Saut au contenu
X

Kenya

19

Projets Inclut les projets programmés, en cours et clôturés

839,14 millions d'USD

Coût total

433,09 millions d'USD

Part du FIDA

4 445 597

Ménages touchés


categoryFilterCountry = true

categoryFilterProject = false

layoutCategory = 39090811

projectCategory = 0

Le contexte

Plus de 75% de la population du Kenya, estimée à 43 millions de personnes, vit en milieu rural, où la moitié de la population vit en situation de pauvreté (2009). Les terres arides et semi-arides représentent plus de 80% du territoire du pays et abritent environ 36% de sa population. C'est dans ces régions que l'incidence de la pauvreté est la plus forte.

Le secteur agricole, qui emploie 80% de la population rurale et contribue à hauteur de 65% aux exportations, est le principal pilier de l'économie kényane. Le secteur laitier du Kenya est l'un des plus grands et des plus développés d'Afrique subsaharienne. Il contribue au PIB à hauteur de 4% et son rythme de croissance est de 4% par an. 

Depuis 2014, le Kenya appartient à la catégorie des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure. Sa croissance économique devrait se poursuivre à un taux annuel moyen de 5,9% sur les cinq prochaines années. Néanmoins, la lutte contre la pauvreté et les inégalités de revenus reste un défi d’actualité. Quelque 10 millions de Kényans souffrent d'insécurité alimentaire chronique et de problèmes nutritionnels.  

La pauvreté demeure élevée en milieu rural pour deux raisons: la forte croissance démographique – la population du pays a plus que triplé au cours des 30 dernières années – et de la dépendance à l’égard de ressources naturelles qui s’épuisent rapidement. La dégradation des ressources naturelles a des conséquences plus lourdes pour les femmes, car ce sont surtout elles qui se chargent de fournir à leur famille nourriture, eau et bois de chauffe. Le secteur agricole, qui contribue pour plus de 25% au PIB annuel, est menacé par l'évolution des conditions climatiques. Si rien n’est fait pour lutter contre ce phénomène, son coût économique pourrait représenter 3% du PIB par an d'ici à  2030, voire 5% en 2050. 

La quasi-totalité de la production agricole du Kenya est issue de cultures pluviales et près de la moitié de la production animale vient des terres arides et semi-arides. L'incidence croissante de la sécheresse et l’irrégularité des précipitations pourraient ainsi avoir une incidence considérable sur le secteur.

La stratégie

En 2008, le Kenya a lancé son plan national de développement à long terme, Vision 2030. Il vise à transformer le pays en une économie industrialisée à revenu intermédiaire.

Les principaux objectifs de la stratégie nationale de développement agricole pour 2010-2020 sont d'atteindre une croissance du secteur agricole de 7% par an et de réduire l'insécurité alimentaire de 30%. Les pouvoirs publics kényans tout comme le FIDA estiment que l'amélioration de l'accès aux principales céréales de base peut contribuer à réduire la pauvreté et l'insécurité alimentaire. 

Au Kenya, les prêts du FIDA offrent un soutien aux petits producteurs et autres acteurs des filières laitières et céréalières (négoces de produits agricoles, services privés d'assistance technique, petits commerces, transformateurs, etc.). Ils contribuent également à améliorer l'accès aux services financiers en milieu rural.

Le programme d'options stratégiques pour le pays (COSOP) sur la période 2013-2018 poursuit trois objectifs au Kenya:

  • parvenir à une gestion des ressources naturelles respectant l'égalité des sexes, résiliente face aux changements climatiques, durable et ancrée au niveau local;
  • rendre les  actifs, les techniques et les services plus accessibles dans les zones ciblées à certains groupes vulnérables – femmes, hommes et jeunes – en zone rurale;
  • renforcer durablement l'accès aux marchés pour les paysans, les agropasteurs et les entrepreneurs ruraux.

Jusqu'à maintenant, les activités du FIDA au Kenya se concentraient sur les zones rurales dotées d'un potentiel productif moyen à élevé, où vivent la majeure partie des pauvres du pays. 

Avec sa nouvelle stratégie, le Fonds élargit son soutien aux régions arides et semi-arides. Il s'agit ainsi d'appuyer l'engagement des pouvoirs publics en faveur de l'amélioration des petits périmètres d'irrigation, des services de vulgarisation, de la commercialisation et de l'accès aux services financiers dans les régions où le taux de pauvreté est élevé. L'accent est mis sur une approche axée sur le marché dans les secteurs de l'horticulture, de la production laitière, des céréales et de la finance rurale.

Le pays en quelques chiffres

Le secteur agricole, qui emploie 80% de la population rurale et contribue à hauteur de 65% aux exportations, est le principal pilier de l'économie kényane.

Le secteur laitier du Kenya est l'un des plus grands et développés d'Afrique subsaharienne. Il contribue au PIB à hauteur de 4% et son rythme de croissance est de 4% par an. Plus d'un million de petits exploitants vivent de la production laitière.

