Le FIDA et la Chine lancent un projet visant à redynamiser l’économie rurale de la province du Hunan

IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

Le FIDA et la Chine lancent un projet visant à redynamiser l’économie rurale de la province du Hunan

©IFAD/Louis Dematteis

Rome, le 20 juillet 2021 – Le Fonds international de développement agricole (FIDA) et la République populaire de Chine lancent aujourd’hui le Projet expérimental de redynamisation du milieu rural dans le Hunan (également appelé H2RDP), qui vise à accroître la rentabilité des filières agricoles spécialisées, à revitaliser l’économie des zones rurales ciblées dans la province du Hunan et, ainsi, à aider les foyers ruraux vulnérables à consolider leurs moyens d’existence et leur résilience.

En Chine, depuis quelques dizaines d’années, la population active a tendance à migrer des campagnes vers les villes, en quête de meilleurs salaires, de conditions de vie plus favorables et de possibilités de meilleurs revenus. Cet exode de masse a entraîné une raréfaction de la main-d’œuvre rurale, l’agriculture et l’élevage ne suscitant que peu d’intérêt en tant que source de revenus viable. Il est donc urgent de redynamiser les zones rurales, qui nécessitent des investissements et une nouvelle génération d’agriculteurs à même de développer le secteur et de participer activement à la revitalisation de l’économie rurale.

Si la Chine a déclaré qu’elle était venue à bout de l’extrême pauvreté en 2020, les foyers des zones rurales reculées restent vulnérables et on en trouve en très grand nombre dans cette situation dans la province du Hunan. En 2020, le revenu moyen des habitants des campagnes du Hunan s’établissait à 40% à peine de celui des citadins de la province. 

« Grâce à ce projet, le FIDA aidera la Chine à mettre à l’essai diverses approches innovantes en vue de redynamiser les collectivités agricoles rurales, avec notamment la mise en place de modèles inclusifs d’investissement du secteur privé générant des possibilités de revenu nouvelles et variées, l’aide à la création d’entreprise à destination des jeunes et des femmes, ainsi que la modernisation d’un vaste programme de formation des agriculteurs destiné en particulier aux jeunes et aux femmes », a expliqué Matteo Marchisio, Directeur de pays du FIDA en Chine.

Le projet participe à la stratégie nationale de redynamisation des zones rurales, adoptée par le Gouvernement chinois dans le cadre de sa politique de développement pour l’après-2020.

En outre, il prévoit l’élaboration et l’application d’un plan d’infrastructures publiques résilientes face aux aléas climatiques. Ce volet du projet vise à combler les déficiences des infrastructures rurales susceptibles de faire obstacle à la mise en œuvre des activités prévues au titre du projet. Il contribuera à atténuer les risques et les conséquences liés à l’évolution des conditions météorologiques et climatiques et à favoriser une production agricole plus durable et plus résiliente face aux changements climatiques.

Le projet aura aussi pour effet de favoriser l’avancement économique des femmes et de remédier à certaines causes sous-jacentes qui empêchent celles-ci d’accéder, sur un pied d’égalité avec les hommes, aux ressources et aux débouchés économiques. À cette fin, l’équipe chargée du projet sur le terrain collaborera étroitement avec ONU-Femmes (Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes).

Le projet sera mis en œuvre sur une période de cinq ans, dans dix comtés de Changde, Xiangxi, Shaoyang et Chenzhou. Quelque 328 000 bénéficiaires directs et 85 000 bénéficiaires indirects devraient en tirer parti.

Le coût total du projet s’établit à 173,27 millions d’USD, répartis comme suit: 60,2 millions d’USD apportés par un prêt du FIDA; 90,86 millions d’USD financés par le Gouvernement chinois; 21,47 millions d’USD venant du secteur privé.

À ce jour, le FIDA a soutenu 33 projets de développement en Chine, pour un coût total de 2,99 milliards d’USD, dont 1,15 milliard d’USD financés par le FIDA. On estime que 4 589 181 foyers ruraux pauvres en ont bénéficié.

Découvrez l’action du FIDA en Chine

Nous suivre sur Weibo


Communiqué de presse nIFAD/41/2021

Le FIDA investit dans les populations rurales en les dotant des moyens de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer leur résilience. Depuis 1978, il a octroyé 23,2 milliards d’USD sous la forme de prêts à faible taux d’intérêt et de dons, dans le cadre de projets dont ont bénéficié quelque 518 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est situé à Rome, centre névralgique des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Contact médias

Image of Susan Beccio

Susan Beccio

Regional Communication Officer, Asia and the Pacific

s.beccio@ifad.org