Investing in the resilience of small farmers ensures food security and strengthens nations, IFAD President to tell leaders of Mozambique and Malawi

IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

Investir dans la résilience des petits producteurs assure la sécurité alimentaire et renforce les nations, tel sera le propos que tiendra le Président du FIDA aux dirigeants du Mozambique et du Malawi

Rome, 27 janvier 2017 – Investir dans la résilience des petits producteurs est plus important que jamais si nous voulons maintenir les gains de sécurité alimentaire menacés par les séquelles d'El Niño et de La Niña. Tel sera le message que Kanayo F. Nwanze, Président du Fonds international de développement agricole (FIDA), apportera aux Présidents du Mozambique et du Malawi lors de sa visite dans les deux pays, respectivement du 30 janvier au 1er février et du 1er au 3 février prochain.

Le changement climatique est en train de compromettre les gains que les pays d'Afrique orientale et australe, y compris le Mozambique et le Malawi, ont faits de la réduction de la pauvreté et la sécurité alimentaire. Les populations rurales, en particulier les petits producteurs, les femmes et les jeunes sont les plus touchés.

"Investir dans la résilience des petites exploitations familiales, c'est investir dans la résilience des systèmes alimentaires, la résilience des communautés et la renforcement des nations", a déclaré Nwanze avant sa visite au Mozambique et au Malawi, deux pays touchés par les récentes sécheresses et inondations.

"En cette ère du changement climatique, les chocs subis par les populations rurales pauvres se multiplient. Au FIDA, nous travaillons pour le renforcement de la capacité des ruraux pauvres à gérer un nombre croissant de risques dans un monde qui évolue  rapidement", a déclaré Nwanze.

"Si nous n’acheminons pas nos investissements vers les zones rurales des pays touchés par El Niño et La Niña maintenant, les petits exploitants, en particulier les jeunes, peuvent quitter leurs communautés et migrer vers les centres urbains ou à l'étranger à la recherche d'opportunités d’emploi informel et temporaire, mettant ainsi en péril la sécurité alimentaire ", a ajouté Nwanze.

Au Mozambique, Nwanze rencontrera le Président Filipe Jacinto Nyusi et des responsables clés, dont le Ministre des Affaires étrangères et de la coopération, le Ministre de l’Économie et des finances, le Ministre de l’Agriculture et de la sécurité alimentaire, le Gouverneur de la Banque centrale du Mozambique ainsi que les représentants des partenaires au développement travaillant au Mozambique. Il entreprendra une visite de terrain dans une zone affectée par le dernier El Niño, où le FIDA appuie le Projet de développement des filières au profit des pauvres dans les couloirs de Maputo et de Limpopo. Il rencontrera les petits producteurs et discutera de l'impact du projet sur leurs moyens de subsistance. En outre, il ouvrira officiellement le bureau pays du FIDA à Maputo.

Lors de sa visite au Malawi, Nwanze rencontrera le Président Arthur Peter Mutharika et des responsables clés, y compris le Ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, le Ministre des Finances, de la planification économique et du développement, Le Ministre de l’Agriculture, de l’irrigation et du développement de l'eau et le Ministre du Gouvernement local et du développement rural, ainsi que les représentants des partenaires au développement travaillant au Malawi. Il visitera deux programmes appuyés par le FIDA dans les zones touchées par le dernier El Niño à savoir le Programme d'amélioration des moyens de subsistance des populations rurales et de l'économie et le Programme de production agricole durable. Là, il rencontrera les petits producteurs pour discuter de l'impact des programmes sur leurs moyens de subsistance et comment ils font face au changement climatique.

Dans les deux capitales, les discussions porteront sur les investissements dans l'agriculture, le changement climatique, le développement rural, y compris l'accès aux services de finance rurale, la sécurité alimentaire et nutritionnelle et l'emploi des jeunes dans les zones rurales.

Au Mozambique, le FIDA a commencé ses activités en 1983. À ce jour, il a financé à 12 programmes et projets dans le pays pour une valeur totale de 400,2 millions d’USD, dont 243,9 millions d’USD provenant des ressources du FIDA, au profit de plus de 2,1 millions de ménages ruraux.

Au Malawi, depuis 1981, le FIDA a financé 12 programmes et projets dans le pays pour une valeur totale de 441,4 millions d’USD, dont 224,9 millions d’USD provenant des ressources du FIDA, bénéficiant directement à plus de plus de 1,4 million de ménages ruraux.

Contacts

David Paqui
Chargé régional de communication
FIDA
Courriel: d.paqui@ifad.org
Roaming: +39 3357516406
Au Mozambique, du 27 janvier au 1er février: Portable: +258 845701193
Au Malawi, du 1er au 3 février: Portable: +265 993391701


Communiqué de presse N°: FIDA/10/2017

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) investit dans les populations rurales, en les autonomisant afin de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer leur résilience. Depuis 1978, nous avons octroyé plus de 18,4 milliards d’USD sous la forme de prêts à faible taux d’intérêt et de dons en faveur de projets qui ont touché quelque 464 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et une organisation spécialisée des Nations Unies dont le siège est à Rome – la plateforme alimentaire et agricole des Nations Unies.

Contact médias

Image of David Florentin Paqui

David Florentin Paqui

Regional Communications Officer, East and Southern Africa, West and Central Africa

d.paqui@ifad.org