IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

Trouver l’équilibre entre protection de la biodiversité et développement agricole – Épisode 24

27 septembre 2021

L’épisode de ce mois-ci est consacré à l’imminente Convention des Nations Unies sur la diversité biologique, qui se tiendra à Kunming, en Chine, en octobre. Tout d’abord, Jo Puri du FIDA nous parlera de l’équilibre entre la conservation de la biodiversité et le développement agricole, et Renée Ankarfjard nous présentera le nouveau rapport du Fonds «  The Biodiversity Advantage II ». Donal Brown, Vice-Président adjoint du FIDA, nous détaillera ensuite les interventions actuellement menées par le Fonds en réaction à la pandémie.

Puis, nous écouterons une représentante de l’Université de Wageningen, aux Pays-Bas, sur les liens qui existent entre le climat et la nutrition dans l’ensemble des systèmes alimentaires. Philip Lymbery, directeur général de Compassion in World Farming, nous expliquera comment encourager les entreprises à adopter des pratiques agricoles saines et respectueuses de l’environnement. Nous entendrons également des représentants de FarmSmart nous présenter la haute technologie en matière d’agriculture et nous nous entretiendrons avec les membres de Babban Gona, une organisation nigériane qui investit dans les collectivités rurales de son pays. Enfin, Jo Puri reviendra nous parler des femmes et des jeunes et de « l’écart entre intentions et actions ».

Sommaire de l’épisode

 

Le point sur la riposte du FIDA face à la pandémie, avec Donal Brown

Donal Brown, Vice-Président adjoint du FIDA

Près de deux ans après le début de la pandémie de COVID 19, le FIDA est toujours à pied d’œuvre pour aider les populations rurales à renforcer leur résilience et à faire face à ses nombreuses répercussions.

Nous avons rencontré Donal Brown, Vice-Président adjoint du Fonds, afin d’obtenir les dernières informations sur la riposte du FIDA à la pandémie dans le cadre de toutes ses activités.

 

Un regard sur la Conférence sur la biodiversité, avec Jo Puri

Jo Puri, Vice-Présidente adjointe du FIDA

La quinzième réunion de la Conférence des Parties (COP 15) à la Convention sur la diversité biologique se tiendra le mois prochain à Kunming, en Chine. Jo Puri, Vice‑Présidente adjointe du FIDA, y participera.

Nous l’avons récemment rencontrée et elle nous a parlé de l’équilibre entre la conservation de la biodiversité et le développement agricole. Elle nous a également donné un avant‑goût de ce qu’elle compte exposer à la conférence.

 

Biodiversité et agriculture paysanne, avec Renée Ankarfjard 

Renée Ankarfjard, spécialiste technique principale du FIDA pour la gestion environnementale

Le rapport « The Biodiversity Advantage » est le document de référence du FIDA en matière de biodiversité et d’agriculture. La nouvelle édition de ce rapport, qui devrait être publiée le mois prochain, en marge de la Convention sur la diversité biologique, porte sur l’importance de la biodiversité pour les petits exploitants agricoles et sur la nécessité d’établir des systèmes de production agricole sains et durables.

Renée Ankarfjard, spécialiste technique principale du FIDA pour la gestion environnementale, passe en revue le rapport, des cinq projets du Fonds qui y sont exposés et dans lesquels la biodiversité occupe une place importante aux conclusions du rapport sur l’importance de la biodiversité pour les populations rurales.

 

Les liens entre climat et nutrition, avec l’Université de Wageningen

Sanne Bakkar, conseillère en sécurité alimentaire et nutritionnelle, Université de Wageningen

L’Université de Wageningen et le FIDA ont travaillé conjointement afin d’examiner les liens entre le climat et la nutrition dans l’ensemble des systèmes alimentaires et la manière dont ces liens pourraient permettre de concevoir de meilleurs projets de développement à l’avenir.

Sanne Bakkar, conseillère en sécurité alimentaire et nutritionnelle au Centre pour le développement de Wageningen, nous fait part de certains des principaux résultats et des meilleures pratiques de l’université.

