Saut au contenu
X

Changements climatiques, les agriculteurs en première ligne - Épisode 1

Voici l'épisode inaugural du podcast Farms. Food. Future. – le podcast qui vous convient, qui est bon pour la planète, bon pour les agriculteurs et bon pour votre assiette. Proposé par le FIDA et présenté par Brian Thomson (disponible en anglais).

Ce mois-ci, nous allons découvrir des agriculteurs en première ligne sur le front des changements climatiques:

En complément au premier épisode de ce podcast en anglais, une interview en français.

Sébastien Subsol, expert des questions agricoles et climatiques au FIDA, explique quels sont les enjeux de la COP 25 sur les changements climatiques qui a lieu à Madrid du 2 au 13 décembre. Et pourquoi ces négociations concernent très directement les petits agriculteurs.

En première ligne face aux changements climatiques: les sujets du jour

  • La cheffe Cristina Bowerman à propos de l’initiative Les recettes du changement
    Entretien avec Cristina Bowerman, cheffe étoilée au guide Michelin installée à Rome (Italie).
  • La conférence mondiale sur le climat à Madrid
    Romina Cavatassi, responsable des questions climatiques au FIDA, s’exprime à propos de la prochaine conférence mondiale sur le climat à Madrid (Espagne).
  • Les agricultrices au Malawi
    Au Malawi, nous tendons le micro à des femmes qui montrent la voie pour faire prospérer le secteur agricole malgré des phénomènes météorologiques et de sécheresse de plus en plus violents.
  • Des techniques agricoles novatrices au Bhoutan
    Rendez-vous dans l’Himalaya, où Ugyen Wangchi explique comment de nouvelles techniques d’adaptation aident les agriculteurs à améliorer durablement la sécurité alimentaire de leur famille.

À la rencontre de Cristina Bowerman [00'58]

Cristina Bowerman soutient l’initiative Les recettes du changement

Non contente d’être une cheffe étoilée, Cristina Bowerman soutient également l’initiative Les recettes du changement, mise en place par le Fonds international de développement agricole (FIDA). En invitant de prestigieux chefs du monde entier à cuisiner des plats traditionnels aux côtés des agriculteurs dans les pays en développement, cette initiative est aussi une façon d’être sur le front des changements climatiques.

Ces chefs montrent comment nous pouvons nous adapter aux changements climatiques, améliorer la sécurité alimentaire, accroître les revenus et protéger l’environnement en travaillant avec les communautés d’agriculteurs.

Cristina, dont la passion pour la cuisine vient de ses racines familiales dans le sud de l’Italie, est convaincue que les agriculteurs sont bien placés pour sauver la planète.

Retrouvez cet entretien à partir de 00'58.

 

Conférence mondiale sur le climat (COP25) – Madrid (Espagne) [07'55]

COP25

La conférence mondiale annuelle sur le climat (COP25) se tiendra à Madrid (Espagne). À cette occasion, les États se réunissent pour trouver une issue à la crise climatique.

Jusqu’à récemment, les débats ainsi que les plans d’action mis en place dans ce domaine faisaient peu de cas de l’agriculture. Mais cela est en train de changer selon Romina Cavatassi, responsable des questions climatiques au FIDA.

Je lui ai demandé pourquoi cette 25e session de la Conférence des Parties (COP25) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques est si importante.

Retrouvez cet entretien à partir de 07'55.

 

Les agricultrices au Malawi [16'42]

Les agricultrices en première ligne sur le front des changements climatiques

Au Malawi, les agricultrices font bouger les lignes dans le combat face aux changements climatiques. Le développement agricole doit mobiliser tout le monde, en particulier les femmes, qui sont le plus souvent en charge des exploitations familiales.

Chaque année, le FIDA récompense, avec son Prix pour l’égalité des sexes, des projets ayant mis en place des approches novatrices pour réduire les inégalités femmes- hommes et autonomiser les femmes.

Cette année, le prix a été décerné à des projets menés au Cameroun, au Guatemala, au Pakistan et en Turquie. Le Programme de production agricole durable au Malawi a également été primé. Grâce à ce programme, les femmes constituent désormais 30% des membres des instances de décision au niveau des villages et des districts.

Concernant les fermes-écoles à vocation commerciale mises en place dans le cadre de ce programme, plus de 10 000 participants (soit environ 61%) sont des femmes. Si l’on ajoute à cela l’installation de plus de 20 000 poêles à inertie, qui consomment deux fois moins de bois, on constate que les femmes ont beaucoup plus de temps à consacrer à des activités plus productives dans leur vie de famille.

Kenneth Chaula est le coordonnateur des questions relatives au genre dans le cadre de ce programme. Il a expliqué à Luca Menghini comment les changements climatiques influent sur la vie des petits exploitants agricoles au Malawi, et de quelle manière le programme aide les exploitations familiales à utiliser des systèmes d’irrigation économes en eau.

Mais, dans un premier temps, Luca a demandé à Kenneth d'expliquer comment ce programme primé permet de placer les femmes au premier plan dans l’agriculture.

Retrouvez cet entretien à partir de 16'42.

 

Le Programme d'amélioration de l'agriculture commerciale et de la résilience des moyens d’existence au Bouthan [25'30]

Au Bhoutan, les agriculteurs également sur le front climatique

Le Bhoutan est un pays montagneux niché dans la chaîne de l’Himalaya, frontalier de l’Inde et de la Chine. La majorité de la population vit de l’agriculture. Nous nous sommes rendus dans la communauté de Bumdeling, dans la province orientale de Trashi Yangtze.

C’est là que j’ai rencontré Ugyen Wangchi, responsable de la production agricole dans le cadre du Programme d'amélioration de l'agriculture commerciale et de la résilience des moyens d’existence, financé par le FIDA.

Il a expliqué que les précipitations erratiques, la grêle et les crues éclair deviennent de plus en plus puissantes et fulgurantes, et que cela a un impact sur la production agricole. Les piments produits dans ce district sont prisés dans tout le pays, mais les fortes pluies mettent la production en péril.

Avec l’appui du FIDA, le programme encourage les agriculteurs à utiliser des séchoirs solaires, ce qui leur permet de faire sécher et de commercialiser les piments plus rapidement et en plus grande quantité, avec une empreinte carbone neutre.

J’ai demandé à Ugyen quelles autres actions avaient été mises en place pour aider les agriculteurs à s’adapter aux changements climatiques.

Retrouvez cet entretien à partir de 25'30.

 

Dans le prochain épisode de Farms. Food. Future

Nous serons de retour en décembre pour évoquer la conférence mondiale des Nations Unies sur le climat en Espagne, en compagnie des forces vives qui ont décidé de contrebalancer les effets de la crise climatique.

Et, une fois de plus, nous tâcherons de vous faire du bien, d’être bons pour la planète, bons pour les agriculteurs et bons pour votre assiette.