Saut au contenu
X

Le renforcement du partenariat entre la Fondation Gates et le FIDA

22 février 2012

Bill Gates at IFAD's 35th Governing Council ©IFAD/Giulio Napolitano

Rome, 23 février 2012 – Une déclaration d'intention pour renforcer le partenariat entre la Fondation Bill et Melinda Gates et le Fonds international de développement agricole (FIDA) permettra d'accroître l'aide aux petits agriculteurs du monde entier.

L'accord a été signé ce jour lors du Conseil des gouverneurs du FIDA qui se tient à Rome, par Bill Gates, co-fondateur de la Fondation et Kanayo F. Nwanze, président du FIDA.

Compte tenu de la synergie de la stratégie des deux organisations et de leurs rôles en tant que donateurs en faveur de la recherche sur l'agriculture et du développement des régions les plus pauvres du monde, cet accord renforcera leur partenariat et permettra de donner une impulsion aux actions en cours bénéficiant les petits agriculteurs des pays en développement.

Les agriculteurs seront confrontés à deux dures réalités pendant les quatre prochaines décennies. D'une part, ils doivent produire 60 pour cent des denrées alimentaires pour nourrir une population mondiale en constante augmentation et plus urbanisée. D'autre part, tout en devant répondre à ce défi, ils doivent faire face à une augmentation des risques liés à la dégradation de l'environnement, la pénurie des ressources et au changement climatique.

Après la signature de l'accord, Gates a fait une présentation aux délégués présents au Conseil des gouverneurs. Il a discuté de l'importance de l'agriculture et comment l'amélioration de la productivité durable peut réduire la pauvreté dans les pays en développement. Il a lancé un défi aux décideurs du monde et aux gouvernements nationaux d'adopter de nouvelles approches pour venir en aide aux petits agriculteurs.


Communiqué de presse No.: IFAD/16/2012

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) œuvre aux côtés des populations rurales pauvres afin de leur permettre de cultiver et de vendre davantage de produits vivriers, d'accroître leurs revenus et de déterminer le cap de leur propre existence. Depuis 1978, le FIDA a investi environ 13,7 milliards d'USD sous forme de dons et de prêts à faible taux d'intérêt octroyés à des pays en développement, permettant à environ 405 millions de personnes de se libérer par elles-mêmes de la pauvreté, favorisant ainsi la création de communautés rurales dynamiques. Le FIDA est une institution financière internationale et une organisation spécialisée des Nations Unies dont le siège est à Rome – la plateforme alimentaire et agricole des Nations Unies. Il représente un partenariat unique, regroupant 168 membres, entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), d'autres pays en développement et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).