Mobiliser les envois de fonds au service du développement rural

IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

Mobiliser les envois de fonds au service du développement rural

©FIDA/GMB Akash

Cela est maintenant bien connu, l'argent que les migrants envoient dans leur pays d’origine sert de complément de revenu à leur famille et il est donc en grande partie destiné à la consommation. Mais ces fonds reçus par les familles des migrants sont également "investis", notamment dans le logement (rénovation du logement ou achat d’une maison et d’un terrain) et l’éducation des enfants. Seul un faible montant des envois de fonds est investi dans les actifs productifs, et une moindre part encore dans l'épargne.

La migration étant le plus souvent motivée par l’impossibilité de réunir les revenus permettant de parvenir un certain niveau de vie ou de satisfaire des besoins matériels, il paraît logique qu’une grande partie de l’argent envoyé par les migrants à leur famille soit consacré à la consommation. Néanmoins, la très faible part d’envois de fonds orientés vers l’épargne ou l’investissement constitue une véritable occasion manquée pour les familles destinataires et la communauté en général. La part des envois de fonds orientés vers l’investissement est si faible que les migrants constatent souvent que, même après une décennie, voire plus, passée à l’étranger, la capacité de leur famille à générer des revenus n’a pas augmenté, même si les membres de leur famille ont acquis de nouvelles compétences. La très faible part orientée vers l’épargne réduit d’autant le capital de la communauté qui peut être réinvesti par d’autres familles et par les entreprises.

En vue d’élaborer des modèles transposables à plus grande échelle qui encouragent les migrants et les membres de leur famille à épargner et à orienter cette épargne vers l’investissement rural, l’organisation ACCESS Advisory s’est associée entre 2014 et 2018 à la Confédération nationale des coopératives des Philippines et à la Fédération népalaise des coopératives d’épargne et de crédit pour mettre en œuvre le Programme régional sur les envois de fonds et l’investissement de la diaspora en faveur du développement rural.

Financé par le Fonds international de développement agricole (FIDA), le programme a mis au point des produits financiers et des systèmes de distribution afin de permettre aux migrants philippins et népalais – ainsi qu’aux membres de leur famille – d’accroître la part de leurs envois de fonds destinée à l’épargne et d’investir leurs économies dans leur communauté (rurale) d’origine.

À la fin de la période de mise en œuvre de 36 mois, 27 millions d’USD avaient été mobilisés sur 30 318 nouveaux comptes hébergés par 27 institutions financières rurales au Népal et aux Philippines. Près de 48 000 migrants et membres de leur famille ont reçu une formation en éducation financière.

Pour de plus amples renseignements sur l’action du FIDA en lien avec les migrants, voir la vidéo ci-dessous:

Cet article a été publié initialement sur le site web d’ACCESS Advisory.

Ron Bevacqua est le cofondateur et directeur général d’ACCESS Advisory. Il possède plus de 25 ans d’expérience dans le secteur bancaire et financier en Asie. Il a été économiste en chef chez Merrill Lynch et Commerz Securities au Japon (1993-2002) et écrit depuis 2004 pour l’entreprise Economist Intelligence Unit sur les affaires et les finances en Asie.

M. Bevacqua a commencé à travailler dans la microfinance en 2005, lorsqu’il a ouvert le bureau japonais de l’ONG internationale PlaNet Finance. Il avait alors été invité à siéger au comité d’élaboration des stratégies de microfinance de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

Dans ses fonctions actuelles, M. Bevacqua est amené à gérer d’importantes missions pour diverses organisations internationales telles que la Banque mondiale, le FIDA, la Banque asiatique de développement, l’Union européenne, l’Agence française de développement et la JICA, entre autres.

Voir aussi: Guide sur la mobilisation d'envois de fonds inclusifs au service de l’investissement rural, élaboré dans le cadre du Programme régional sur les envois de fonds et l’investissement de la diaspora en faveur du développement rural 2015-2018 (en anglais)