esa banner

Agrégateur de contenus

East and Southern Africa

Vue d’ensemble

On trouve dans la région Afrique orientale et australe certaines des économies les plus dynamiques au monde et certaines des plus pauvres, et une impressionnante diversité de niveaux de croissance économique.

Malheureusement, cette croissance n'a pas automatiquement entraîné une réduction de la pauvreté. On constate en effet un accroissement du nombre de personnes qui vivent au-dessous du seuil de pauvreté, en partie parce que c'est la population africaine qui compte la plus grande proportion de jeunes au monde – et parmi eux beaucoup sont sans travail.

Plus de 65% de la population de cette région vit de l'agriculture. Cependant, ces dernières années, la production agricole a diminué sous l'effet de la sécheresse et des changements climatiques.

Les faiblesses fondamentales dont souffre le secteur agricole ont empêché une réduction généralisée de la pauvreté rurale et des inégalités, laissant de nombreux paysans piégés dans la pauvreté. Ces contraintes sont notamment l'absence de sécurité foncière et le manque d'accès au crédit et aux marchés, notamment pour les femmes et les jeunes.

Surmonter les obstacles, élever les revenus

Néanmoins, les économies de la région évoluent et des opportunités se dessinent. Les gros volumes d'investissements réalisés à l'aide des envois de fonds des travailleurs émigrés et par un secteur privé dynamique, ainsi que le développement de la classe moyenne, signifient davantage de ressources et de demande.

Les progrès accomplis sur le plan du développement, de la croissance économique et d'une transformation durable du monde rural sont toutefois inégaux. Sur certains marchés plus développés, comme en Afrique du Sud, les chaînes d'approvisionnement et les infrastructures sont relativement évoluées. Dans d'autres pays, l'éloignement et l'isolement constituent des obstacles qui empêchent les petits exploitants d'accéder aux marchés et aux consommateurs urbains et donc d'accroître leurs revenus.

Des partenariats qui donnent la priorité aux personnes

Au FIDA, nous collaborons étroitement avec les gouvernements pour mettre sur pied des cadres de politiques publiques.

Pour concevoir les projets, nous sélectionnons la stratégie la mieux adaptée aux circonstances locales. Nous recensons les principaux problèmes et fournissons une gamme de solutions, comprenant des techniques agricoles améliorées, des financements, l'autonomisation des femmes et des jeunes, la gestion des ressources naturelles et l'adaptation aux changements climatiques.

En coopération avec les pouvoirs publics, les ONG, la population locale et ses organisations, nous aidons les petits exploitants agricoles à adopter des techniques et des cultures améliorées, et à accéder aux marchés afin qu'ils puissent accroître leurs revenus, leur sécurité alimentaire et leur nutrition. En outre, nous mettons les agriculteurs en relation avec des entreprises rurales offrant un accès au financement. C'est une manière de s'assurer que la croissance sera inclusive, durable et diversifiée.

Ainsi, à la fin de 2016, seize États de la région avaient conclu un partenariat avec le FIDA pour un total de 42 programmes, pour des engagements de financement de plus de 2 millions de dollars.

Quelques chiffres

Dans la région Afrique orientale et australe, l'agriculture est le premier secteur économique. Elle emploie 65% de la population active et contribue pour plus de 30% au PIB de la région.

La croissance économique n'a guère contribué à la réduction de la faim: la malnutrition n'a baissé que de 5 points de pourcentage par rapport à 1990.

Le maïs, le blé, le riz, le millet, les pommes de terre et le manioc sont les principaux produits agricoles qui font l'objet d'échanges commerciaux. Ils génèrent un montant annuel de recettes commerciales estimé à 50 milliards de dollars.

Agrégateur de contenus

Directeur régional

Sara Mbago-Bhunu Director, East and Southern Africa Division

Pleins feux sur…

Pleins feux sur…

Amidst drought and flooding, Malawian farmers look to diversify their diet

An IFAD-supported project is encouraging Malawian farmers to eat the food they produce - instead of over relying on maize and other food products that they are forced to buy.

Map Browser

Projets et programmes

Projets et programmes

Burundi

Projet d'appui à l’inclusion financière agricole et rurale au Burundi (PAIFAR-B)

Kenya

Programme de développement de l’aquaculture

Madagascar

Programme de développement de filières agricoles inclusives (DEFIS)

Actualités liées

Actualités liées

Second round of National Calls for Proposals (Kenya and Uganda): Supporting remittances in times of crisis in Africa

avril 2021 - ACTUALITÉ
The Financing Facility for Remittances of IFAD is pleased to announce the second round of National Calls for Proposals (Kenya, Uganda) 2021: supporting remittances in times of crisis in Africa.

La Banque africaine de développement, le FIDA et leurs partenaires redoublent d'efforts contre la faim en Afrique et pour une sécurité alimentaire renforcée

avril 2021 - ACTUALITÉ
La Banque africaine de développement et le FIDA, en partenariat avec FARA et l'Organisation du Système CGIAR, se sont engagés aujourd'hui à renforcer leur action aux côtés des dirigeants africains pour lutter contre la recrudescence de la faim sur le continent.

Nourrir l'Afrique - leadership pour intensifier les innovations réussies

avril 2021 - ACTUALITÉ
La Banque africaine de développement et le FIDA, en partenariat avec le Forum pour la recherche agricole en Afrique (FARA) et le CGIAR, coorganiseront un dialogue de haut niveau intitulé « Nourrir l'Afrique : leadership pour intensifier les innovations réussies ».

Publications sur le sujet

Publications sur le sujet

Strengthening sorghum and millet value chains for food, nutritional and income security in arid and semi‑arid lands of Kenya and United Republic of Tanzania (SOMNI)

novembre 2020
Sorghum, finger millet and pearl millet are the most important staple foods for most households in the semi-arid tropics of East Africa, as these crops grow in harsh environments where other crops do not grow well.

Climate Risk Analyses in East and Southern Africa

novembre 2020
These Climate Risk Analyses assess the potential impacts of climate change on several crops and commodities in Lesotho, Mozambique and Uganda.

Research Series Issue 63: The adoption of improved agricultural technologies - A meta-analysis for Africa

août 2020
In this paper, particular attention is given to the identification and promotion of productivity and resilience enhancing agricultural practices.