Liban

IFAD Asset Request Portlet

Country

Liban

5

Projets Inclut les projets programmés, en cours et clôturés

178,09 millions d'USD

Coût total

46,72 millions d'USD

Part du FIDA

57 380

Ménages touchés

Le contexte

Si le climat politique du Liban demeure relativement stable, le pays continue de subir les effets de l'instabilité dans la région et de la guerre en Syrie. En particulier, il a été submergé par un afflux de quelque 1,5 million de réfugiés syriens, venus s'ajouter aux 450 000 réfugiés palestiniens. D'après la Banque mondiale, les réfugiés constituent actuellement un quart environ de la population du Liban (6,08 millions d'habitants), ce qui met à rude épreuve les finances et les services publics, ainsi que l'environnement.

On estime que le taux de chômage dans le pays est de 6%, atteignant 17% chez les jeunes.

L'agriculture ne génère que 2,9% de la production de l'économie tout en employant 12% de la population active. Seulement 11% de la population du Liban vit en milieu rural, mais plus de 20% des ménages agricoles sont classés comme très pauvres. En l'absence de cadre législatif et de politique claire, les réfugiés travaillent dans le secteur agricole, tandis que les régions rurales du nord du Liban et de la vallée de la Bekaa accusent des taux de pauvreté de 36 à 38%.

Avec sa façade maritime sur la Méditerranée, les pluies sont relativement abondantes en hiver, mais le Liban connaît des problèmes de quantité et de qualité des eaux, ce qui le rend vulnérable aux changements climatiques. Le secteur de l'élevage, qui domine l'emploi rural, souffre de ce problème. La crise en Syrie pèse lourdement sur l'ensemble de l'économie, y compris sur les agriculteurs, dont l'accès aux zones frontalières est restreint et qui ont vu leurs coûts de production augmenter.

La stratégie

Au Liban, les prêts du FIDA contribuent à réduire la pauvreté rurale en accroissant substantiellement la productivité agricole et les revenus des communautés rurales pauvres. Les projets actuels sont axés sur le renforcement des capacités de production, de transformation et de commercialisation des petits producteurs.

Les activités ciblent les petites exploitations familiales pauvres qui subissent les conséquences directes ou indirectes du conflit syrien.

En réponse à la crise syrienne, le FIDA a créé le mécanisme pour les réfugiés, les migrants, les déplacements forcés et la stabilité rurale (FARMS), qui aide les populations rurales pauvres à se sortir de la pauvreté grâce à des moyens d'existence rémunérateurs, durables et résilients.

Les principales activités prévoient notamment de:

  • promouvoir le développement des activités agricoles et non agricoles;
  • abaisser les coûts de production grâce aux nouvelles technologies, aux variétés à haut rendement et à une utilisation plus efficiente de l'eau;
  • accroître la valeur ajoutée sur les exploitations;
  • promouvoir les associations locales et les organisations de base, principalement les coopératives de crédit;
  • autonomiser les femmes en milieu rural.

En 2009, le FIDA a financé un petit don (200 000 dollars) à l'échelle nationale pour appuyer le développement des capacités en vue d'une étude et du lancement d'une stratégie nationale de développement agricole qui soit favorable aux pauvres. 

La stratégie de pays du FIDA pour le Liban (octobre 2016) a défini les deux objectifs stratégiques d’action suivants:

i) offrir de meilleures perspectives et améliorer les conditions de vie des communautés qui vivent de l'élevage laitier par l'amélioration de la production, le développement de leurs capacités, l'accès aux services vétérinaires et la concertation sur les politiques, et

ii) soutenir l’entrepreneuriat rural dans la transformation des produits laitiers en favorisant le développement de PME et d’organisations locales, notamment les coopératives, les associations de producteurs mais aussi des structures relevant du secteur privé.

Sur cette base, l’action du FIDA au Liban prend les formes suivantes

i) il accompagne le Gouvernement libanais dans le renforcement du secteur de l'élevage;

ii) il soutient les communautés rurales qui accueillent des réfugiés syriens en promouvant des initiatives qui génèrent des revenus et de la création d'emplois;

iii) il met à disposition des subventions à la demande du Gouvernement libanais visant à répondre à l'urgence de l'afflux de réfugiés dans la région.

Dans ce cadre, le FIDA a conçu le Projet de mesures harmonisées en vue de l'amélioration de la production et de la transformation du bétail (dit aussi HALEPP) dont les premières activités ont démarré en 2019. Son objectif global est de contribuer à la réduction de la pauvreté rurale des ménages libanais pauvres en ressources et des réfugiés syriens. Les objectifs de développement du projet sont les suivants :

i) augmenter les revenus des petits producteurs et transformateurs laitiers,

ii) augmenter la création d'emplois pour les jeunes Libanais dans les communautés touchées par la crise syrienne et les jeunes Syriens vivant dans ces régions.

Le pays en quelques chiffres

On estime que 1,5 million de Syriens sont venus se joindre aux 450 000 Palestiniens qui vivaient déjà au Liban, où les réfugiés constituent actuellement 20% de la population.

L'agriculture ne génère que 2,9% de la production de l'économie, mais elle emploie 12% de la population active.

Bien que le Liban soit un pays à revenu intermédiaire, le taux national de pauvreté s'élève à 28,6%, et plus de 20% des ménages ruraux sont en situation d'extrême pauvreté.

Le FIDA finance des projets de développement agricole au Liban depuis 1992. 

Documents de pays

Actifs associés

Lebanon - Country Strategy Note Type: Country strategy note (CSN)
Région: Proche-Orient Afrique du Nord Europe et Asie centrale

Expert-Country-Highrise (no delete)

Projets et programmes

Projects Browser

Programmé En cours de conception après approbation de la note conceptuelle

Approuvé Approuvés par le Conseil d'administration ou le Président du FIDA

Signé Accords de financement signés

En cours En cours d'exécution

Clôturé Projets achevés ou clôturés

Aucun projet correspondant à votre recherche n'a été trouvé
Aucun projet correspondant à votre recherche n'a été trouvé
Aucun projet correspondant à votre recherche n'a été trouvé

Actualités liées

Actifs associés

Lebanon and IFAD partner to boost smallholder dairy production

août 2019 - ACTUALITÉ
About 6,080 resource-poor Lebanese rural households and Syrian refugees will benefit from a new US$12 million project that aims to increase the income of smallholder dairy producers and processors, as well as to increase employment opportunities for young Lebanese in communities affected by the Syrian crisis and young Syrian refugees.

Récits sur le sujet

Actifs associés

Au Liban, créer des liens entre les petits producteurs et les marchés

novembre 2020 - RÉCIT
La saison des pommes au Liban, cela ressemble beaucoup à la saison des pommes dans bien d’autres régions du monde. Mais au Liban, les producteurs de pommes – tout comme l’ensemble des petits producteurs agricoles – se débattent contre certaines contraintes qui les empêchent de cultiver et de vendre efficacement leurs récoltes.

Récits sur le sujet

Actifs associés

Publications sur le sujet

Actifs associés

Vidéos sur le sujet

Actifs associés