Rencontre entre le Vice-président du FIDA, le Premier Ministre Edouard Ngirente et quelques Ministres rwandais

IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

Rencontre entre le Vice-président du FIDA, le Premier Ministre Edouard Ngirente et quelques Ministres rwandais

Les investissements pour une petite agriculture climato-compatible favorable aux femmes et aux jeunes ruraux seront au cœur des discussions

©IFAD/Simona Siad

Rome, 5 mai 2022 – Le Vice-président du Fonds international de développement agricole (FIDA), Dominik Ziller, rencontrera le Premier Ministre de la République du Rwanda, Édouard Ngirente, ainsi que d’autres hauts responsables du Gouvernement dans le cadre d’une visite qui débutera le 9 mai. Dominik Ziller abordera les moyens de renforcer la collaboration entre le Gouvernement rwandais et le FIDA afin de poursuivre la mise en œuvre réussie du Plan stratégique de transformation de l’agriculture, dans le cadre duquel le Gouvernement appelle à passer d’une agriculture de subsistance à une agriculture davantage fondée sur les connaissances, concurrentielle et orientée vers les marchés.

« Le Rwanda est un exemple éclatant de la façon dont des investissements agricoles ciblés mènent à la croissance économique et peut incarner un modèle pour d’autres pays africains », a expliqué Dominik Ziller avant son départ. « Nous sommes convaincus que l’agriculture est essentielle pour éliminer la faim, améliorer la nutrition, éradiquer la pauvreté et autonomiser les personnes marginalisées. Comme l’exemple rwandais l’a montré, l’agriculture peut jouer un rôle clé en créant des débouchés économiques dans les zones rurales, évitant aux jeunes de partir de chez eux pour trouver du travail. Davantage doit être fait et le FIDA s’engage à appuyer les efforts du Gouvernement rwandais pour transformer le secteur agricole et faire en sorte que ce dernier bénéficie aux petits exploitants agricoles et aux autres populations rurales ».

L’agriculture reste la pierre angulaire de l’économie rwandaise, représentant un tiers du PIB et générant près de 67 % des emplois. Bien que, depuis quelques années, la croissance du PIB soit imputable aux bons résultats du secteur agricole, ce dernier reste vulnérable face aux changements climatiques. En effet, près de 80 % des adultes des communautés rurales pratiquent une agriculture de subsistance qui dépend de systèmes de production non irriguée. Dans les campagnes, la population active est majoritairement féminine, 92 % des femmes exerçant une activité agricole. Les principales cultures alimentaires du Rwanda sont notamment le sorgho, les bananes, les haricots, les patates douces et le manioc. Mais au cours des dix dernières années, le maïs, le riz, les pommes de terre, les fruits et les légumes se sont imposés dans les champs des petits exploitants agricoles. Le thé et le café représentent de loin les principales cultures traditionnelles d’exportation, générant près de 70 % des recettes d’exportation agricole.

Au Rwanda, la COVID-19, associée aux mesures prises pour contenir la diffusion du virus, a accentué le ralentissement de l’économie nationale, au point que la croissance du PIB réel a plongé à -0,2 % en 2020. La hausse du taux de chômage est due à la fermeture de grandes entreprises du fait du confinement et devrait faire grimper le taux de pauvreté.

Toutefois, le Fonds monétaire international prévoit un rebond de la croissance du PIB réel à 5,1 % en 2021 et à 7,0 % en 2022. Afin d’aider les petits exploitants agricoles rwandais à atténuer les répercussions de la COVID-19 et à améliorer leur sécurité alimentaire, leur résilience et leurs moyens d’existence, le FIDA a alloué 1,4 million d’USD au pays dans le cadre du Mécanisme de relance en faveur des populations rurales établi en avril 2020.

Lors de son séjour à Kigali, Dominik Ziller rencontrera Géraldine Mukeshimana, Ministre de l’agriculture et des ressources animales, et Uzziel Ndaguimana, Ministre des finances et de la planification économique, afin d’échanger sur le partenariat entre le FIDA et le Rwanda. Ils examineront la manière dont les investissements pour une petite agriculture familiale et climato-compatible favorable aux femmes et aux jeunes ruraux est indispensable à la mise en œuvre durable du programme de transformation rurale. Dominik Ziller rencontrera également des représentants d’autres organismes des Nations Unies qui travaillent au Rwanda.

Il visitera le projet d’appui à l’après-récolte et à l’agroalimentaire dans le district de Ruhango et le Projet de développement du secteur laitier rwandais dans le district de Kamonyi, tous deux appuyés par le FIDA, afin de voir par lui-même la manière dont les participants ont amélioré leurs conditions de vie et d’échanger avec eux sur les difficultés auxquels ils se heurtent.

Depuis 1981, le FIDA a financé 19 programmes et projets de développement rural pour un montant total de 631,5 millions d’USD, dont 358,0 millions d’USD émanant du FIDA, qui ont bénéficié à quelque 1,5 million de foyers ruraux.


Communiqué de presse n°: IFAD/19/2022

Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est situé à Rome, centre névralgique des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Le FIDA investit dans les populations rurales en les dotant des moyens de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer leur résilience. Depuis 1978, il a octroyé près de 23,2 milliards d’USD sous la forme de prêts à faible taux d’intérêt et de dons dans le cadre de projets menés dans des pays en développement. On estime que, l’année dernière, les projets appuyés par le FIDA ont bénéficié à 130 millions de personnes. 

De nombreuses photographies illustrant l’action du FIDA aux côtés des populations rurales peuvent être téléchargées à partir de la banque d’images de l’organisation.

Contact médias

Image of David Florentin Paqui

David Florentin Paqui

Regional Communications Officer, East and Southern Africa, West and Central Africa

d.paqui@ifad.org

Image of Maureen Twahirwa

Maureen Twahirwa

UN Resident Coordinator Office

maureen.twahirwa@un.org