IFAD Asset Request Portlet

ناشر الأصول

Declaration du Ministre de l’Agriculture, de l’élevage et le la pêche de la République du Congo à la trentième session du conseil des Gouverneurs

Monsieur le Président du Fonds International de Développement Agricole,
Mesdames et Messieurs les Gouverneurs,
Distingués Invités,

Je voudrais vous lire la déclaration de Madame Jeanne Dambendzet, Ministre de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche, qui n'a pas pu, pour des raisons indépendantes de sa volonté, prendre part à ces importantes assises.

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Gouverneurs,
Distingués invités,

Je suis très heureuse de prendre la parole à cette trentième session du Conseil des Gouverneurs, réunion qui examine des questions cruciales liés au fonctionnement de notre Organisation.

La trentième session du Conseil des Gouverneurs du Fonds International de développement agricole (FIDA) a ceci de particulier qu'elle se tient en plein début de la nouvelle année 2007.  C'est pourquoi, je voudrais saisir l'occasion pour formuler mes vœux de santé, de bonheur et de prospérité à l'endroit de tous ici réunis.

Monsieur le Président,

Je voudrais aussi vous exprimer, au nom de Son Excellence Monsieur Denis Sassou N'Guesso, Président de la République, et en mon nom propre, ma profonde gratitude pour les efforts louables que vous ne cessez de déployer dans le cadre du développement de la coopération entre votre Institution et notre pays.

Qu'il me soit aussi permis de vous adresser mes sincères remerciements pour la nomination d'un africain à la vice-présidence du FIDA.  Nous sonnes d'autant plus heureux que vous avez tenu votre promesse.

Je suis certaine que Monsieur Kanayo Mwanze fera honneur à l'Afrique et saura vous seconder avec efficacité et dévouement.

Monsieur le Président,

L'objectif du FIDA est de contribuer à la réduction de la pauvreté rurale et de l'insécurité alimentaire dans le monde.

A cet effet, je voudrais vous faire part de mon inquiétude devant la baisse depuis 2004 des financements en Afrique, alors que les résultats des programmes sur ce continent ont été plus satisfaisants que dans les autres régions.

La présente revue administrative de nos activités offrira, a n'en point douteur, le témoignage de l'appui du FIDA à la promotion du développement global de chacun de mos pays membres.  Il en est ainsi, eu égard `la place et au rôle de l'agriculture, domaine d'intervention du FIDA.

Mesdames et Messieurs des Gouverneurs, Distingués invités,

La mise en œuvre du système d'allocation des ressources fondées sur les performances, qui est un des points inscrits à notre ordre du jour constitue une préoccupation pour le Gouvernement congolais. En effet, ce système, qui semble 6etre à l'origine de la baisse des financements en Afrique, doit être amélioré pour ne pas qu'il devienne un instrument en défaveur des populations confrontées aux problèmes d'alimentation.

Mon pays souhaite également une meilleure représentativité de l'Afrique au Conseil.

Monsieur le Président,

Le Congo entretient des bonnes relations de coopération avec le FIDA.  Cette coopération est notamment soutenue par deux accords de pr6ets concernant deux projets de développement rural (PRODER) dont l'exécution est en cours.

S'agissant du PRODER NORD, la toute récente et 3ème mission de supervision qui vient d'avoir lieu du 17 janvier au 2 février 2007 a été réalisée par des responsables du bureau d'appui aux projets des Nations Unies (UNOPS) pour l'Afrique.  Cette mission conclut, entre autres, qu'en dépit des problèmes de gestion et de mise en marche, le projet a pu développer un élan susceptible d'amener des bons résultats.

Je ne saurais, au sujet du premier PRODER, passer sous silence une observation d'importance majeure concernant la composante désenclavement des bassins de production.  Il faut noter, en effet, que la méthode HIMO préconisée dans cette composante est incompatible aux réalités de la zone du projet compte tenu de a nature sableuse des sols et de la faible densité de la population. A cela s'ajoute le fait que le tiers de la zone de projet est sillonnée par des cours d'eau, d'où la nécessite des pistes nautiques.

En ce qui concerne le PRODER SUD, le séminaire de démarrage a été organisé du 4 au 6 décembre 2006 à Dolisie, siège de l'unité de coordination.

Monsieur le Président,

Mon pays attends avec impatience la formulation et la conclusion des deux autres accords de prêts relatifs aux départements de a Sangha et de la Likouala (extrême nord du pays) et ceux du Pool et du Kouiloi (au Sud) pour lesquels les requêtes vous ont déjà été adressées.

Monsieur le Président,

Mon pays se félicite du record atteint par la septième reconstitution, avec un dépôt d'instruments de contribution supérieur à 50% des contributions annoncées.

Je salue ce résultat qui traduit la confiance que les Etats Membres ont placée en vous.

Monsieur le Président,

En contribuant à la réduction de la pauvreté rurale, il ne fait l'ombre d'aucun doute que le FIDA accomplit une noble mission et ce n'est pas trop que de le répéter. C'est la raison pour laquelle je voudrais avant de terminer vous exhorter à travailler avec la même ardeur afin d'atténuer la souffrance humaine.

Vive la coopération multilatérale
Vive le FIDA,
Plein de succès aux travaux de la trentième session de notre Conseil.

Je vous remercie.

Jeanne Dambendzet
Ministre de l'Agriculture, de l'élevage et le la pêche de la République du Congo - Ministère de l'agriculture, de l'élevage et le la pêche