Le Président du FIDA rencontre les Autorités de la République de Côte d’Ivoire

IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

Le Président du FIDA rencontre les Autorités de la République de Côte d’Ivoire

Les entretiens d'Abidjan porteront sur la sécurité alimentaire et la coopération bilatérale entre la Côte d'Ivoire et le FIDA.

Rome, le 19 août 2009 - Kanayo F. Nwanze, Président du Fonds international de développement agricole (FIDA), rencontrera Guillaume SORO, Premier Ministre de la République de Côte d'Ivoire. Ce sera la première visite de M. Nwanze dans le pays depuis son élection à la présidence du FIDA en Février 2009.

Pendant le séjour de M. Nwanze en Côte d'Ivoire du 19 au 20 août, il aura également des entretiens avec des membres du gouvernement dont S.E.M. Amadou Gon Coulibaly, Ministre de l'agriculture, S.E.M. Alphonse DOUATI, Ministre de la Production Animale et des Ressources Halieutiques ainsi que d'autres hauts fonctionnaires du gouvernement, des membres de la communauté des bailleurs de fonds présents dans le pays et le personnel du projet financé par le FIDA.

Au cours de ces réunions, les discussions porteront sur les moyens de satisfaire les besoins des petits exploitants agricoles et des populations rurales pauvres, sur les questions de sécurité alimentaire au plan national et sur la coopération bilatérale. L'appui du FIDA au gouvernement en réponse à la hausse des prix des denrées alimentaires, la situation de sortie de crise dans laquelle se trouve la Côte d'Ivoire, de même que les investissements dans des programmes de développement agricole figureront également à l'ordre du jour.

Le FIDA fournit un appui au Gouvernement de Côte d'Ivoire pour faire face aux conséquences de l'augmentation des cours des produits de première nécessité en mettant en œuvre un Plan d'intervention d'urgence pour 2008-2009 pour la production de riz. Grâce à une contribution de 1,9 milliard de F CFA libérée à travers le Projet d'appui aux petits producteurs maraîchers dans les régions des savanes, la production de riz dans les départements de Boundiali, de Korhogo, de Ferkessédougou, de Katiola, de Bouaké, de Béoumi et de Sakassou devrait connaître un accroissement significatif.

Le FIDA collabore également avec le gouvernement dans le cadre de la formulation d'un nouveau programme. Le Projet de réhabilitation agricole et de réduction de la pauvreté (PRAREP) sera soumis au conseil d'administration du FIDA en décembre 2009. C'est un projet de sortie de crise qui vise à renforcer les activités de production de riz, de manioc et d'igname de la population rurale affaiblie par la crise. Le FIDA contribuera au financement de ce projet par un don d'un montant de 05 milliards de F CFA au Gouvernement de Côte d'Ivoire.

Les réunions du Président du FIDA à Abidjan permettront enfin de donner un coup d'accélérateur à la préparation du document des Options stratégiques pour le programme pays (COSOP) pour la Côte d'Ivoire.

Depuis 1984 le FIDA a investi 66.7 millions USD dans sept programmes et projets en Côte d'Ivoire. Le Projet d'appui aux petits producteurs maraîchers dans les régions des savanes, en cours d'exécution, est entré en vigueur en 2001. Il s'agit du premier projet thématique du FIDA dédié à l'irrigation à petite échelle et lié principalement à la production végétale et à la commercialisation en Afrique de l'Ouest. Son but est de renforcer les capacités institutionnelles, organisationnelles et techniques des groupes de paysans, du secteur privé, des ONG et des agences publiques en vue de développer l'irrigation à petite échelle.

Communiqué de presse n°: FIDA/38/09


Le Fonds international de développement agricole (FIDA) œuvre aux côtés des populations rurales pauvres afin de leur permettre de cultiver et de vendre davantage de produits vivriers, d'accroître leurs revenus et de déterminer le cap de leur propre existence. Depuis 1978, le FIDA a investi plus de 11 milliards d'USD sous forme de dons et de prêts à faible taux d'intérêt octroyés à des pays en développement, permettant ainsi à quelque 340 millions de personnes de se libérer par eux-mêmes de la pauvreté. Le FIDA est une institution financière internationale et une organisation spécialisée des Nations Unies dont le siège est à Rome – la plateforme alimentaire et agricole des Nations Unies. Il représente un partenariat unique, regroupant 165 membres, entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), d'autres pays en développement et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).