Climate - banner

Changements climatiques et environnement

Assurer la viabilité environnementale et la résilience face aux changements climatiques

Les paysans et les ruraux pauvres subissent de plein fouet les effets des changements climatiques et de la dégradation des ressources naturelles. Les écosystèmes, dont les agriculteurs sont tributaires, sont durement mis à l’épreuve par des phénomènes météorologiques extrêmes comme les sécheresses, les tempêtes et les inondations, aussi bien que par des processus graduels que sont l’élévation du niveau des océans et la fonte des glaciers.

À une fréquence de plus en plus rapprochée, les mauvaises récoltes et les pertes de bétail engendrent des préjudices économiques et mettent à mal la sécurité alimentaire des populations rurales, notamment dans certaines régions d'Afrique subsaharienne.

Parallèlement, l’accroissement rapide de la population mondiale exige le relèvement des niveaux de production alimentaire. Pour répondre à la demande alimentaire mondiale croissante, il faut doubler la production agricole d’ici 2050, réduire le gaspillage de nourriture et développer des chaînes de valeur durables et efficaces.

Les écosystèmes sur lesquels s'appuient les petits agriculteurs sont de plus en plus fragilisés. L’accès aux terres agricoles cultivables est de plus en plus limité et les ressources forestières, et aquatiques, ainsi que les sols, continuent de s’épuiser et de se dégrader.

De nombreux agriculteurs exploitent des terres marginales et non irriguées où l’eau tend progressivement à manquer. À cause de la pollution et de la surexploitation, on assiste à un effondrement des populations de poissons, mettant ainsi à risque des sources essentielles de revenus et de nourriture.

Amélioration des pratiques agricoles et protection de l’environnement

Les agriculteurs et les pêcheurs pauvres sont les gardiens des ressources naturelles. Grâce à une assistance ciblée, les secteurs de l’agriculture, de la foresterie et de la pêche peuvent jouer un rôle clé dans la lutte contre les effets de la dégradation de l’environnement et des changements climatiques.

L'amélioration de la gestion des terres et l’adaptation des pratiques agricoles peuvent aider à atténuer la pression sur l’environnement et à limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Les systèmes agricoles qui privilégient les pratiques durables d’intensification peuvent améliorer la résistance des cultures, diversifier la production et freiner la dégradation de l’environnement.

Intensification viable de l'agriculture

Le FIDA promeut une croissance agricole écologiquement viable et intégrée aux écosystèmes. Nous aidons les agriculteurs et les pêcheurs à être plus résilients face aux effets des changements climatiques.

Le Programme d'adaptation de l'agriculture paysanne développé par le FIDA est le plus vaste programme mondial en faveur de l’adaptation des petits agriculteurs aux changements climatiques. Nous orientons vers les petits agriculteurs les financements dans le domaine des changements climatiques et de l’environnement, et les aidons à réduire la pauvreté, améliorer la biodiversité, accroître les rendements et limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Le FIDA est aussi un organisme d’exécution du Fonds pour l'environnement mondial (FEM) et du Fonds vert pour le climat, qui sont les principaux mécanismes financiers consacrés à des questions étroitement liées: réduction de la pauvreté, gestion durable des écosystèmes, adaptation aux changements climatiques et atténuation de leurs effets.

Dans le cadre de ces programmes, le FIDA collabore avec ses partenaires pour reproduire à grande échelle les approches réussies de production agricole durable et de développement de chaînes de valeur vertes. Ces approches contribuent à renforcer la capacité de résilience face aux changements climatiques par la gestion de systèmes concurrents d’exploitation des terres, tout en réduisant la pauvreté, en protégeant la biodiversité, en accroissant les rendements et en limitant les émissions de gaz à effet de serre.

Approfondir

Approfondir

Énergies renouvelables

Plus de 2,5 milliards de personnes utilisent la biomasse (bois de feu, charbon, déchets agricoles et déjections animales) pour la cuisson des aliments. Dans nombre de pays, cela couvre plus de 90% de la consommation énergétique des ménages.

Pleins feux sur…

Pleins feux sur…

Investing in the foundations of Gambian agriculture

Roots are the essence of farming: they erect healthy plants and help grant a predictable and generous harvest. The IFAD-supported ROOTS project seeks to promote exactly that strength in The Gambia.

Tags: CULTURES, ORGANISATIONS PAYSANNES, CHANGEMENTS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENT, ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES

Actualités liées

Actualités liées

Le Soudan du Sud et le FIDA s’associent pour renforcer la productivité, la sécurité alimentaire et la résilience des petits exploitants agricoles face aux changements climatiques

juin 2021 - ACTUALITÉ
Le Projet pour la résilience des moyens d’existence au Soudan du Sud donnera aux populations rurales les moyens de stimuler leur productivité, d’accroître la sécurité alimentaire et nutritionnelle, et de renforcer leur résilience.

La République-Unie de Tanzanie et le FIDA s’allient au service de la productivité des petits exploitants agricoles, de leur sécurité alimentaire et de leur résilience face aux changements climatiques

mai 2021 - ACTUALITÉ
Le FIDA et le Gouvernement tanzanien ont signé un accord portant sur un projet de 77,4 millions d’USD qui permettra d’apporter un appui crucial à 260 000 ménages ruraux touchés par les effets des changements climatiques.

Call for proposals: Grant to strengthen borrowers’ capacity on environmental, social and climate best practices

mai 2021 - ACTUALITÉ
This call for proposals is to select a recipient or consortium of recipients to receive a three-year IFAD grant financing to implement the SUSTAIN project for a total IFAD grant of US$2 million.

Agrégateur de contenus

Publications sur le sujet

Publications sur le sujet

Food prices: Smallholders can be part of the solution

juillet 2009
La volatilité des cours constatée dernièrement sur les marchés internationaux fait peser une menace sur la sécurité alimentaire mondiale. Pour les deux milliards de personnes qui vivent et travaillent sur de petites exploitations dans les pays en développement, l’existence est devenue plus précaire. Cependant, des investissements, des politiques et des programmes de développement adaptés offrent une immense possibilité aux petits agriculteurs qui souhaitent accroître leur production vivrière et améliorer ainsi leurs conditions de vie tout en contribuant à assurer la sécurité alimentaire pour tous.

Programme d’adaptation de l’agriculture paysanne (ASAP)

octobre 2015
Le Programme d’adaptation de l’agriculture paysanne (ASAP) a été lancé en 2012 par le Fonds international de développement agricole (FIDA) pour financer les initiatives des petits exploitants dans le domaine du climat et de l’environnement. Guichet de financement multidonateur pluriannuel, l’ASAP offre une nouvelle source de cofinancement visant à reproduire à plus grande échelle l’adaptation au changement climatique, qui sera intégrée dans les nouveaux investissements du FIDA d’un montant approximatif de 1 milliard d’USD par an. Il s’inscrit dans les processus habituels d’investissement du FIDA, avec de rigoureux dispositifs de supervision et de contrôle de la qualité.
Également disponible en: Arabic, English, Spanish, French, Russian

L'Initiative pour la soutenabilité, la stabilité et la sécurité en Afrique (Initiative 3S)

janvier 2021
Cette brochure offre un aperçu de l'Initiative pour la soutenabilité, la stabilité et la sécurité en Afrique (Initiative 3S).

Partenaires

Partenaires

Agrégateur de contenus

Nous contacter

Pour toute question, veuillez contacter Brian J. Thomson,

Responsable de la communication et de la gestion des savoirs,

+39 0654592282  - portable: +39 366 6121101 - b.thomson@ifad.org