Burundi

IFAD Asset Request Portlet

Country

Burundi

14

Projets Inclut les projets programmés, en cours et clôturés

707,87 millions d'USD

Coût total

350,66 millions d'USD

Part du FIDA

1 027 779

Ménages touchés

Le contexte

Situé au cœur de la région des Grands lacs d'Afrique, le Burundi est un petit pays sans accès à la mer. Très peuplé, le pays a subi près de 12 ans de guerre civile et de conflits depuis 1993.

Les deux tiers de ses 10,6 millions d'habitants vivent au-dessous du seuil de pauvreté et plus de 90% d'entre eux tirent leur subsistance de l'agriculture. La vaste majorité des pauvres sont des paysans qui pratiquent l'agriculture de subsistance pour tenter de se remettre du conflit et de ses répercussions.

Le pourcentage des terres fertiles disponible pour l'agriculture diminue en raison du taux de croissance démographique élevé. Les conflits prolongés ont eu des conséquences néfastes pour le secteur agricole, y compris l'élevage.

L'insécurité alimentaire et la malnutrition deviennent chroniques. Avec un indice de la faim de 35,6 (en 2014), 43% de la population burundaise souffre d'insécurité alimentaire, et 8% d'insécurité aiguë et chronique, surtout dans les provinces les plus densément peuplées (400 habitants au km²).  Les changements climatiques ont eux aussi une incidence négative. La prévalence du retard de croissance chez les enfants de moins de 5 ans est de 57,5%, tandis que le taux est de 6,1% pour l'émaciation et de 29,1% pour l'insuffisance pondérale.

L'agriculture familiale fournit 95% de l'alimentation, sans toutefois parvenir à couvrir les besoins nutritionnels. La production agricole s'étend en moyenne sur 0,5 hectare par ménage, mais n'assure que 65% des besoins alimentaires, ce qui se traduit par une dépendance du pays vis-à-vis des importations alimentaires. De plus, les céréales et les légumes représentent moins de 50% du régime alimentaire de la population du Burundi, qui consomme une grande quantité de tubercules. Ce régime pauvre en protéines et en graisses entraîne de graves déficits en micronutriments.

La stratégie

Le FIDA coopère avec le Burundi depuis 1980. Au cours de la dernière décennie, le FIDA a soutenu le développement et la cohésion sociale des communautés rurales directement et indirectement touchées par les massacres et les conflits. Son action a notamment consisté à mettre en place des chaînes de solidarité entre éleveurs, au titre desquelles des paysans pauvres reçoivent gratuitement des bêtes, dont ils transmettront une partie de la progéniture à d'autres agriculteurs. En poursuivant ses activités en dépit de l'insécurité et des contraintes relatives à la suspension de l'aide, le FIDA a, par ses projets, aidé les communautés rurales à maintenir un sentiment de normalité.

Le FIDA appuie le gouvernement pour la planification à long terme et la mise en œuvre de projets et programmes essentiels pour le secteur agricole, l'objectif ultime étant de préserver les résultats atteints au cours des dix dernières années.

En 2016, le FIDA a approuvé son programme d’options stratégiques pour le pays (COSOP). Les activités visent à créer des perspectives économiques et à améliorer la sécurité alimentaire et celle des revenus pour les ménages ruraux, surtout les plus pauvres.

La stratégie du FIDA dans le pays consiste à aider les communautés rurales à s'approprier les processus productifs et de reconstruction du capital social, et à créer de l'emploi. L'expérience montre que, même lorsque les circonstances sont défavorables, les programmes et projets de développement conçus en collaboration avec les communautés rurales permettent d'améliorer la sécurité alimentaire et de lutter contre la malnutrition aiguë et chronique.

Les principales activités prévoient notamment de:

  • renforcer la résilience de la population rurale face aux conflits, aux crises politiques et aux changements climatiques;
  • restaurer des moyens d’existence durables pour les ménages vulnérables;
  • lutter contre la malnutrition aiguë et chronique grâce à des actions de sensibilisation à base communautaire;
  • encourager la planification et la mise en œuvre par les communautés elles-mêmes;
  • améliorer les capacités des autorités locales en matière de planification et de suivi de la fourniture de services, ainsi que l'obligation d'en rendre compte;
  • contribuer à la création d'établissements ruraux de microfinance qui répondent aux réalités de la reconstruction et de la crise politique post-conflit;
  • favoriser la participation des femmes au maintien de la paix et à la reconstruction d'après-conflit afin qu'elles bénéficient d'une large part des avantages;
  • soutenir l'emploi des jeunes, et en particulier des jeunes orphelins, de façon à renforcer la cohésion sociale et la stabilité;
  • améliorer la sécurité alimentaire et la communication, grâce au programme financé par le FIDA au Burundi visant à renforcer la résilience des populations rurales pendant la pandémie de COVID-19.

