Saut au contenu
X

Le FIDA et Unilever signent le premier accord mondial de partenariat public-privé

Favoriser un commerce alimentaire viable, améliorer les conditions de vie des petits agriculteurs

19 février 2014

Rome, le 20 Février 2014 - Le Fonds international de développement agricole (FIDA) et la compagnie leader mondial des biens de consommation Unilever ont signé aujourd'hui au siège du FIDA à Rome un accord de partenariat public-privé visant à aider les petits agriculteurs du monde entier à améliorer leurs moyens de subsistance.

L'accord global de 5 ans - le premier de ce genre entre le FIDA et le secteur privé - a été signé par le Président du FIDA, Kanayo F. Nwanze et le Directeur général d'Unilever Paul Polman pour aider à améliorer la sécurité alimentaire à travers: l'augmentation de la productivité agricole; la création de liens entre  agriculteurs et marchés, la réduction des risques et de la vulnérabilité, l'amélioration de l'emploi non agricole en milieu rural, et une agriculture plus durable.

Des exercices préliminaires ont déjà commencé pour comprendre comment  tirer parti de la connaissance et de l'expertise du FIDA à travailler avec les petits agriculteurs et les entreprises rurales et  la relier à la capacité d'Unilever à intégrer les agriculteurs dans les marchés et son expertise dans l'agriculture durable. Parmi ces exercices,  une mission conjointe sur le terrain en Janvier 2014 a permis d'examiner un projet axé sur les épices et les oignons appuyé par le FIDA dans la région de Vidarbha du Maharashtra, en Inde occidentale.

Environ 1,2 milliard de personnes vivent dans la pauvreté, 76% d'entre elles vivent dans les zones rurales, et 200 millions sont sans emploi1. Ce constat sera exacerbé étant donné que la croissance de la population exige plus de nourriture. D'ici 2050 le monde aura besoin de nourrir neuf milliards de personnes. Une augmentation de 70% de la production agricole mondiale sera essentielle pour les nourrir, car nous aurons besoin de produire d'ici 2050 autant de nourriture que nous l'avons fait durant ces 10.000 dernières années. À moins d'atteindre de petits et grands rendements agricoles plus élevés, de nombreuses personnes resteront affamées et piégées dans la pauvreté.

Kanayo Nwanze a déclaré: "Il ne suffit pas de se concentrer étroitement sur ¿¿le renforcement de la productivité agricole. Une approche plus large qui prenne également en charge l'établissement de liens viables entre les producteurs et les marchés ruraux est essentielle. "

"Le FIDA reconnaît que de bons et justes investissements dans l'agriculture sont essentiels pour la sécurité alimentaire d'une population croissante. C'est pourquoi les partenariats comme celui que nous avons signé aujourd'hui avec Unilever sont si critique''. 
L'investissement dans l'agriculture, selon la Banque mondiale est de deux à quatre fois plus efficace pour augmenter les revenus parmi les plus pauvres que  la croissance dans d'autres secteurs.

Paul Polman a déclaré: "Maintenant, plus que jamais, le monde a besoin d'accroître les investissements dans l'agriculture, et ces investissements doivent venir à la fois des secteurs public et privé pour effectuer une mutation véritablement évolutive."

"Les petits exploitants et l'agriculture à grande échelle sont tous deux nécessaires pour accroître la productivité et produire assez de nourriture pour nourrir les pauvres du monde. Pour passer d'une agriculture de subsistance à une agriculture commerciale, 1,5 milliard de personnes qui  dépendent des petites exploitations doivent avoir accès à la connaissance, aux biens, aux crédits, aux marchés, et à la gestion des risques qui peuvent provenir d'entreprises de plus grande envergure ".

Le FIDA et l'Unilever opèrent dans des régions et pays similaires -comme la Chine, l'Inde et l'Indonésie - qui sont la clé du développement et de la croissance. Les deux organisations sont guidées par les mêmes principes et objectifs et partagent des engagements communs pour améliorer les conditions de vie des petits agriculteurs et éradiquer la pauvreté.
Grâce à un programme de prêts et de subventions à l'appui de plus de 256 projets dans 97 Pays, le FIDA aide 78,7 millions de paysans pauvres à recevoir des services pour sortir de la pauvreté. Les femmes en particulier, groupe cible, représentent environ 50% des participants aux projets subventionnés en 2013.

