Le FIDA et le Centre Roi Salman unissent leurs efforts pour lutter contre la faim et la malnutrition dans les pays les plus vulnérables du monde

IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

Le FIDA et le Centre Roi Salman unissent leurs efforts pour lutter contre la faim et la malnutrition dans les pays les plus vulnérables du monde

Rome, le 2 juillet 2021 – La progression de la faim et de la malnutrition provoquée par la pandémie de COVID-19 a des effets particulièrement dévastateurs pour les populations des pays les plus fragiles. Face à cette situation, le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Centre Roi Salman pour les secours et l’action humanitaires sont convenus aujourd’hui d’unir leurs efforts afin de garantir à ces populations un accès durable à des aliments nutritifs.

L’accord de coopération a été signé par Son Excellence le Dr Abdullah Bin Abdulaziz Al Rabeeah, Conseiller à la Cour royale saoudienne et Superviseur général du Centre, et par Gilbert F. Houngbo, Président du FIDA.

« La pandémie de COVID-19 a exacerbé la situation déjà très difficile des populations les plus vulnérables, qui sont nombreuses à souffrir de la progression de la faim et de la pauvreté. Il est essentiel que les organisations animées de la même vision unissent leurs forces pour remédier à cette situation », a déclaré Gilbert F. Houngbo. « Je me félicite de cette occasion de collaborer avec le Centre Roi Salman dans l’objectif que les personnes en situation de grande détresse puissent produire durablement et commercialiser des denrées nutritives et en consommer suffisamment. »

« Cet accord constitue une étape supplémentaire dans le renforcement de la collaboration entre l’Arabie saoudite, représentée par le Centre Roi Salman, et le FIDA, qui vise à aider un grand nombre de personnes dans le besoin et à élargir le champ d’action humanitaire de l’Arabie saoudite dans le monde », a expliqué Abdullah Bin Abdulaziz Al Rabeeah. « Le Centre Roi Salman est une organisation humanitaire de premier plan qui a réussi à mettre en place un vaste réseau de partenariats en vue d’alléger les souffrances des personnes démunies. Nous sommes impatients de nouer une alliance solide avec le FIDA afin d’élargir notre champ d’action. »

Dans le cadre de l’accord, les organisations – qui ont toutes deux pour ambition de faire reculer la faim et la pauvreté – tireront parti de leur expertise et de leur rayonnement respectifs, et mettront en commun connaissances et expérience afin de lutter ensemble contre la faim et la malnutrition. À cette fin, elles coopéreront à la mise au point de stratégies et à la conception et l’exécution de projets dans des pays fragiles tels que la République arabe syrienne, la Somalie et le Yémen.

Institution financière internationale appartenant au système des Nations Unies, le FIDA a octroyé plus de 23 milliards d’USD sous la forme de prêts à faible taux d’intérêt et de dons, afin d’aider les pays vulnérables à faire reculer la pauvreté, la faim et la malnutrition et à renforcer la résilience des populations rurales face aux chocs. En 2019, il a ouvert un Bureau de liaison auprès du Conseil de coopération des États arabes du Golfe, à Riyad, afin de consolider les partenariats dans la région.

Le Centre Roi Salman a été fondé en 2015 par le Serviteur des deux saintes mosquées, le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saud, pour être le bras humanitaire de l’Arabie saoudite. À ce jour, il a alloué 5,26 milliards d’USD à plus de 1 600 projets exécutés dans 68 pays, l’accent étant mis sur la situation des femmes et des enfants, la sécurité alimentaire et la nutrition, la santé, l’éducation, le logement, l’eau et l’assainissement, ainsi que la coordination des secours d’urgence et de l’aide humanitaire.


Communiqué de presse n° IFAD/34/2021

Le FIDA investit dans les populations rurales en les dotant des moyens de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer leur résilience. Depuis 1978, il a octroyé 23,2 milliards d’USD sous la forme de prêts à faible taux d’intérêt et de dons, dans le cadre de projets dont ont bénéficié quelque 518 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est situé à Rome, centre névralgique des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Contact médias

Mouhab Alawar

Arabic Communications Specialist, Communications Division

m.alawar@ifad.org