Alvaro Lario, Président du FIDA: « L’Espagne peut devenir l’une des figures de proue de la lutte contre la faim et la pauvreté en cette période décisive »

IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

Alvaro Lario, Président du FIDA: « L’Espagne peut devenir l’une des figures de proue de la lutte contre la faim et la pauvreté en cette période décisive »

Madrid, le 16 mars 2023. À l’occasion de sa première visite officielle à Madrid, Alvaro Lario, le Président espagnol du Fonds international de développement agricole (FIDA), un organisme des Nations Unies, a souligné la possibilité pour l’Espagne de « devenir l’une des figures de proue de la lutte contre la faim et la pauvreté en cette période décisive », alors qu’une hausse des prix alimentaires met « des millions de personnes dans les cordes » et menace la stabilité mondiale.

« Les nombreuses crises que nous traversons actuellement sont tragiques, mais elles représentent aussi une occasion unique de rechercher des solutions structurelles et durables », a déclaré le Président du FIDA, en soulignant qu’il faut en priorité accorder un soutien stratégique à moyen et long terme aux zones rurales des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Quatre-vingts pour cent de la pauvreté extrême à l’échelle mondiale est concentrée dans les zones rurales.

Alvaro Lario a salué l’engagement de l’Espagne en faveur de la coopération internationale et du multilatéralisme, en particulier dans le domaine de l’action climatique. La loi de coopération adoptée récemment par le pays, qui oblige le gouvernement à consacrer 0,7% du produit intérieur brut à l’aide publique au développement d’ici à 2030, est une nouvelle occasion de renforcer la coopération entre l’Espagne et le FIDA, seul organisme des Nations Unies spécialisé dans le développement rural, et plus particulièrement leur action conjointe visant à aider les plus vulnérables à s’adapter aux changements climatiques et à prospérer dans leur région d’origine.

« La crise actuelle de la sécurité alimentaire est l'une de nos plus grandes préoccupations, s’ajoutant à la crise de l'énergie et de l'approvisionnement en céréales découlant de la pandémie et du conflit en Ukraine. Ces crises exigent de soutenir et de promouvoir les actions en faveur de la sécurité alimentaire, qui constituent le cœur des programmes du FIDA. Pour faire face à ces crises, l'Espagne a contribué à hauteur de 5 millions d'euros en 2023 dans le cadre de la douzième reconstitution des ressources du FIDA, et nous participons activement au processus de consultation », a déclaré le Ministre espagnol des affaires étrangères, de l’Union européenne et de la coopération, José Manuel Albares Bueno, après sa rencontre, à Madrid, avec le Président du FIDA.

« L’Espagne un partenaire stratégique pour le FIDA du fait de sa capacité de bâtir des ponts partout dans le monde, grâce à sa situation géographique et à ses liens culturels, historiques et linguistiques », a déclaré Alvaro Lario.

La visite du Président du FIDA s’inscrit dans le cadre de FIDA13, la campagne triennale de reconstitution des ressources du Fonds. Pour chaque euro reçu de ses États membres, le FIDA peut générer jusqu’à 6 euros d’investissements, grâce à sa capacité à attirer des cofinancements.

Les contributions des États membres forment la base du programme de dons et de prêts particulièrement concessionnels du FIDA aux pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Celui-ci vise principalement à aider les petits exploitants agricoles, les communautés vulnérables et les groupes marginalisés à prendre leur destinée en main.

Selon les études d’impact du Fonds des Nations Unies basé à Rome, ses investissements s’avèrent particulièrement efficaces pour le développement rural; on estime que les investissements dans l’agriculture génèrent une croissance économique deux à trois fois plus importante que dans les autres secteurs. Entre 2019 et 2021, les investissements du FIDA (8,1 milliards d’USD) ont permis d’accroître d’au moins 10% les revenus de 77,4 millions de personnes.

