Une haute responsable de l’action climatique à l’échelle mondiale nommée Vice-Présidente adjointe du FIDA, l’organisme des Nations Unies spécialisé dans le développement rural

IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

Une haute responsable de l’action climatique à l’échelle mondiale nommée Vice-Présidente adjointe du FIDA, l’organisme des Nations Unies spécialisé dans le développement rural

Rome, le 8 septembre 2021 – Il est urgent d’investir davantage dans l’innovation et les connaissances pour renforcer la capacité des populations rurales à s’adapter aux changements et aux chocs climatiques, a déclaré Jyotsna Puri. Défenseuse ardente et de longue date de l’adaptation aux changements climatiques, de l’élaboration de politiques s’appuyant sur les faits et du recours aux mégadonnées, Jyotsna  Puri prend aujourd’hui ses fonctions de Vice-Présidente adjointe responsable du Département de la stratégie et des savoirs du Fonds international de développement agricole (FIDA).

« Le monde est à la croisée des chemins. Qu’ils soient alimentaires, sanitaires ou d’une autre nature, les systèmes actuels ne produisent pas les résultats souhaités pour protéger le climat et l’environnement, préserver la qualité de l’alimentation et la santé humaine et assurer le bien-être social et des moyens d’existence décents », a-t-elle ajouté.

De nationalité indienne, Jyotsna  Puri estime que son origine lui confère un avantage: elle est capable de percevoir le vaste potentiel qu’offrent les pays en développement. « Bien qu’ils soient tous très différents, les pays en développement, comme l’Inde, jouent un rôle moteur dans la mise en œuvre de solutions innovantes en matière de développement et d’action climatique à l’échelle locale », a-t-elle affirmé. « Les organisations internationales doivent bien mieux exploiter les capacités techniques et les solides systèmes de données de ces pays. »

Jyotsna  Puri prend ses nouvelles fonctions à un moment critique, alors que les aléas des régimes climatiques ont des effets néfastes sur la production alimentaire et les moyens d’existence en milieu rural partout sur la planète. Les petits exploitants ruraux sont particulièrement vulnérables aux conséquences des changements météorologiques. Or, le monde dépend d’eux pour produire environ un tiers des denrées alimentaires consommées. En 2020, la faim dans le monde s’est aggravée sous l’effet des changements climatiques, des conflits et des répercussions de la pandémie de COVID-19: une personne sur dix a manqué de nourriture, notamment dans les zones rurales.

Face à cette situation, Jyotsna  Puri pourra s’appuyer sur une expérience de plus de 20 ans dans les domaines de la réflexion stratégique, des politiques basées sur une approche rigoureuse des faits et de la conduite d’actions de développement axées sur l’agriculture, l’environnement, la santé et la lutte contre la pauvreté par l’amélioration des infrastructures. En 2019, le Forum mondial sur les paysages l’a classée parmi les 16 femmes d’influence d’envergure mondiale qui agissent en faveur de la restauration du capital naturel mondial.

À son poste précédent de directrice de la Division environnement, climat, genre et inclusion sociale du FIDA, Jyotsna  Puri était chargée de veiller à ce que les programmes du Fonds incorporent des mesures de protection sociale, environnementale et climatique et que les investissements du Fonds soient utiles à ces domaines d’intervention. Auparavant, elle a occupé plusieurs postes de direction au Fonds vert pour le climat, à l’Initiative internationale pour l’évaluation de l’impact, au Programme des Nations Unies pour l’environnement, à la Banque mondiale et au Programme des Nations Unies pour le développement. Elle est également professeure adjointe à l’Université de Columbia à New York, où elle a été chercheuse.

En tant que Vice-Présidente adjointe responsable du Département de la stratégie et des savoirs du FIDA, Jyotsna  Puri dirigera désormais l’équipe chargée de formuler des avis spécialisés concernant l’orientation stratégique, les priorités thématiques et la qualité technique des activités et des investissements du FIDA.

« Je veillerai à ce que les connaissances techniques et les stratégies du FIDA soient avant tout mises au service de la recherche d’efficacité dans les actions que mène le Fonds, en collaboration avec ses partenaires, pour renforcer la capacité des collectivités rurales à s’adapter aux changements et aux chocs climatiques et élaborer des solutions innovantes à même d’accroître leur résilience, et j’accorderai une place importante à la crédibilité et à la quantification des résultats », a déclaré Jyotsna  Puri.


Communiqué de presse no FIDA/56/2021

Le FIDA investit dans les populations rurales en les dotant des moyens de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer leur résilience. Depuis 1978, il a octroyé 23,2 milliards d’USD sous la forme de prêts à faible taux d’intérêt et de dons, dans le cadre de projets dont ont bénéficié quelque 518 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est situé à Rome, centre névralgique des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Contact médias

Image of Antonia Paradela

Antonia Paradela

Communication Officer to Senior Management

a.paradelatorices@ifad.org