Saut au contenu
X

Dons et prêts du FIDA pour accroître la productivité agricole en Tunisie

De nouvelles opportunités économiques pour les femmes et la jeunesse rurale

Rome, le 13 février 2013 – Le Fonds international de développement agricole (FIDA) vient d'accorder à la République tunisienne un don de 11,4 millions USD et un prêt de 16,1 millions de USD provenant du Fonds fiduciaires espagnol de co-financement pour la sécurité alimentaire, pour financer la deuxième phase du Programme de développement agropastoral et de promotion des initiatives locales pour le Sud-Est du pays. Le programme visera à améliorer la productivité agricole et stimuler la création d'emplois pour les jeunes ruraux et les femmes.

L'accord de financement a été signé le 12 février par Naceur Mestiri, l'Ambassadeur de la République de Tunisie en Italie et Kanayo F. Nwanze, Président du FIDA.

La pauvreté et le chômage restent un défi en Tunisie où le secteur agricole représente 8 pour cent du produit intérieur brut du pays et  emploie 18,3 pour cent de la main-d'œuvre nationale.

Le programme est cofinancé par le gouvernement de la Tunisie et les bénéficiaires. Il intensifiera les investissements dans les infrastructures en se concentrant sur ¿¿la gestion des ressources naturelles et sur l'irrigation afin d'améliorer la productivité agricole. En outre, le programme encouragera les initiatives économiques locales et fournira  aux bénéficiaires des ressources sous forme d'accès à des microcrédits et des opportunités de formation et de renforcement des capacités afin de collaborer efficacement entre eux. L'objectif général est de créer des emplois pour les femmes et les hommes ruraux et d'améliorer leurs revenus et plus de 13.200 ménages dans les provinces de Tataouine et Kebili devraient en bénéficier.

Avec ce nouveau programme, le Fonds aura financé 11 programmes et projets en Tunisie depuis 1980, pour un investissement total du FIDA de 393,9 millions de USD, dont ont bénéficié 96.810 ménages.



Communiqué de presse n°: FIDA/06/2013

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) œuvre aux côtés des populations rurales pauvres afin de leur permettre de cultiver et de vendre davantage de produits vivriers, d'accroître leurs revenus et de déterminer le cap de leur propre existence. Depuis 1978, le FIDA a investi dans des projets quelque 14,8 milliards d'USD sous forme de dons et de prêts à faible taux d'intérêt octroyés à des pays en développement, permettant à plus de 400 millions de personnes de se libérer par elles-mêmes de la pauvreté et favorisant ainsi la création de communautés rurales dynamiques. Le FIDA est une institution financière internationale et une agence spécialisée des Nations Unies dont le siège est à Rome – la plateforme alimentaire et agricole des Nations Unies. Il représente un partenariat unique, regroupant 172 membres, entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), d'autres pays en développement et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).