Le FIDA finance des projets de développement agricole au Kenya depuis 1979.


categoryFilterCountry = true

categoryFilterProject = false

layoutCategory = 39090811

projectCategory = 0

Documents de pays

Republic of Kenya Country strategic opportunities programme 2020-2025

Type: Programme d'options stratégiques pour le pays
Région: Afrique orientale et australe

Projets et programmes

Programmé En cours de conception après approbation de la note conceptuelle

Approuvé Approuvés par le Conseil d'administration ou le Président du FIDA

Signé Accords de financement signés

En cours En cours d'exécution

Clôturé Projets achevés ou clôturés

Aucun projet correspondant à votre recherche n'a été trouvé
Aucun projet correspondant à votre recherche n'a été trouvé

categoryFilterCountry = true

categoryFilterProject = false

layoutCategory = 39090811

projectCategory = 0

Actualités liées

IFAD-financed projects support rural poverty reduction and agricultural development in Kenya

décembre 2018 - ACTUALITÉ
Rural development projects financed by the International Fund for Agricultural Development (IFAD) have contributed to increase productivity, incomes and food security in Kenya, according to a new report presented today in the capital city of Nairobi.

Kenya and IFAD to discuss results of impact evaluation and country strategy aimed at better targeting interventions and strengthening partnerships in the country

novembre 2018 - ACTUALITÉ
The Independent Office of Evaluation of the International Fund for Agricultural Development (IFAD) and the Government of Kenya are holding a one-day workshop to present the results of an independent evaluation of IFAD's country strategy and programme in Kenya. 

IFAD President commits support to Kenya’s efforts to eradicate hunger and poverty by building smallholder farmers’ resilience to climate change

novembre 2015 - ACTUALITÉ
A week before world leaders gather to hammer out an international climate agreement, the President of the International Fund for Agricultural Development

categoryFilterCountry = true

categoryFilterProject = false

layoutCategory = 39090811

projectCategory = 0

Récits sur le sujet

Social media helps young rural Kenyan entrepreneurs battle the COVID-19 shutdown

juillet 2020 - RÉCIT

Until COVID-19 hit in March, the G-Star Youth Group’s banana processing factory was buzzing with activity. Weighing and washing fresh bananas, peeling and slicing them, arranging the slices in the solar dryers, milling dried bananas, packaging the flour, and finally marketing it – all of this activity had kept about 15 young men and women busy, and had offered them new prospects in life.

Avant et pendant la COVID-19, un système de coupons électroniques qui change tout pour les agriculteurs kenyans

mai 2020 - RÉCIT
Victoria Muteti est agricultrice et elle a 44 ans. Or cette habitante du comté de Makueni au Kenya a toutes les raisons de se réjouir. En janvier 2020, elle a récolté plus de 2 500 kilos de sorgho sur son hectare d’exploitation, soit bien plus que les 1 000 kilos récoltés en 2019.

Offrir aux étudiants de l'eau, des légumes et des roses

mars 2020 - RÉCIT

Dans le comté de Nyeri au Kenya, le système de distribution d'eau s’appuyant sur des solutions techniques durables a considérablement amélioré la vie des étudiants, du personnel et des communautés environnantes et offre à beaucoup la promesse d’un avenir meilleur.

categoryFilterCountry = true

categoryFilterProject = false

layoutCategory = 39090811

projectCategory = 0

Publications sur le sujet

Resilient Food Systems 2018-2019 Annual Report

mars 2020
Discover how the Resilient Food Systems programme is enhancing long-term sustainability and resilience for food security in sub-Saharan Africa.

Fostering Inclusive and Sustainable Agricultural Value Chains: The role of climate-resilient infrastructures for SMEs

février 2020

This study reviews evidence on initiatives that invest in climate-resilient infrastructure to support smallholder farmer organizations and agribusinesses in the micro, small and medium-sized enterprises (MSME) category and, ultimately, to foster inclusive and sustainable agricultural value chains. Case studies from the BRACED and ASAP programmes across sub-Saharan Africa are presented.

Gender in climate smart agriculture, Module 18 for the Gender in Agriculture Sourcebook

juillet 2016
This module provides guidance and a comprehensive menu of practical tools for integrating gender in the planning, design, implementation, and evaluation of projects and investments in climate-smart agriculture (CSA). The module emphasizes the importance and ultimate goal of integrating gender in CSA practices, which is to reduce gender inequalities and ensure that men and women can equally benefit from any intervention in the agricultural sector to reduce risks linked to climate change. Climate change has an impact on food and nutrition security and agriculture, and the agriculture sector is one of the largest emitters of greenhouse gases. It is crucial to recognize that climate change affects men and women differently. The initial assumption is that social differences, particularly gender inequality, must be taken into account to strengthen the effectiveness and sustainability of CSA interventions. Women are key players in the agricultural sector, yet compared to men, they own fewer assets and have access to less land, fewer inputs, and fewer financial and extension services.

categoryFilterCountry = true

categoryFilterProject = false

layoutCategory = 39090811

projectCategory = 0

Vidéos sur le sujet

Relever la tête, et augmenter la productivité et le pouvoir d'achat au Kenya

mai 2019 - VIDÉO
Il y a plus de 7,5 millions de petits exploitants agricoles au Kenya, qui fournissent environ 75% de la production agricole totale du pays. 

Recipes for change: Muviko - Kenya

octobre 2017 - VIDÉO

 

This episode of Recipes for Change is about cooking with sorghum - a crop that has been neglected in Kenya in favour of the more popular maize. Now, with low rainfall causing maize harvests to fail, drought-tolerant sorghum is making a resurgence and celebrity chef Ali Artiste sees how sorghum recipes are being rediscovered in rural areas.