Le pays en quelques chiffres

Depuis 1993, le Burundi a connu près de 12 ans de conflits, qui ont profondément perturbé le secteur agricole.

Neuf Burundais sur dix vivent en milieu rural et dépendent  presque exclusivement de l’agriculture de subsistance et de l'élevage.

Le FIDA finance des projets de développement agricole dans le pays depuis les années 1980.

Documents de pays

Actifs associés

Burundi Programme d'options stratégiques 2016-2021 Type: Programme d'options stratégiques pour le pays
Région: Afrique orientale et australe

Country Experts

Projets et programmes

Projects Browser

Programmé En cours de conception après approbation de la note conceptuelle

Approuvé Approuvés par le Conseil d'administration ou le Président du FIDA

Signé Accords de financement signés

En cours En cours d'exécution

Clôturé Projets achevés ou clôturés

Aucun projet correspondant à votre recherche n'a été trouvé
Aucun projet correspondant à votre recherche n'a été trouvé
Aucun projet correspondant à votre recherche n'a été trouvé

Actualités liées

Actifs associés

Le FIDA et le Burundi signent un accord de don de 3 millions d’USD pour protéger les petits exploitants contre les effets persistants de la crise en Ukraine

mars 2023 - ACTUALITÉ
Le FIDA et le Ministère des Finances, du Budget et de la Planification Economique du Burundi ont signé aujourd’hui un accord de don de 3 millions d’USD pour contribuer à l’atténuation des effets persistants de la crise en Ukraine.

Un nouveau projet vise à renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à augmenter les revenus ruraux au Burundi

février 2019 - ACTUALITÉ
Près de 235 000 ménages vulnérables bénéficieront d'un projet de 101 millions d'USD qui vise à améliorer les conditions de vie et la résilience face aux changements climatiques des populations rurales dans cinq provinces du Burundi.

Récits et blogs sur le sujet

Actifs associés

Publications sur le sujet

Actifs associés

Systèmes alimentaires en action: Burundi – un contexte socio-économique complexe

avril 2023
Cette étude de cas montre comment l'adoption d'une approche holistique des systèmes alimentaires sensibles aux enjeux nutritionnels peut conduire à des résultats durables.

Accès à plus grande échelle des jeunes ruraux à des services financiers inclusifs en faveur de l’entrepreneuriat et de l’emploi

février 2022
Ce document donne un aperçu des enseignements tirés du projet « Accès à plus grande échelle des jeunes ruraux à des services financiers inclusifs en faveur de l’entrepreneuriat et de l’emploi » mené au Kenya, en Ouganda, au Rwanda et au Burundi.

Resilient Food Systems 2018-2019 Annual Report

mars 2020
Discover how the Resilient Food Systems programme is enhancing long-term sustainability and resilience for food security in sub-Saharan Africa.

Burundi: Country Technical Note on Indigenous Peoples’ Issues

novembre 2014
The Twa “Pygmy” of the Republic of Burundi are a small minority of around 80,000 people that self-identify as indigenous and are considered as such by the African Commission on Human and Peoples’ Rights and the UN system.

Investing in rural people in Burundi

mars 2012
À ce jour, le FIDA a financé neuf programmes et projets au Burundi pour un montant total de 141 millions de dollars. Cette expérience dans le pays confirme que, même dans l’adversité, des programmes et projets conçus sur la base de consultations adéquates avec les communautés rurales peuvent améliorer la sécurité alimentaire des ménages. Pendant les onze années qu’a duré le conflit armé dans le pays, le FIDA n’a jamais interrompu ses programmes et activités. En accomplissant son mandat en faveur du développement rural et agricole, l’organisation a permis de maintenir la cohésion sociale des communautés rurales qui ont été, directement ou indirectement, victimes de massacres et de combats. En restant dans le pays, malgré l’insécurité et les contraintes de l’embargo international à l’encontre du Burundi, le FIDA a également favorisé le maintien d’un sentiment de normalité parmi la population.

Vidéos sur le sujet

Actifs associés

Burundi: Justice for Maura

novembre 2015 - VIDÉO
Burundi's civil war may have ended more than two decades ago, but violence in the country continues. Many of its victims are women, whose rights under the law are often ignored. Now a unique legal aid programme is helping thousands of women like Maura Ntukamazina learn about the law and reclaim their rights.