IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

Placer l’environnement au cœur de l’agriculture – Épisode 20

31 mai 2021
©FIDA/Joanne Levitan

Dans l’épisode de ce mois-ci, nous fêtons la Journée mondiale de l’environnement. Marie Haga, Vice-Présidente adjointe du FIDA, et Jo Puri, Directrice de la Division environnement, climat, genre et inclusion sociale du FIDA, nous raconteront comment le FIDA trouve l’équilibre entre appui au développement et protection de l’environnement. Puis, la Semaine africaine du climat arrivant bientôt, nous parlerons des dernières innovations en Afrique orientale et australe. Nous parlerons également d’un rapport publié récemment sur les solutions fondées sur la nature dans l’agriculture.

Après cela, nous nous entretiendrons avec Kehkashan Basu, championne des droits humains de l’ONU, sur la manière dont l’environnement l’a inspirée durant son enfance. Nous ferons le point sur les modifications apportées aux mesures environnementales en Afghanistan et sur l’agriculture biologique en Chine, et nous découvrirons un nouveau groupe appelé « Chefs 4 the Planet ». Enfin, nous nous pencherons sur la Journée internationale des envois de fonds à la famille, qui célèbre une source de financement essentielle pour les personnes vivant dans les zones rurales des pays en développement.

Ce podcast est disponible uniquement en anglais.

Sommaire de l’épisode

 

Un entretien avec Marie Haga – Les liens entre environnement et résilience agricole

Marie Haga, Vice-Présidente adjointe du FIDA

Cette année, la Journée mondiale de l’environnement marque le lancement de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes, l’occasion pour nous de faire le point sur notre relation à la nature et de la redéfinir.

Avec Marie Haga, Vice-Présidente adjointe du FIDA, nous avons parlé de la manière dont nos initiatives de restauration de l’environnement naturel vont de pair avec l’agriculture, en particulier lorsqu’il s’agit de renforcer la résilience.

 

Un entretien avec Jo Puri – Travailler avec la nature

Jo Puri, Directrice de la Division environnement, climat, genre et inclusion sociale du FIDA

La restauration des écosystèmes peut revêtir différentes formes, allant de la plantation d’arbres à la création d’espaces verts dans les villes, en passant par le réensauvagement des jardins, le nettoyage des rivières et des côtes, et le changement d’alimentation. Cela signifie que les occasions de mettre en œuvre des projets innovants sont nombreuses mais, dans le même temps, qu’il peut être difficile, en particulier pour des groupes tels que les exploitants agricoles, de travailler avec la nature et non contre elle.

Notre journaliste Keyla Carvalho a rencontré Jo Puri, Directrice de la Division environnement, climat, genre et inclusion sociale du FIDA afin de comprendre comment le Fonds aide les exploitants à travailler avec la nature tout en améliorant leurs moyens d’existence.

 

Analyses des risques climatiques en Afrique orientale et australe avec Paxina Chileshe

Paxina Chileshe, spécialiste régionale climat et environnement 

Ce mois-ci se tient également la Semaine africaine du climat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

Nous savons déjà que, partout dans le monde, les petits exploitants et les ruraux pauvres sont les plus durement touchés par les changements climatiques et leurs effets. Cela est particulièrement vrai dans certaines parties d’Afrique subsaharienne, où, de plus en plus souvent, les mauvaises récoltes et la mort du bétail entraînent des pertes économiques et menacent la sécurité alimentaire.

Alors, comment donner aux petits exploitants les moyens de renforcer leur résilience face à ces phénomènes?

Notre journaliste Linda Odhiambo s’est entretenue avec Paxina Chileshe, spécialiste régionale climat et environnement du FIDA pour l’Afrique orientale et australe, afin de découvrir comment les projets appuyés par le Fonds au Malawi, au Mozambique et au Rwanda dotent les exploitants des capacités et des outils nécessaires pour réaliser une analyse des risques climatiques et déterminer quelles sont les solutions adaptées aux difficultés rencontrées.

 

Freddie Harvey Williams sur le dernier rapport du FIDA sur la restauration des écosystèmes

Restauration des écosystèmes grâce à des solutions fondées sur la nature

Alors que des initiatives telles que la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes gagnent en importance, les solutions fondées sur la nature visant à restaurer l’environnement et à lutter contre les changements climatiques suscitent un intérêt grandissant à travers le monde.

Dans le premier d’une nouvelle série de rapports techniques, le FIDA partage les enseignements tirés de son Programme d’adaptation de l’agriculture paysanne (ASAP), notamment de projets exécutés au Niger et au Soudan. Ce rapport sera publié le 2 juin, à l’occasion du Forum mondial sur les paysages consacré à la restauration des zones arides d’Afrique.

Notre journaliste Freddie Harvey Williams a les toutes dernières informations sur cette nouvelle publication.