En Novembre 2010 , Unilever  a lancé son Plan pour un Mode de Vie Durable, en s'engageant  pour une période de dix ans vers une croissance durable - dans le but d'aider plus d'un milliard de personnes  à prendre  des mesures  pour améliorer leur santé et leur bien - être, en s'approvisionnant uniquement en matières premières agricoles issues de l'agriculture durable d'ici 2020, et en dissociant sa croissance de son impact sur l'environnement . Pour appuyer ces trois grands objectifs, sept piliers ont été développés, y compris trois centrés sur ¿¿l'amélioration des conditions de vie,  l'approvisionnement durable et la nutrition durable.
Depuis fin 2010, Unilever a augmenté le nombre de petits exploitants formés en pratiques durables d'environ 450 000.

Note - Source: ILO 2013 Global Employment Trends Report


Communiqué de presse n°: IFAD/12/2014
 

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) œuvre aux côtés des populations rurales pauvres afin de leur permettre de cultiver et de vendre davantage de produits vivriers, d'accroître leurs revenus et de déterminer le cap de leur propre existence. Depuis 1978, le FIDA a investi dans des projets quelque 15,6milliards d'USD sous forme de dons et de prêts à faible taux d'intérêt octroyés à des pays en développement, permettant à plus de 420 millions de personnes de se libérer par elles-mêmes de la pauvreté et favorisant ainsi la création de communautés rurales dynamiques. Le FIDA est une institution financière internationale et une agence spécialisée des Nations Unies dont le siège est à Rome – la plateforme alimentaire et agricole des Nations Unies. Il représente un partenariat unique, regroupant 173 membres, entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), d'autres pays en développement et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Unilever est l'un des plus grands fournisseurs internationaux de biens de consommation courante avec des opérations dans plus de 100 pays et des ventes dans 190 pays. 170 milliards de produits Unilever par an sont achetés par les consommateurs du monde entier et leurs produits sont utilisés plus de deux milliards de fois par jour. Le groupe emploie plus de 173 000 personnes dans le monde et a réalisé des ventes annuelles de  € 49,8 milliards d'euros en 2013. Plus de la moitié de nos entreprises se trouve dans  les marchés émergents et en développement à croissance rapide (57% en 2013).
Travaillant chaque jour à créer un meilleur avenir, Unilever aide chacun à se sentir bien et à profiter de la vie avec des marques et des services qui font du bien, à soi comme aux autres. Le portefeuille de l'entreprise comprend certaines des marques les plus connues et les plus populaires, dont 14 marques dont les ventes s'élèvent à plus d'un milliard d'euros. Parmi ces marques emblématiques on trouve notamment Knorr, Persil / Omo, Dove, Sunsilk, Hellmann, Surf, Lipton, Rexona / Sure, les glaces Wall's,  Lux, Flora / Becel, Rama / Blue Band, Magnum et Axe / Lynx.
L'ambition d'Unilever est de doubler la taille de l'entreprise, tout en réduisant son impact global sur l'environnement (y compris l'approvisionnement, l'utilisation de nos produits par les consommateurs et l'élimination des déchets) et d'augmenter notre impact social positif.
L'entreprise s'engage également à faire tout son impossible pour améliorer la santé, la nutrition et l'hygiène en vue d'aider plus d'un milliard de personnes à agir dans ce but et à s'approvisionner de manière durable pour toutes les matières premières agricoles d'ici 2020 et de dissocier notre croissance de  notre impact sur l'environnement. Pour soutenir nos trois grands objectifs, nous avons défini sept piliers, eux-mêmes étayés par des objectifs couvrant nos performances au niveau social, économique et environnemental.
Pour en savoir plus sur le Plan Unilever pour un Mode de Vie Durable visitez www.unilever.com/sustainable-living/.
Unilever a été reconnu dans l'indice mondial de développement durable du Dow Jones pendant 14 années consécutives. La société figure parmi les FTSE4Good Index Series et a obtenu un score environnemental élevé de 5, ce qui lui a permis d'être incluse dans l'indice des 40 leaders européens du FTSE4Good Environmental. Unilever a été nommé leader du secteur dans le programme des forêts du CDP pendant trois années consécutives, et  s'est maintenue à la première place de l'enquête sur les entreprises leaders du développement durable réalisée par GlobeScan/ SustainAbility en 2013 - pour la troisième année consécutive. Unilever a été nommé le troisième employeur le plus prisé de LinkedIn dans le monde entier en 2013.

