IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

De jeunes leaders au service du développement et de la transformation rurale

© Gralha Azul

Les dix dernières années ont été marquées par la montée en puissance de mouvements de la jeunesse avides de changement aux quatre coins de la planète. Des groupes d'action pour le climat aux instances politiques, les jeunes jouent de plus en plus un rôle de premier plan et apportent de nouvelles perspectives – preuve qu'ils ne sont pas seulement l'avenir, mais aussi le présent.

Les jeunes en milieu rural ne font pas exception. Bien qu’ils connaissent des difficultés et des niveaux d’exclusion plus importants que les autres jeunes, ils parviennent à trouver des solutions pour incarner pleinement le changement qu’ils appellent de leurs vœux.

Nous avons recensé dix initiatives menées dans la région Amérique latine et Caraïbes qui visent, entre autres, à promouvoir l’action climatique, à générer des revenus par l’intermédiaire d’organisations citoyennes, et à préserver et à transmettre des traditions et des savoirs locaux. Toutes ont présenté leur candidature au Prix de l’innovation pour les jeunes ruraux, un projet organisé par le FIDA et cofinancé par le Gouvernement chinois. Ce prix vise à mettre à l’honneur et à promouvoir des projets innovants qui sont susceptibles de servir de modèles dans la région et, surtout, qui sont portés par des jeunes.

Dans cet article, nous présentons un aperçu de ces dix histoires. Sélectionnés parmi 570 initiatives, tous les projets retenus témoignent du dynamisme passionné de leurs fondateurs, de leur vision de l’avenir et de leur confiance inébranlable dans le potentiel de l’innovation, même en ces temps difficiles.

Una Mano para Oaxaca ("Un coup de main à Oaxaca") connaît bien l’importance de surmonter les obstacles du quotidien. Implanté dans les zones rurales du sud du Mexique, ce groupe œuvre pour la relance économique, culturelle et sociale à la suite du tremblement de terre qui a ravagé une bonne partie de la région d’Oaxaca en 2017. À l’instar d’autres initiatives de relance, ce projet s’inscrit dans une démarche collective et compte grandement sur la participation de la population locale pour favoriser le redressement de la région.

Sur cette photo, une femme de Huazolotilán montre avec fierté son four à pain, reconstruit grâce à l’appui reçu dans le cadre l’initiative.

À plus de mille kilomètres de là, un groupe de jeunes Mexicains s’attelle à un autre défi: concourir à bâtir un monde durable et fondé sur une économie circulaire, où les ressources sont utilisées et réutilisées perpétuellement sans gaspillage. Leur réponse: utiliser des larves de mouches soldats noires. Les membres d’Hexa Biotech allient leurs compétences techniques à leur volonté de construire un monde libéré de la faim. Ils utilisent des déchets organiques pour nourrir les larves, qui deviendront une source d’alimentation durable pour les poissons, les poulets et même les troupeaux de bovins.

AgroWayu, une initiative péruvienne vouée à la lutte contre la malnutrition infantile, tient également à contribuer à l’élimination de la faim.

Stylo à la main, et muni d’échantillons supplémentaires de sa gelée riche en nutriments composée principalement de fruits de la passion et de graines de chia, Gian Pierre, représentant d’AgroWayu, demande aux enfants de la région ce qu’ils ont pensé de leur dégustation. Les travaux menés par ce groupe nous rappellent combien il importe de promouvoir l’inclusion de tous les acteurs, des producteurs jusqu’aux consommateurs finaux, dans l’intérêt ultime de chacun d’entre eux, y compris des familles autochtones.

L’autonomisation des familles locales est aussi l’une des pierres angulaires de Gralha Azul ("Geai bleu"). Cette initiative menée dans une petite ville située dans la campagne de l’État du Paraná, au Brésil, profite à plus de 32 familles, notamment à des populations autochtones et à des quilombolas (communauté ethnique composée de descendants d’esclaves africains en fuite).

Par leur action, les membres du projet promeuvent le tourisme de sports extrêmes, en partenariat avec de petits exploitants et des producteurs familiaux. Ils permettent ainsi la génération de revenus et œuvrent en faveur de la culture locale et des produits de la région.

