Saut au contenu
X

Le Burkina Faso et le FIDA analysent la stratégie nationale en faveur du développement agricole et des petits exploitants

Langues: English, French

13 novembre 2018

Rome, le 13 novembre 2018 – Le Bureau indépendant de l'évaluation du Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Gouvernement du Burkina Faso organisent un séminaire d'une journée pour présenter les résultats d'une évaluation indépendante de la stratégie et du programme de pays du FIDA au Burkina Faso.

Lors de cet atelier, les principales conclusions et recommandations de l'évaluation, qui porte sur dix années de travail et couvre huit projets de développement rural, seront présentées. Les participants au séminaire analyseront notamment la nécessité de cibler efficacement les populations pauvres et de prendre en compte leurs besoins dans les interventions de la filière agricole et l’accès aux ressources, y compris au crédit. Les difficultés environnementales et l'adaptation aux changements climatiques dans les interventions appuyées par le FIDA au Burkina Faso seront également abordées.

Réunissant des représentants du Gouvernement burkinabé, de la direction et du personnel du FIDA, des organisations de la société civile et des institutions internationales de coopération pour le développement, le séminaire sera l'occasion d'un débat conjoint sur les principaux enjeux et priorités, s'agissant d'élaborer une stratégie nationale visant à renforcer le rôle du Fonds en faveur du développement agricole et des petits exploitants au Burkina Faso.

  • L'activité: Séminaire national sur la stratégie nationale et l'évaluation du programme des opérations du FIDA au Burkina Faso. Organisé conjointement par le Gouvernement burkinabé (Ministère de l'économie, des finances et du développement, Ministère de l'agriculture et des aménagements hydrauliques) et le Bureau indépendant de l'évaluation du FIDA, en étroite collaboration avec la Division Afrique de l’Ouest et du Centre du FIDA.
  • Date: Vendredi 23 novembre 2018, 8 h 30 – 17 h 00
  • Lieu: Hôtel Sopatel Silmandé, Ouagadougou, Burkina Faso 

Note aux éditeurs: 

Les médias sont invités à assister au séminaire national. Les membres suivants de la délégation du FIDA seront disponibles pour des interviews:

  • Oscar A. Garcia, Directeur, Bureau indépendant de l’évaluation du FIDA
  • Lisandro Martin, Directeur régional, Division Afrique de l’Ouest et du Centre du FIDA
  • Abdoul Barry, Directeur sous-régional et chargé du programme de pays, Division Afrique de l’Ouest et du Centre du FIDA
  • Maximin Kodjo, Fonctionnaire principal chargé de l’évaluation, Bureau indépendant de l’évaluation du FIDA 

MA/12/2018

Le FIDA investit depuis 40 ans dans les populations rurales, en dotant celles-ci des moyens de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer la résilience. Depuis 1978, le FIDA a octroyé 20,4 milliards d’USD sous la forme de dons et de prêts à faible taux d’intérêt en faveur de projets qui ont touché quelque 480 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est à Rome – le centre névralgique des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

A propos du Bureau indépendant de l'évaluation: Le Bureau indépendant de l’évaluation (IOE) évalue les politiques, stratégies et opérations financées par le Fonds, en vue de promouvoir l’obligation de rendre des comptes et l’amélioration des connaissances. L’objectif principal est de contribuer à améliorer les résultats qu’obtiennent le FIDA et ses partenaires dans l’action qu’ils mènent pour réduire la pauvreté rurale dans les pays bénéficiaires. Dans le cadre de ses évaluations indépendantes, IOE évalue l'impact des activités financées par le FIDA et fournit une analyse des succès et des lacunes – pour dire les choses telles qu'elles sont – et détermine également les facteurs ayant un effet sur la performance. En s'appuyant sur les éclairages clés et sur les recommandations dérivées des résultats de l'évaluation, IOE communique aussi à un plus vaste public, avec lequel il les partage, le savoir et l'expérience du FIDA dans le domaine de l'agriculture et du développement rural.