 

Créer des systèmes alimentaires sains et respectueux des êtres humains, avec Philip Lymbery

Philip Lymbery, directeur général de Compassion in World Farming

 

Compassion in World Farming est une organisation internationale de premier plan qui se consacre à l’amélioration du bien‑être des animaux d’élevage. De la défense des systèmes alimentaires durables à la mise en place de programmes éducatifs pour les entreprises, ses activités sont axées sur la promotion d’une agriculture saine, respectueuse des êtres vivants et respectueuse de l’environnement.

Nous nous sommes entretenus avec le directeur général Philip Lymbery afin d’en savoir plus sur les dommages causés par l’élevage industriel et sur le rôle central des petits exploitants agricoles dans l’amélioration de nos systèmes alimentaires.

 

Une nouvelle plateforme réunissant agriculteurs et organisations de développement

Alia Malik, fondatrice de FarmSmart

La start-up agritech FarmSmart veut révolutionner la durabilité de la petite agriculture.

Tout commence avec l’application de FarmSmart, axée sur l’utilisateur, qui indique aux petits exploitants comment prospérer sur n’importe quelle parcelle de terre. Les organisations de développement peuvent également utiliser l’application dans le but de partager leurs connaissances de manière directe avec les agriculteurs provenant de tout type de collectivités et de tout secteur agricole – de l’agroforesterie à l’aquaculture en passant par l’apiculture.

Nous nous sommes entretenus avec Alia Malik, fondatrice de FarmSmart, pour en savoir plus sur la plateforme.

 

Babban Gona: une organisation qui investit au cœur des zones rurales du Nigéria 

Kola Masha de Babban Gona

Les entreprises agricoles rurales reçoivent un coup de pouce bien nécessaire grâce au Programme de participation du secteur privé au financement du FIDA. Ce nouveau programme de financement ambitieux vise à accroître les investissements privés dans les petites et moyennes entreprises, les organisations paysannes et les intermédiaires financiers au service des petits exploitants.

Voici Babban Gona, une entreprise nigériane dont le nom signifie « améliore ta vie ». Cette organisation met l’agriculture au service de la lutte contre les causes profondes des difficultés économiques et sociales auxquelles font face de nombreux Nigérians. Elle a largement fait ses preuves au fil des ans en aidant les petits exploitants à passer d’une agriculture de subsistance à des modèles davantage tournés vers le marché. Elle est également la bénéficiaire du tout premier prêt du Programme de participation du secteur privé au financement.

Grâce à ce prêt de 5 millions d’USD, Babban Gona pourra aider 377 000 petits producteurs de riz et de maïs en leur offrant un ensemble complet de formations, d’intrants de qualité, de services de stockage et d’aide à l’accès aux marchés.

Nous nous sommes entretenus avec Kola Masha, directeur général de Babban Gona, pour en savoir plus sur les motivations de l’organisation et ce qu’elle espère accomplir.

 

La réduction des inégalités femmes-hommes, avec Jo Puri

Jo Puri, Vice-Présidente adjointe du FIDA

L’action du FIDA en faveur de l’égalité femmes-hommes dans l’agriculture ne se limite pas à la création de programmes axés sur les agricultrices. Pour vraiment faire la différence et contribuer à éliminer les inégalités, il faut aussi donner aux femmes des possibilités égales d’accéder à des postes de direction.

Récemment, notre Vice-Présidente adjointe Jo Puri était l’invitée du podcast E Co. Sound Bites, où elle a discuté de l’importance d’inclure les femmes dans les processus de prise de décision et décrit ce que le FIDA fait pour y contribuer.

En résumé 

Merci à notre producteur, Francesco Manetti, à notre journaliste Keyla Carvalho, et à toutes les autres personnes qui ont participé à l’élaboration de ce programme.

Mais surtout, merci à vous d’avoir écouté cet épisode d’Agricultures. Alimentation. Avenir., proposé par le Fonds international de développement agricole.

Le mois prochain, nous nous intéresserons à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, qui se tiendra en novembre. L’épisode sera consacré aux liens entre la sécurité alimentaire et les changements climatiques.

N’oubliez pas de nous laisser vos commentaires! Qu’avez-vous pensé de nos reportages et des questions abordées? Quels invités souhaiteriez-vous entendre? N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse podcasts@ifad.org. Envoyez-nous vos messages, y compris des messages vocaux, à cette adresse et nous les diffuserons dans la prochaine émission.

Enfin, pensez à vous abonner à notre podcast sur votre plateforme préférée et à nous laisser une note!