Land - banner

Terres

Assurer l'accès à la nourriture, à un logement et à un revenu

La concurrence pour la terre n’a jamais été aussi forte. Dans le monde entier, la croissance de la population, l'urbanisation rapide, les changements climatiques, la baisse de la fertilité des sols et une demande croissante de sécurité alimentaire et énergétique sont autant de facteurs qui aggravent la pression foncière.

Dans de nombreux pays en développement, les utilisations concurrentes de la terre et la demande croissante sont sources de conflits et font débat. Lorsque, en outre, la gouvernance foncière et la gestion des ressources naturelles laissent à désirer, ces problèmes s'aggravent.

Les droits fonciers des ruraux pauvres, et en particulier des femmes, des jeunes, des peuples autochtones et d'autres groupes marginalisés, sont en général faibles ou peu protégés.

De ce fait, ils risquent de perdre leurs accès fonciers et la maîtrise de la terre, qui constitue souvent le seul actif dont ils disposent pour assurer leurs conditions d’existence.

La sécurité foncière, facteur de stabilité renforcée

L'accès à la terre est la clé de l'éradication de la pauvreté – et pas seulement parce qu'il permet aux agriculteurs de nourrir leur famille.

Lorsqu'ils ont des droits fonciers sécurisés, les petits agriculteurs sont plus motivés pour investir dans un patrimoine foncier, et ils peuvent l'utiliser pour accéder au crédit. La propriété de la terre les incite aussi davantage à améliorer leurs techniques agricoles et à gérer leur terre de manière durable. Ils sont alors en mesure de diversifier leurs revenus et de protéger le bien-être de leur famille contre les menaces de voisins plus puissants ou de sociétés privées qui prétendent avoir des droits sur leur terre.

Lorsque les droits fonciers sont garantis en milieu rural, les femmes ont généralement davantage leur mot à dire dans les investissements du ménage et les affaires locales.

La sécurité foncière a pour effet de stabiliser la société, avec moins de conflits et plus de perspectives.

Une prise de décision qui n'exclut personne et un avenir plus sûr

Les projets appuyés par le FIDA aident les habitants des zones rurales à obtenir des droits sur leur terre reconnus par la loi– un facteur décisif dans la lutte contre la pauvreté. Au FIDA, nous encourageons l'enregistrement et l'archivage des droits fonciers, la décentralisation de l'administration territoriale et la sécurisation des droits de parcours. Nous favorisons en outre la bonne gouvernance foncière, reposant sur des méthodes participatives d'aménagement du territoire et de résolution des litiges, ainsi que des investissements inclusifs et responsables et une concertation entre toutes les parties prenantes.

Souvent complexe, la sécurisation des droits fonciers nécessite un appui international sur la durée. C'est pourquoi le FIDA participe à la concertation à l’échelle mondiale menée à ce sujet dans le cadre du Groupe de travail des bailleurs de fonds sur les questions foncières, et qu'il est membre fondateur de la Coalition internationale pour l’accès à la terre, qui recense l'accès à la terre et aux ressources naturelles comme un facteur fondamental dans les efforts que déploie le FIDA pour réduire la pauvreté, accroître la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et renforcer la résilience dans les zones rurales.

En collaboration avec la FAO, le Comité de la sécurité alimentaire mondiale et d'autres organisations, le FIDA a contribué à la formulation et à la mise en œuvre des Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers.

Il a également coopéré avec la Commission de l'Union africaine et ses partenaires pour élaborer les lignes directrices d’une politique foncière panafricaine. Plus récemment, le FIDA a œuvré, avec une série de partenaires, à la prise en compte d'un indicateur relatif à la sécurité foncière dans le cadre des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies.

Le FIDA est par ailleurs le chef de file de l'approche intégrée du Fonds pour l'environnement mondial (FEM) en faveur de la sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne, une démarche axée sur les ressources naturelles qui sous-tendent la sécurité alimentaire et nutritionnelle – terre, eau, sols, arbres et ressources génétiques.

Pleins feux sur…

Pleins feux sur…

Partout dans le monde, des agriculteurs protègent le fragile équilibre de la nature et la nature le leur rend bien

La santé des écosystèmes tient à la diversité des écosystèmes. Et au FIDA, nous croyons que les petits producteurs sont parmi les meilleurs garants et les premiers bénéficiaires de la biodiversité.

Projets

Projets

Bangladesh

Projet d’amélioration de l’infrastructure et des moyens de subsistance dans les haor

Ouganda

Agricultural Technology and Agribusiness Advisory Services Project (ATAAS)

Pérou

Strengthening Local Development in the Highlands and High Rainforest Areas Project

Récits et actualités

Récits et actualités

Partout dans le monde, des agriculteurs protègent le fragile équilibre de la nature et la nature le leur rend bien

mai 2022 - RÉCIT
La santé des écosystèmes tient à la diversité des écosystèmes. Et au FIDA, nous croyons que les petits producteurs sont parmi les meilleurs garants et les premiers bénéficiaires de la biodiversité.

À l’occasion de la COP15 contre la désertification, voici trois façons dont le FIDA aide les agriculteurs d'Afrique subsaharienne à renforcer leur résilience aux changements climatiques

mai 2022 - RÉCIT
Les zones arides de l'Afrique subsaharienne, c'est-à-dire les zones où les pertes d'eau par évaporation sont supérieures aux précipitations, sont confrontées à un phénomène généralisé de dégradation des terres. De nombreux facteurs en sont la cause, mais l'un des plus importants est le recours à des pratiques agricoles inadaptées à la santé des sols, comme le surpâturage et l'agriculture intensive.

La fine ligne verte qui freine l’avancée du Sahara

mai 2022 - RÉCIT
Il y a 15 ans, les dirigeants africains ont imaginé qu’une Grande Muraille verte – une ligne d'arbres s'étendant sur tout le continent – pourrait faire rempart contre la désertification. Aujourd'hui, cette vision s'est affinée pour devenir une mosaïque complexe de terres agricoles, de forêts et de nature à l’état sauvage, où l'agriculture durable est la norme et où les habitants des zones rurales prospèrent. Le FIDA est l'un des garants de cette vision.

Restaurer les terres arides et prévenir la désertification est bon pour la planète et bon pour nous - La preuve en chiffres

mai 2022 - RÉCIT
De la Californie au Sahel, en passant par les steppes de l’Asie centrale et les Andes, voilà pourtant certains des écosystèmes les plus productifs au monde. Ils comptent aussi parmi les plus fragiles.

Land View more link

Publications sur le sujet

Publications sur le sujet

Enhancing Engagement of Private Sector and Local Communities on Peatland Management: Innovative Policies and Monitoring System in Indonesia

mars 2022
This brief describes how an IFAD-GEF project promotes sustainable peatland management, secure carbon stocks, and conservation of biodiversity, while improving the living standards of local communities.

Enhancing women’s resource rights for improving resilience to climate change

novembre 2021
This brief summarizes relevant findings from socio-legal analyses, combining the review of key legal and policy documents and literature on existing barriers to the recognition of women’s land rights.

Note pratique - Obtenir le consentement préalable, libre et éclairé dans le cadre des projets d’investissement du FIDA

octobre 2021
La présente note propose au personnel, aux consultants et aux partenaires nationaux du FIDA des conseils pratiques pour obtenir le consentement préalable, libre et éclairé aux étapes de conception et d’exécution des projets et programmes financés par le FIDA, conformément aux politiques et procédures du Fonds.

Documents liés