Le FIDA et la République de Corée signent un nouvel accord pour aider les communautés rurales pauvres du monde entier à prospérer

IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

Le FIDA et la République de Corée signent un nouvel accord pour aider les communautés rurales pauvres du monde entier à prospérer

Également disponible en coréen

Séoul, le 13 mai 2019 - Le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Korea Rural Economic Institute (KREI) ont signé aujourd’hui un accord en vue de renforcer leur collaboration visant l’élimination de la faim et de la pauvreté dans les pays en développement du monde entier.

Le Mémorandum d’accord a été signé par Gilbert F. Houngbo, Président du FIDA, et Kim Chang-gil, Président du KREI.

"La réalisation des premier et deuxième objectifs de développement durable, axés sur l’élimination de la pauvreté et de la faim, dépendra de l’efficacité des partenariats établis entre les donateurs, les pouvoirs publics, les institutions financières, les sociétés du secteur privé, les organisations paysannes et les décideurs", a déclaré M. Houngbo. "Ce mémorandum traduit notre détermination à tirer des enseignements de la remarquable transformation rurale accomplie en Corée et à faire en sorte que d’autres puissent profiter de cette expérience."

La République de Corée et le FIDA poursuivent une démarche similaire pour assurer la sécurité alimentaire à l’échelle mondiale – que ce soit en facilitant l’accès des petits exploitants aux savoirs, à la technologie, au crédit et aux marchés ou en aidant les communautés rurales à faire face aux changements climatiques et à en atténuer les effets. Ils collaborent également pour améliorer l’efficacité de l’aide au développement. Le KREI est un institut national de recherche sur les politiques qui, en sa qualité de groupe de réflexion sur les politiques agricoles, joue un rôle de premier plan dans le développement de l’agriculture, des zones rurales et de l’industrie alimentaire.

Le Président du KREI, Kim Chang-gil, a fait savoir que "La Corée du Sud est le seul pays à être passé du statut de bénéficiaire de l’aide à celui de donateur. Tout le monde s’est mobilisé pour venir à bout de la pauvreté dans les campagnes et garantir à tout un chacun des conditions de vie favorables en milieu rural. À ce jour, le KREI s’est attaqué à l’ensemble du processus. Je pense, par ailleurs, que le mémorandum signé aujourd’hui amorcera un changement positif dans le contexte rural mondial."

Dans le cadre de leur partenariat, le KREI et le FIDA conjugueront leurs efforts afin de continuer à développer les filières agricoles, les pratiques agricoles résilientes face aux changements climatiques ainsi que la sécurité alimentaire des petits exploitants des pays en développement, en mobilisant des ressources financières et en favorisant la concertation menée à l’échelle mondiale sur les politiques.

Membre fondateur du FIDA, la Corée est désormais largement perçue comme une source de savoirs et d’idées innovantes susceptibles d’inspirer les pays en développement. Le pays a franchi d’importantes étapes dans la réforme foncière et le développement de techniques et de pratiques agricoles durables, selon une approche inclusive. La Corée est également reconnue aujourd’hui pour son travail sur les filières, les coopératives agricoles, la révolution verte (en faveur de l’accroissement de la production végétale) et la révolution blanche (en faveur de l’augmentation de la production de produits horticoles à forte valeur ajoutée).

La signature du Mémorandum s’est déroulée en marge du troisième Forum mondial de l’aide publique pour le développement agricole durable, organisé par le Ministère coréen de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales.


Press release No.: IFAD/19/2019

Le FIDA investit depuis plus de 40 ans dans les populations rurales, en dotant celles-ci des moyens de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer la résilience. Depuis 1978, nous avons octroyé 20,9 milliards d’USD sous la forme de dons et de prêts à faible taux d’intérêt en faveur de projets qui ont touché quelque 483 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est à Rome – le centre névralgique des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Contact médias

Image of Katie Taft

Katie Taft

Communications Lead, Food System Summit

katie.taft@un.org