  •  
 

 

Favoriser un commerce alimentaire viable, améliorer les conditions de vie des petits agriculteurs 
Rome, le 20 Février 2014 - Le Fonds international de développement agricole (FIDA) et la compagnie leader mondial des biens de consommation Unilever ont signé aujourd'hui au siège du FIDA à Rome un accord de partenariat public-privé visant à aider les petits agriculteurs du monde entier à améliorer leurs moyens de subsistance.

L'accord global de 5 ans - le premier de ce genre entre le FIDA et le secteur privé - a été signé par le Président du FIDA, Kanayo F. Nwanze et le Directeur général d'Unilever Paul Polman pour aider à améliorer la sécurité alimentaire à travers: l'augmentation de la productivité agricole; la création de liens entre  agriculteurs et marchés, la réduction des risques et de la vulnérabilité, l'amélioration de l'emploi non agricole en milieu rural, et une agriculture plus durable.

Des exercices préliminaires ont déjà commencé pour comprendre comment  tirer parti de la connaissance et de l'expertise du FIDA à travailler avec les petits agriculteurs et les entreprises rurales et  la relier à la capacité d'Unilever à intégrer les agriculteurs dans les marchés et son expertise dans l'agriculture durable. Parmi ces exercices,  une mission conjointe sur le terrain en Janvier 2014 a permis d'examiner un projet axé sur les épices et les oignons appuyé par le FIDA dans la région de Vidarbha du Maharashtra, en Inde occidentale.

Environ 1,2 milliard de personnes vivent dans la pauvreté, 76% d'entre elles vivent dans les zones rurales, et 200 millions sont sans emploi1. Ce constat sera exacerbé étant donné que la croissance de la population exige plus de nourriture. D'ici 2050 le monde aura besoin de nourrir neuf milliards de personnes. Une augmentation de 70% de la production agricole mondiale sera essentielle pour les nourrir, car nous aurons besoin de produire d'ici 2050 autant de nourriture que nous l'avons fait durant ces 10.000 dernières années. À moins d'atteindre de petits et grands rendements agricoles plus élevés, de nombreuses personnes resteront affamées et piégées dans la pauvreté.

Kanayo Nwanze a déclaré: "Il ne suffit pas de se concentrer étroitement sur ¿¿le renforcement de la productivité agricole. Une approche plus large qui prenne également en charge l'établissement de liens viables entre les producteurs et les marchés ruraux est essentielle. "

"Le FIDA reconnaît que de bons et justes investissements dans l'agriculture sont essentiels pour la sécurité alimentaire d'une population croissante. C'est pourquoi les partenariats comme celui que nous avons signé aujourd'hui avec Unilever sont si critique''. 
L'investissement dans l'agriculture, selon la Banque mondiale est de deux à quatre fois plus efficace pour augmenter les revenus parmi les plus pauvres que  la croissance dans d'autres secteurs.

Paul Polman a déclaré: "Maintenant, plus que jamais, le monde a besoin d'accroître les investissements dans l'agriculture, et ces investissements doivent venir à la fois des secteurs public et privé pour effectuer une mutation véritablement évolutive."

"Les petits exploitants et l'agriculture à grande échelle sont tous deux nécessaires pour accroître la productivité et produire assez de nourriture pour nourrir les pauvres du monde. Pour passer d'une agriculture de subsistance à une agriculture commerciale, 1,5 milliard de personnes qui  dépendent des petites exploitations doivent avoir accès à la connaissance, aux biens, aux crédits, aux marchés, et à la gestion des risques qui peuvent provenir d'entreprises de plus grande envergure ".

Le FIDA et l'Unilever opèrent dans des régions et pays similaires -comme la Chine, l'Inde et l'Indonésie - qui sont la clé du développement et de la croissance. Les deux organisations sont guidées par les mêmes principes et objectifs et partagent des engagements communs pour améliorer les conditions de vie des petits agriculteurs et éradiquer la pauvreté.
Grâce à un programme de prêts et de subventions à l'appui de plus de 256 projets dans 97 Pays, le FIDA aide 78,7 millions de paysans pauvres à recevoir des services pour sortir de la pauvreté. Les femmes en particulier, groupe cible, représentent environ 50% des participants aux projets subventionnés en 2013.