La préservation du savoir local va de pair avec la restauration des terres. Fort de ce constat, le Grupo de Coletores de Sementes do Cerrado ("Groupe de collecteurs de semences du cerrado") utilise des semences indigènes pour restaurer le cerrado, un biome de savane tropicale situé dans le nord du Brésil. En outre, le groupe promeut la bonne utilisation des terres dans le cadre de son action et entretient à cette fin quatre unités de reboisement de référence pour mettre en valeur ses méthodes.

Sur cette photo, deux participants travaillent d’arrache-pied dans l’État du Minas Gerais.

Le reboisement est essentiel à l’efficacité de l’action climatique. Ayant à cœur d’agir en faveur de la préservation des forêts locales, Karem Bejarano a lancé plusieurs campagnes de parrainage d’arbres dans la région d’Alaska, en Colombie, dans le cadre de son initiative Sembrando Vida ("Semer la vie"). Ce projet rencontre d’ores et déjà une attention positive et attire des parrains, dont certains proviennent même de l’étranger.

Dans tout ce qu’elle entreprend, Karem œuvre sans relâche pour que l’action climatique aille de pair avec l’inclusion sociale. Elle est convaincue que, par des gestes simples, nous pouvons produire un impact conséquent et transformer le monde.

 

Vous pensez manger sainement parce que vous achetez des légumes? Eduardo Benjamin veut mettre un terme à ce mythe. Avec ses coéquipiers, il a mis sur pied Flor de Tierra ("Fleur de terre"), une initiative guatémaltèque visant à promouvoir la sécurité alimentaire et les pratiques agricoles durables. L’équipe s’emploie notamment à généraliser l’utilisation d’engrais organiques permettant d’obtenir des produits de meilleure qualité et plus sains que les engrais classiques.

Sur la photo ci-dessus, Eduardo tient dans ses mains des tomates, fruits de ses efforts.

La sécurité alimentaire est l’élément moteur de Grupo Pé Na Terra ("Groupe pieds sur terre"). Les cinq jeunes qui le composent promeuvent une agriculture familiale durable et saine. Ils suivent de bonnes pratiques agroforestières et interviennent à tous les niveaux de la filière – du producteur au consommateur – en organisant un marché ouvert et en tenant un restaurant, tous deux situés dans la ville de Sananduva, dans l’État du Paraná au Brésil.

Pendant une journée de visite, José Eduardo discute avec Wilson, agriculteur vivant dans la campagne de l’État d’Espírito Santo au Brésil. Aujourd’hui est une journée comme les autres pour Raiz Capixaba, jeune entreprise qui met en relation petits exploitants et acheteurs. Cette entreprise d’agriculture numérique a mis au point un système permettant de prévoir la quantité de denrées alimentaires produite par chaque agriculteur et de transmettre cette information aux entreprises acheteuses. Les petits exploitants peuvent ainsi rester en phase avec le marché, de telle sorte que le bon volume de produits biologiques arrive dans les assiettes des consommateurs des grandes villes.

De l’autre côté de l’Amérique du Sud, Libertat offre des cours d’éducation financière dans les zones rurales de Colombie. Pour les membres de cette organisation, chaque personne, quels que soient son niveau d’études, son niveau de revenus ou son accès à la technologie, a le droit de disposer de bonnes finances personnelles et de prendre la voie de l’indépendance financière.

Sur cette photo, des jeunes de la ville de Yopal montrent les certificats qu’ils ont reçus après avoir suivi l’un des cours proposés par Libertat.

Récemment, de nombreuses personnes ont souligné l’importance de s’engager vers plus de diversité et de durabilité. Les dix groupes que nous avons présentés, et bien d’autres encore, se distinguent par leur détermination résolue à traduire leur engagement en mesures concrètes. Leur action améliore la vie des jeunes ruraux et contribue à une transformation durable et inclusive du monde rural.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Prix de l’innovation pour les jeunes ruraux et sur les finalistes.