New IFAD-financed project in Jordan supports small ruminant production and reduces poverty in rural communities

IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

Un nouveau projet financé par le FIDA en Jordanie appuie la production de petits ruminants et réduit la pauvreté dans les communautés rurales

Rome, 6 décembre 2017— Près de 12 000 familles rurales bénéficieront d'un nouvel accord de financement signé le mois dernier entre la Jordanie et le Fonds international de développement agricole (FIDA).

Le Projet d’investissement en faveur des petits ruminants et de reclassement pour les ménages en situation de transition (SIGHT), d'un montant de 12,8 millions d'USD, s'assurera que les producteurs de petits ruminants reçoivent, de la part des secteurs public et privé, un appui pour des services qui amélioreront l'efficacité des systèmes de production de bétail à petite échelle et accroîtront les revenus des petits exploitants.

L'accord, signé par le président du FIDA, M. Gilbert F. Houngbo, et le ministre jordanien du Plan et de la Coopération internationale, M. Imad Fakhoury, comprend un prêt à des conditions favorables de 8,4 millions d'USD, ainsi que deux dons. Le premier est un don de 0,5 million d'USD, tandis que le second est un don de 3,9 millions d'USD accordé par le Mécanisme du FIDA pour les réfugiés, les migrants et les déplacés forcés, en faveur de la stabilité rurale (FARMS) pour accroître l'appui aux communautés rurales touchées par les déplacements forcés et la migration, aussi bien les communautés d'accueil que les communautés d'origine des réfugiés, des personnes déplacées à l'intérieur du pays, des rapatriés et des migrants vulnérables.

"Ce partenariat financier renouvelé en Jordanie renforcera encore le développement rural et aidera la Jordanie à atteindre ses Objectifs de développement durable," a déclaré M. Rami Salman, chargé de programme de pays du FIDA pour la Jordanie.

Avec ce nouveau projet, un accès aux services financiers sera également fourni aux femmes, aux hommes et aux jeunes vulnérables issus des communautés d'accueil jordaniennes et aux réfugiés syriens, particulièrement vulnérables, ainsi qu'aux entrepreneurs individuels ayant besoin de prêts pour leurs entreprises et pour les activités agricoles et non agricoles, y compris des prêts destinés à l'achat de petits ruminants pour l'amélioration des races et l'alimentation du bétail.

Le projet SIGHT sera étalé sur une période de six ans. Il aidera le Gouvernement jordanien à atteindre ses objectifs stratégiques, à savoir accroître la sécurité alimentaire, réduire la pauvreté et résorber le déséquilibre commercial. Le projet SIGHT s’attachera à résoudre plusieurs problématiques clés propres au secteur des petits ruminants, notamment la détérioration graduelle des races de bétail et des services de vulgarisation et de santé animale; la pénurie d’eau; le manque de nourriture et la dégradation des parcours. Le projet aidera également le pays dans sa démarche visant à obtenir qu'une aire géographique soit définie pour la brebis Awassi et à déterminer son potentiel en tant que marque commerciale identifiée.

Le nouveau projet sera exécuté dans six gouvernorats du nord et du centre: Mafraq, Irbid, Jerash, Ajloun, Madaba et les faubourgs d'Amman. Son appui institutionnel et technique s'étendra toutefois à tous les gouvernorats de la Jordanie par l'intermédiaire de ses nombreux partenaires d'exécution sous la direction du Ministère jordanien de l'agriculture.

Depuis 1981, le FIDA a financé sept programmes et projets de développement agricole en Jordanie avec un investissement total de 71,4 millions d'USD s'élevant à 189,5 millions d'USD lorsque l'on inclut le cofinancement. Le FIDA est un partenaire de premier plan dans le développement participatif en Jordanie, où il a travaillé avec les populations rurales pauvres pour concevoir des programmes et des projets en collaboration avec les autorités publiques et d'autres partenaires. Les activités ont principalement porté sur l'agriculture pluviale et l'élevage, le crédit aux petites exploitations, la diversification des revenus et la gestion des ressources naturelles.

Communiqué de presse n°: FIDA/72/2017
Le FIDA investit dans les populations rurales en les autonomisant afin de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d'améliorer la nutrition et de renforcer leur résilience. Depuis 1978, nous avons octroyé environ 18,9 milliards d’USD sous la forme de dons et de prêts à faible taux d’intérêt en faveur de projets qui ont touché quelque 470 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est à Rome – le centre névralgique des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture

Contact médias

Image of Issam J. Azouri

Issam J. Azouri

Communications specialist - Near East, North Africa and Europe

i.azouri@ifad.org