print Pour imprimer cette page

La présente note se rapporte au FCR2: Pauvreté, développement social et ciblage
Version du 2007

Questions de fond

Les documents de conception de projet devraient inclure une analyse de l’insécurité alimentaire, de la faim/malnutrition et de la charge de morbidité, en se fondant sur:

  • des preuves de base (à partir de sources secondaires) et un examen de la gravité (très préoccupant / préoccupant / bénin) et des causes (par ex. accès aux services, politiques actuelles) de:
    • l’insécurité alimentaire, y compris la durée de la saison de famine, l’approvisionnement des stocks alimentaires des ménages.
    • la malnutrition, y compris la prévalence de ses formes chronique et sévère chez les enfants de moins de 5 ans;
    •   la charge de morbidité, dont l’espérance de vie, la mortalité infantile et l’importance relative du VIH/sida, de la tuberculose, du paludisme, etc.
    • un examen des chiffres par rapport aux valeurs limites (par ex. une malnutrition chronique supérieure à 30% ou une prévalence du VIH de plus de 5% dans la population adulte).
    • un échange de vues sur les priorités exprimées des membres de la communauté considérée au sujet de la sécurité alimentaire, de la santé et de la nutrition, en utilisant une méthodologie documentée (temps passé dans combien de villages, nombre de groupes suivis, répartition par sexe) et suffisamment solide pour justifier les conclusions de l’exercice.
  •   L’ampleur et le coût des composantes du projet devraient répondre aux principales préoccupations au vu des éléments mentionnés ci-dessus et des priorités exprimées par les communautés.
  • Lorsqu’un problème important n’est pas traité par le projet du FIDA, il convient de démontrer que les services gouvernementaux ou d’autres instances, des ONG, etc., s’en chargent comme il se doit.
  •  Il faudrait tenir compte, lors de la conception, des menaces que les activités du projet pourraient faire peser sur la santé publique (par exemple, le risque accru de paludisme ou de schistosomiase lié à l’irrigation), et proposer si nécessaire des efforts d’atténuation, en fournissant une évaluation de leur coût.

Missions clés de la conception et de l’examen

S’assurer que les examens de la pauvreté/vulnérabilité:

  • produisent des analyses significatives de l’insécurité alimentaire, de la malnutrition et de la charge de morbidité.
  • documentent une méthodologie quantitative afin de déterminer les priorités de la communauté, en veillant à ce que les résultats soient liés aux composantes du projet.
  • Intégrer les prescriptions d’exécution adéquates quand les sous-composantes suivantes font partie de la conception de projet:
    Cliniques:
    • prendre en compte les dispositions qu’il convient pour l’entretien, le réapprovisionnement et la communication des cliniques.
  • obtenir l’accord du gouvernement pour affecter le personnel nécessaire aux cliniques.
  • Information, éducation et communication (IEC):
    • préciser les messages et les canaux de communication à utiliser; veiller à ce qu’ils soient adaptés aux besoins de la zone de projet et de sa population (utilisation de moyens de communication traditionnels, radio rurale en langue locale).
  • Travailleurs communautaires:
    • spécifier les critères de sélection, des charges de travail réalistes et la répartition hommes-femmes s’agissant des travailleurs communautaires.
    • vérifier que la formation prévue est suffisante et comprend des sessions de remise à niveau périodiques.
    • inclure des dispositions pour motiver les travailleurs communautaires sur le long terme.

Valid CSS! Valid XHTML 1.0 Transitional