Saut au contenu
X

Des dirigeants internationaux et des célébrités appellent à davantage d’investissements pour éliminer la faim et la pauvreté

11 février 2020

Rome, le 11 février 2020 - Chefs d'État, ministres, responsables du développement et célébrités ont appelé aujourd'hui à investir davantage dans les zones rurales pour accélérer les progrès vers un monde libéré de la pauvreté et de la faim dans les dix prochaines années.

Cet appel a été lancé lors de la 43e session du Conseil des gouverneurs du Fonds international de développement agricole (FIDA), à laquelle ont participé ses 177 États membres. Ce cri d’alarme intervient à un moment où la faim dans le monde empire. Plus de 820 millions de personnes souffrent de la faim chaque jour, 736 millions de personnes vivent encore dans l'extrême pauvreté et les inégalités continuent de se creuser.

Le Président du FIDA, Gilbert F. Houngbo, a qualifié la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) visant à éradiquer l'extrême pauvreté et la faim en 10 ans de " lointain mirage", à moins que des engagements sérieux ne soient pris pour investir davantage dans les zones rurales où vivent 79% des personnes les plus pauvres du monde et la grande majorité de celles  qui souffrent de la faim.

“Notre voie est tracée: la voie pour réaliser les ODD passe par les zones rurales", a déclaré Gilbert Houngbo. "Pour être à la hauteur de nos engagements, il nous faut aller jusqu’au bout de cette voie et il nous faut investir dans les personnes les plus marginalisées – les petits producteurs, les femmes, les jeunes et les peuples autochtones".

Le Président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, a ouvert les deux jours de session. Comme d'autres pays de la région du Sahel, le Mali est victime des conflits et des changements climatiques.

“Le Mali ne baissera jamais le bras. Ni lui, ni les autres pays du Sahel. Nous saignons mais nous vaincrons”, a déclaré Ibrahim Boubacar Keïta, ajoutant que “ce que le FIDA a fait chez nous est de qualité évidente et a permis à des hommes confrontés à une agression absolument inqualifiable qui rejette toutes nos valeurs, malgré tout de résister, se tenir debout et garder leur dignité.”

Roberto Gualtieri, Ministre italien de l'économie et des finances, a déclaré que l'engagement à réaliser un monde libéré de la pauvreté et de la faim était plus urgent que jamais en raison des changements climatiques. Il a déclaré que la solution réside dans le mandat unique du FIDA dont l’action s’inscrit dans le "dernier kilomètre de la chaîne de valeur, en améliorant les perspectives économiques et la sécurité alimentaire dans les contextes les plus difficiles".

Aksel Jakobsen, Secrétaire d'État au développement international du Ministère norvégien des affaires étrangères, a également lancé un appel passionné en faveur d'une action immédiate, qualifiant le FIDA de "partenaire crucial pour infléchir la courbe de la faim".

"Des Tonga à Tombouctou, les petits exploitants agricoles sont chaque jour confrontés aux pires difficultés et c'est totalement inacceptable", a déclaré Jakobsen. "Sans nourriture, il n'y a pas de développement. Ensemble, nous devons immédiatement passer à l’action".

Rodger Voorhies, qui est à la tête de la division de la Fondation Bill & Melinda Gates chargée de la lutte contre la faim et la pauvreté, a fait écho à cette idée en déclarant: "Nous devons passer d'une aspiration au changement à une action pour le changement, nous l’avons promis aux petits exploitants du monde entier".

"Nous avons l'obligation d’agir de manière ciblée et l’opportunité de passer à l’action et de changer la vie des gens", a poursuivi Voorhies.

La défenseuse des jeunes ruraux pour le FIDA, la chorégraphe Sherrie Silver et la star de la musique afrobeat Mr Eazi, qui mettent leur notoriété au service des jeunes ruraux et veulent donner une image « cool » de l'agriculture, ont présenté les résultats de leur campagne "Dance for Change". Cette pétition virtuelle sous forme de danse appelant à investir davantage en faveur des jeunes ruraux est devenue virale et a cumulé 102 millions de vues.

"Investir dans l'agriculture rurale, c'est investir dans l'éradication des inégalités entre les sexes, c'est investir dans l'éradication du chômage", a déclaré Mr Eazi, dont deux chansons ont récemment été choisies par Beyoncé et figurent sur la dernière bande originale du Roi Lion, The Gift. "Agir rien que sur ce point peut nous permettre d'atteindre nos objectifs pour la décennie", a-t-il ajouté.

Sabrina Elba, actrice canadienne et mannequin d'origine somalienne, a clôturé la journée en déclarant qu'avec son mari, l'acteur Idris Elba, "nous agissons et défendons le FIDA et l’objectif faim "zéro" parce que nous sommes convaincus que les paysans peuvent nourrir le monde et doivent être au cœur de l'attention mondiale".

"Nous ne pouvons pas modifier les politiques publiques, mais vous pouvez le faire", a-t-elle déclaré aux États membres. "Nous ne pouvons pas investir davantage dans le FIDA, mais vos gouvernements peuvent le faire. Nous pouvons tous élever notre voix et nous exprimer en faveur des populations rurales pauvres qui sont trop souvent laissées pour compte. Investir dans l'avenir des populations rurales est aussi un investissement dans notre propre avenir".

Le FIDA opère dans des zones rurales isolées et des régions très vulnérables, où peu d'organismes internationaux ou d'institutions financières internationales s'aventurent. Aujourd'hui, le FIDA a lancé sa Douzième reconstitution des ressources – un processus consultatif d'un an au cours duquel les États membres du FIDA se réunissent pour convenir d'orientations stratégiques et mobiliser des fonds que le FIDA pourra accorder aux pays en développement sous forme de prêts et de dons à des conditions particulièrement favorables.


PR/11/2020

Le FIDA investit dans les populations rurales, en dotant celles-ci des moyens de réduire la pauvreté, d'améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition, et de renforcer la résilience. Depuis 1978, nous avons octroyé 22,4 milliards d’USD sous la forme de prêts à faible taux d'intérêt et de dons en faveur de projets qui ont bénéficié à quelque 512 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est à Rome – centre névralgique des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. 

Pour en savoir plus sur le FIDA: www.ifad.org.