D’après le Président du FIDA, ce niveau d’efficacité et d’impact ne suffit pas, puisque 828 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde. « Nous devons impérativement accroître la portée de notre travail, et nous comptons pour cela sur l’engagement et la collaboration de l’Espagne », a-t-il renchéri.

La crise de la dette

Le Président du FIDA a également profité de sa visite officielle pour prévenir de la menace d’une crise mondiale de la dette, en s’appuyant sur les données du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, mais aussi du dernier rapport d’IPES FOOD. Vingt-et-un pays s’approchent aujourd’hui dangereusement de niveaux de dette et d’insécurité alimentaire catastrophiques.

« Certains gouvernements des pays les plus pauvres vont devoir faire un choix: nourrir leur population ou rembourser leur dette », a averti le Président du FIDA, qui est également une institution financière internationale.

La production alimentaire et la résilience du secteur agricole jouent un rôle fondamental pour sortir des multiples crises interdépendantes actuelles, en particulier dans les pays les plus pauvres. Bon nombre de petits producteurs alimentaires de ces pays consacrent plus de la moitié de leurs revenus à l’alimentation. Lorsque les prix augmentent brusquement, comme cela a été le cas dans cette crise, ils ne sont tout simplement pas en mesure de faire face et doivent arrêter de produire pour manger.

Grâce à ses investissements dans l’agriculture durable et l’adaptation aux changements climatiques, le FIDA encourage la production alimentaire locale et la création de liens entre les petits exploitants et les marchés, tout en mettant en œuvre une approche transversale de l’égalité femmes-hommes et de la jeunesse. La création de possibilités d’emplois décents dans les zones rurales les plus marginalisées du monde, où intervient le FIDA, est essentielle pour freiner les migrations involontaires.

À l’occasion de sa visite officielle à Madrid, le Président du FIDA a également rencontré la Secrétaire d’État à la coopération internationale, Pilar Cancela, et la Présidente de la Commission parlementaire pour la coopération internationale du Congrès des députés, Roser Maestro Moliner, ainsi que des représentants d’organisations de la société civile, comme le Forum rural mondial, et du milieu universitaire.

À l’intention des journalistes:

Alvaro Lario est à l’heure actuelle le seul dirigeant d’origine espagnole d’un organisme des Nations Unies. Il succède ainsi à Federico Mayor Zaragoza, Directeur-général de l’UNESCO entre 1987 et 1999, et à Joan Clos, Directeur exécutif d’ONU-Habitat entre 2010 et 2018. L’Espagne est l’un des membres fondateurs du FIDA et a contribué à hauteur de 106 milliards d’USD aux ressources ordinaires du Fonds depuis sa création en 1977. Elle a aussi alloué 18 millions d’USD de fonds supplémentaires sous forme de dons. Le partenariat entre l’Espagne et le FIDA est axé sur les investissements dans l’agriculture de petite échelle visant à garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Dans ce cadre, un accent particulier est mis sur l’égalité femmes-hommes, l’adaptation aux changements climatiques, l’utilisation durable des terres, l’inclusion financière et la collaboration accrue avec le secteur privé. L’Espagne a versé 5 millions d’euros lors du dernier cycle de reconstitution des ressources du FIDA, pour une mise en œuvre entre 2022 et 2024. Sa contribution était la 26e plus importante en volume.


Communiqué de presse No.: IFAD/23/2023

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est situé à Rome, centre névralgique des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Il investit dans les populations rurales, leur donnant les moyens de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer la résilience. Depuis 1978, le Fonds a octroyé plus de 24 milliards de dollars dans des pays en développement sous forme de dons ou de prêts à faible taux d’intérêt. 

Des contenus vidéos (qualité professionnelle) sont disponibles sur demande à videoeditor@ifad.org

De nombreuses photographies illustrant l’action du FIDA aux côtés des populations rurales peuvent être téléchargées à partir de la banque d’images de l’organisation. 

Contact médias

Image of Alberto Trillo Barca

Alberto Trillo Barca

Communication Officer, Global Media

a.trillobarca@ifad.org