 

La prochaine génération de militants en faveur du climat avec Kehkashan Basu

Kehkashan Basu, championne des droits humains de l’ONU

Partout dans le monde, les jeunes prennent la parole sur les questions environnementales et sociales, et créent leurs propres organisations et initiatives, au sein desquelles ils se battent pour l’avenir qu’ils veulent.

Kehkashan Basu est une militante écologiste depuis l’âge de 8 ans. En 2016, elle a été nommée championne des droits humains de l’ONU pour son combat inlassable en faveur de la justice environnementale et de l’égalité femmes-hommes.

Notre journaliste Keyla Carvalho a parlé avec Kehkashan des raisons qui l’ont poussée à s’engager et de son action depuis lors.

 

Candra Samekto sur la gestion des ressources en eau en Afghanistan

 

Candra Samekto, chargé de programme de pays pour l’Afghanistan

Changer les mesures environnementales suppose nécessairement de gérer efficacement les ressources en eau, en particulier dans les régions déjà touchées de manière significative par les changements climatiques.

Par exemple, dans le sud de l’Afghanistan, il est prévu, dans le cadre d’un nouveau projet appuyé par le FIDA, d’accroître la capacité du barrage existant de Dahla. Ces efforts devraient permettre d’améliorer la gestion locale des ressources en eau et d’élargir l’accès des habitants à l’eau et à l’irrigation, tout en renforçant les nouvelles réglementations mises en place dans la région.

Candra Samekto, chargé de programme de pays pour l’Afghanistan au FIDA, a présenté à notre journaliste Keyla Carvalho les dernières avancées du projet et les retombées attendues dans le cadre de ce dernier.

 

Chefs 4 the Planet avec sa fondatrice, Anne Le More

 

Anne Le More

 

Chefs 4 the Planet est une communauté internationale de chefs qui promeut une alimentation saine et l’action climatique.

Anne Le More, l’une des fondatrices de l’organisation, a parlé à notre journaliste Keyla Carvalho des principaux objectifs du projet.

Et ne ratez pas les Recettes du changement, l’initiative du FIDA visant à réunir des chefs mondialement connus autour de la durabilité et d’une alimentation de qualité.

 

Le marché des producteurs de Beijing: la victoire des produits biologiques

Chang Tianle, membre fondatrice du marché des producteurs de Beijing

En 2010, à Beijing, les agriculteurs biologiques peinaient à vendre leurs produits. Puis le marché des producteurs a été créé.

C’est un marché itinérant, qui ne reçoit aucun appui du Gouvernement. Mais les producteurs qui y participent voient cette itinérance constante comme une occasion de trouver de nouveaux clients et de se faire connaître. C’est aussi le moyen idéal pour les consommateurs de rencontrer des producteurs biologiques et d’en apprendre davantage sur l’origine des produits.

Notre journaliste Keyla Carvalho s’est entretenue avec Chang Tianle, l’un des membres fondateurs du marché. Elle présente les effets positifs que ce dernier a eu pour les petits exploitants chinois.

 

La Journée internationale des envois de fonds à la famille avec Pedro De Vasconcelos

Pedro De Vasconcelos, coordonnateur du Mécanisme de financement pour l’envoi de fonds du FIDA

La Journée internationale des envois de fonds à la famille, célébrée le 16 juin, rend hommage aux contributions de plus de 200 millions de travailleuses et travailleurs migrants à travers le monde.

L’argent qu’ils envoient à leur famille aide jusqu’à 800 millions de personnes dans les pays en développement à se nourrir, payer leurs factures et envoyer leurs enfants à l’école. Par ailleurs, au moins un quart de cet argent est épargné ou investi.

Nous avons rencontré Pedro De Vasconcelos du FIDA pour en apprendre davantage sur la Journée internationale des envois de fonds à la famille de cette année.

 

En résumé

Merci à notre producteur, Francesco Manetti, à nos journalistes Rosie Gonzalez, Keyla Carvalho, Linda Odhiambo et Freddie Williams, et à toutes les autres personnes qui ont participé à l’élaboration de ce programme.

N’oubliez pas de nous laisser vos commentaires! Qu’avez-vous pensé de nos reportages et des questions abordées? Quels invités souhaiteriez-vous entendre? N’hésitez pas à nous envoyer un message à l’adresse podcasts@ifad.org.

Envoyez-nous vos messages, y compris des messages vocaux, à cette adresse et nous les diffuserons dans la prochaine émission.

N’oubliez pas de vous abonner à notre podcast sur votre plateforme préférée et de nous laisser une note.

Nous serons de retour à la fin du mois de juin avec d’autres nouvelles fraîches. Nous parlerons du Pré-Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires.

Et, encore une fois, nous essaierons d’être bons pour vous, bons pour la planète et bons pour les agriculteurs.

C’était Brian Thomson et toute l’équipe du FIDA. Nous vous remercions de nous avoir écoutés.