En Novembre 2010 , Unilever  a lancé son Plan pour un Mode de Vie Durable, en s'engageant  pour une période de dix ans vers une croissance durable - dans le but d'aider plus d'un milliard de personnes  à prendre  des mesures  pour améliorer leur santé et leur bien - être, en s'approvisionnant uniquement en matières premières agricoles issues de l'agriculture durable d'ici 2020, et en dissociant sa croissance de son impact sur l'environnement . Pour appuyer ces trois grands objectifs, sept piliers ont été développés, y compris trois centrés sur ¿¿l'amélioration des conditions de vie,  l'approvisionnement durable et la nutrition durable.
Depuis fin 2010, Unilever a augmenté le nombre de petits exploitants formés en pratiques durables d'environ 450 000.

Note - Source: ILO 2013 Global Employment Trends Report


Communiqué de presse n°: IFAD/12/2014
 

  • Le Fonds international de développement agricole (FIDA) œuvre aux côtés des populations rurales pauvres afin de leur permettre de cultiver et de vendre davantage de produits vivriers, d'accroître leurs revenus et de déterminer le cap de leur propre existence. Depuis 1978, le FIDA a investi dans des projets quelque 15,6milliards d'USD sous forme de dons et de prêts à faible taux d'intérêt octroyés à des pays en développement, permettant à plus de 420 millions de personnes de se libérer par elles-mêmes de la pauvreté et favorisant ainsi la création de communautés rurales dynamiques. Le FIDA est une institution financière internationale et une agence spécialisée des Nations Unies dont le siège est à Rome – la plateforme alimentaire et agricole des Nations Unies. Il représente un partenariat unique, regroupant 173 membres, entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), d'autres pays en développement et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).
  • Unilever est l'un des plus grands fournisseurs internationaux de biens de consommation courante avec des opérations dans plus de 100 pays et des ventes dans 190 pays. 170 milliards de produits Unilever par an sont achetés par les consommateurs du monde entier et leurs produits sont utilisés plus de deux milliards de fois par jour. Le groupe emploie plus de 173 000 personnes dans le monde et a réalisé des ventes annuelles de  € 49,8 milliards d'euros en 2013. Plus de la moitié de nos entreprises se trouve dans  les marchés émergents et en développement à croissance rapide (57% en 2013).
    Travaillant chaque jour à créer un meilleur avenir, Unilever aide chacun à se sentir bien et à profiter de la vie avec des marques et des services qui font du bien, à soi comme aux autres. Le portefeuille de l'entreprise comprend certaines des marques les plus connues et les plus populaires, dont 14 marques dont les ventes s'élèvent à plus d'un milliard d'euros. Parmi ces marques emblématiques on trouve notamment Knorr, Persil / Omo, Dove, Sunsilk, Hellmann, Surf, Lipton, Rexona / Sure, les glaces Wall's,  Lux, Flora / Becel, Rama / Blue Band, Magnum et Axe / Lynx.
    L'ambition d'Unilever est de doubler la taille de l'entreprise, tout en réduisant son impact global sur l'environnement (y compris l'approvisionnement, l'utilisation de nos produits par les consommateurs et l'élimination des déchets) et d'augmenter notre impact social positif.
    L'entreprise s'engage également à faire tout son impossible pour améliorer la santé, la nutrition et l'hygiène en vue d'aider plus d'un milliard de personnes à agir dans ce but et à s'approvisionner de manière durable pour toutes les matières premières agricoles d'ici 2020 et de dissocier notre croissance de  notre impact sur l'environnement. Pour soutenir nos trois grands objectifs, nous avons défini sept piliers, eux-mêmes étayés par des objectifs couvrant nos performances au niveau social, économique et environnemental.
    Pour en savoir plus sur le Plan Unilever pour un Mode de Vie Durable visitez www.unilever.com/sustainable-living/.
    Unilever a été reconnu dans l'indice mondial de développement durable du Dow Jones pendant 14 années consécutives. La société figure parmi les FTSE4Good Index Series et a obtenu un score environnemental élevé de 5, ce qui lui a permis d'être incluse dans l'indice des 40 leaders européens du FTSE4Good Environmental. Unilever a été nommé leader du secteur dans le programme des forêts du CDP pendant trois années consécutives, et  s'est maintenue à la première place de l'enquête sur les entreprises leaders du développement durable réalisée par GlobeScan/ SustainAbility en 2013 - pour la troisième année consécutive. Unilever a été nommé le troisième employeur le plus prisé de LinkedIn dans le monde entier en 2013.
  •