Le FIDA renforce son action contre la faim et la pauvreté dans les zones rurales grâce à un prêt de 20 millions d’USD de l’Inde

IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

Le FIDA renforce son action contre la faim et la pauvreté dans les zones rurales grâce à un prêt de 20 millions d’USD de l’Inde

Rome/New Delhi, 4 avril 2022 – L’Inde a affermi son engagement à lutter contre la faim et la pauvreté dans les zones rurales en acceptant de prêter 20 millions d’USD au Fonds international de développement agricole (FIDA), un organisme des Nations Unies. Grâce à cet accord financier, les systèmes alimentaires favoriseront réellement l’accès de millions de petits exploitants et producteurs dans les pays les plus pauvres du monde à des moyens d’existence rémunérateurs, durables et résilients.

Le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires organisé au mois de septembre dernier a mis en lumière la fragilité des systèmes alimentaires mondiaux actuels, qui englobent toutes les activités permettant de nourrir la population (la production, la récolte, le conditionnement, la transformation, le transport, la commercialisation et la consommation), mais qui ne permettent pas, à l’heure actuelle, de concrétiser le droit universel à une alimentation sûre et suffisante. La pandémie de COVID-19 a également exacerbé la faim et l’insécurité alimentaire, en particulier au sein des groupes marginalisés ruraux, y compris les femmes et les jeunes.

Les investissements du FIDA sont conçus pour améliorer les moyens d’existence des petits producteurs et des populations rurales, renforcer leur résilience et les aider à s’adapter à toutes les crises, qu’elles soient sanitaires ou dues à des phénomènes météorologiques extrêmes ou aux changements climatiques.

« Le prêt accordé par l’Inde au FIDA tombe à pic. Il démontre le niveau de soutien et d’appropriation de l’Inde, un membre important du Fonds, mais aussi le degré de confiance accordé à notre travail », a déclaré Gilbert F. Houngbo, le Président du FIDA. « Le FIDA et le Gouvernement indien sont très engagés en faveur de la prospérité rurale et de l’investissement dans la lutte contre la faim et la pauvreté pour faire face aux problématiques critiques actuelles. »

L’Inde a également une solide expérience en matière de développement et a mis à l’épreuve des mesures novatrices favorables aux pauvres qui améliorent la qualité des opérations et des savoirs institutionnels du FIDA, ce qui profite aussi aux autres membres du Fonds.

Le FIDA utilisera le prêt du Gouvernement indien pour financer son programme de prêts et de subventions, qui devrait atteindre 3,5 milliards d’USD au cours de la période 2022-2024.

Ce programme permettra à environ 140 millions d’habitants des zones rurales d’accroître leur production et leurs revenus grâce à un meilleur accès aux marchés et à des services financiers ruraux. Il renforcera également la résilience climatique et contribuera à créer des emplois tout en améliorant la sécurité et le régime alimentaires des personnes les plus vulnérables dans le monde.

L’Inde est le principal bénéficiaire des investissements du FIDA, mais aussi un pays qui contribue de manière importante aux travaux du Fonds en lui apportant un soutien financier et en participant à l’élaboration des politiques institutionnelles en tant que membre du Conseil d’administration. Au total, l’Inde a contribué à hauteur de plus de 260 millions d’USD aux ressources ordinaires du FIDA, ce qui englobe sa contribution la plus récente de 47 millions d’USD à FIDA12.

Institution financière internationale et organisme spécialisé des Nations Unies, le FIDA a pour mission de lutter contre la pauvreté rurale dans les pays en développement. Il s’attache à transformer l’agriculture, les économies rurales et les systèmes alimentaires en favorisant l’inclusion, la productivité et la durabilité. Huit personnes sur dix parmi les plus pauvres de la planète habitent en milieu rural et la plupart d’entre elles vivent de l’agriculture. L’adaptation aux changements climatiques est fondamentale pour les petits exploitants, qui produisent un tiers des aliments qui nourrissent la planète.

Cela fait plus de 40 ans que le FIDA intervient dans la République de l’Inde, qui compte parmi ses membres fondateurs. L’actuel programme d’options stratégiques pour le pays cadre pleinement avec le cadre d’action du Gouvernement indien et s’inscrit dans le droit fil de l’action menée par les pouvoirs publics pour que les systèmes de production agricole et alimentaire des petits exploitants soient rémunérateurs, durables, résilients face aux changements climatiques et à même de faire face aux brusques variations des prix. Jusqu’à présent, le FIDA a appuyé 32 projets de développement rural en Inde, pour un total de 1,2 milliard d’USD. Ces interventions ont directement profité à 6 341 436 familles rurales.

Découvrez l’action du FIDA en Inde | Suivez-nous sur Twitter: @IFADSouthAsia

Photographies du travail du FIDA en Inde.


Communiqué de presse n° FIDA/16/2022

Le FIDA investit dans les populations rurales en les dotant des moyens de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer leur résilience. Depuis 1978, il a octroyé près de 23,2 milliards d’USD sous la forme de prêts à faible taux d’intérêt et de dons, dans le cadre de projets dont ont bénéficié quelque 518 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est situé à Rome, centre névralgique des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Contact médias

Image of Yamini Lohia

Yamini Lohia

Communication Analyst, Asia and the Pacific

y.lohia@ifad.org