La Mauritanie et le FIDA lancent un nouveau projet de développement des filières inclusives pour combattre la faim et la pauvreté dans les zones rurales

IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

La Mauritanie et le FIDA lancent un nouveau projet de développement des filières inclusives pour combattre la faim et la pauvreté dans les zones rurales

Nouakchott/Rome, 3 mai 2017 – Le Fonds international de développement agricole (FIDA), agence spécialisée des Nations Unies et le gouvernement de la Mauritanie ont lancé officiellement le Projet de développement de filières inclusives (PRODEFI), ce jour 3 Mai 2017 à Nouakchott, la capitale de la Mauritanie. 

L’atelier de lancement officiel du PRODEFI a été ouvert par Lemina Mint El Ghotob Ould Moma, Ministre de l’agriculture  de la Mauritanie et Ides De Willebois, Directeur régional de l’Afrique de l’Ouest et du Centre du FIDA en présence des membres du Gouvernement mauritanien, des partenaires de développement et des acteurs de la mise en œuvre  du projet.

Dans son allocution d’ouverture de l’atelier, la Ministre mauritanienne de l’agriculture, a souligné que la dégradation des conditions agro-climatiques, l’accès de plus en plus limité aux ressources de production, et la maîtrise encore insuffisante des technologies et des itinéraires techniques affectent considérablement les performances des filières agricoles mauritaniennes. Ces dernières demeurent, malheureusement, insuffisamment valorisées en raison du faible niveau de transformation mais aussi d’identification des circuits de commercialisation.

«C’est dans ce cadre que la stratégie de développement du secteur agricole (à l’horizon 2025), conformément aux orientations de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité Partagée, s’est fixée comme objectif majeur ‘le développement de filières porteuses de croissance, génératrices d’emplois permanents et de revenus incitatifs", a déclaré la Ministre Mint El Ghotob Ould Moma. « Objectif qui pourra être atteint à travers la mise en œuvre du Programme National de Développement du Secteur Agricole et dans lequel le nouveau projet PRODEFI s’insère parfaitement, » a-t-elle ajouté.         

Quant au Directeur régional de l’Afrique de l’Ouest et du Centre du FIDA, Ides de Willebois, il a souligné que PRODEFI, un projet d’un coût total de plus de 45 millions d’USD est le résultat d’une réflexion conjointe entre le Gouvernement mauritanien et le FIDA pour la promotion de filières rémunératrices et résilientes, inclusive des ruraux pauvres, y compris les femmes et les jeunes. Il permettra un ciblage accru des jeunes ruraux, une promotion de la prise en compte des aspects nutritionnels  et mettra l’accent sur la résilience des filières au changement climatique grâce à un financement du Programme d’Adaptation de l’Agriculture Paysanne (ASAP).

« Je voudrais souligner encore une fois notre appréciation de la coopération fructueuse qui existe entre la Mauritanie et le FIDA, et je réitère l’engagement continu du Fonds à œuvrer à vos côtés dans la lutte contre la pauvreté rurale en Mauritanie»,  a déclaré Ides de Willebois.

Il faut rappeler que le PRODEFI cible plus de 243 000 bénéficiaires et est cofinancé par le FIDA et le Gouvernement mauritanien. Il  sera mis en œuvre dans les régions du Sud du pays – Brakna, Assaba, Gorgol, Guidimakha, Hodh El Gharbi et Hodh Ech Charghi.  Il va privilégier d’abord les filières maraîchage, aviculture, lait de chèvre et produits forestiers non ligneux en mettant en relation les marchés et les bassins de production et en privilégiant des partenariats entre les petits producteurs et les acteurs privés des filières. Il permettra d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle et accroître leurs revenus des populations rurales pauvres.

Communiqué de presse no FIDA/29/2017
Le FIDA investit dans les populations rurales, en les autonomisant afin de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer leur résilience. Depuis 1978, nous avons octroyé 18.5 milliards d’USD sous la forme de prêts à faible taux d’intérêt et de dons en faveur de projets qui ont touché quelque 464 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est à Rome – le centre névralgique des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture.   

Contact médias

Image of David Florentin Paqui

David Florentin Paqui

Regional Communications Officer, East and Southern Africa, West and Central Africa

d.paqui@ifad.org