Saut au contenu
X

Guatemala: toujours plus chaud

 

Les communautés autochtones du Guatemala ressentent les effets de la déforestation. L'extension de l'agriculture, l'abattage illégal et les incendies réduisent toujours plus le couvert forestier et, en raison de la hausse des températures, ajoutée à de fortes averses imprévisibles qui lessivent les sols, les communautés agricoles ont de plus en plus de mal à subsister.

Avec le projet Prodenorte du FIDA, ce sont plus de 42 000 membres des communautés autochtones qui participent à une action coordonnée visant à reboiser de vastes superficies de terres dégradées, apprennent à tirer parti des cultures traditionnelles de manière durable et gèrent leur épargne de façon plus efficiente.

Grâce à ces nouvelles compétences et pratiques, ils seront moins vulnérables à l'évolution de leur environnement, pourront investir dans leur avenir et contribueront à la préservation du délicat écosystème du Guatemala.

Plus de vidéos