Nicaragua

IFAD Asset Request Portlet

Country

Nicaragua

11

Projets Inclut les projets programmés, en cours et clôturés

380,41 millions d'USD

Coût total

171,27 millions d'USD

Part du FIDA

191 380

Ménages touchés

Le contexte

Bien que le Nicaragua jouisse d'une bonne stabilité économique et d'une croissance économique soutenue depuis une dizaine d'années, son revenu par habitant demeure le plus faible de tous les pays d'Amérique centrale, à 2 086 dollars en 2015.

En 2011, le taux de pauvreté global atteignait 42,5%, tandis que 14,6% de la population vivait dans l'extrême pauvreté. En milieu rural, cependant, les chiffres passent respectivement à près de 63,3% et quelque 26,6%. En dépit de progrès considérables, la réduction de la pauvreté reste un important défi à relever.

Les petits agriculteurs jouent un rôle décisif dans le secteur agricole nicaraguayen: 75% des paysans possèdent moins de 3,5 hectares mais produisent 80% des céréales de base et 65% des produits de l'élevage, de sorte qu’ils génèrent 56% des exportations de produits agricoles – café, viande, arachide, sucre, sésame, haricots et produits laitiers.

Le développement de l'agriculture est freiné par le manque d'infrastructures, de main-d’œuvre qualifiée, de services de base et de transports. En 2016, 75% de la main-d’œuvre agricole relevait de l'économie informelle; pourtant, l'emploi dans ce secteur ne progresse pas, contrairement à d'autres secteurs comme l'industrie, la construction et le commerce.

En milieu rural, le taux de pauvreté est, à 50,1% (en 2014), plus de trois fois plus élevé qu'en ville, et 70% des pauvres vivent à la campagne. Ce pourcentage est encore plus élevé pour les groupes défavorisés comme les communautés autochtones et d'ascendance africaine.

La performance du secteur agricole est fortement influencée par la vulnérabilité du Nicaragua aux aléas climatiques. Ce secteur a ainsi déjà été frappé de plein fouet par des événements extrêmes comme les ouragans.

La stratégie

Les prêts du FIDA au Nicaragua appuient l'action des organisations paysannes et des pouvoirs publics pour encourager une croissance inclusive dans le secteur agricole comme moyen de réduire la pauvreté, de créer des emplois et d'améliorer la consommation alimentaire des familles, tout en contribuant à la durabilité et à la reproduction des bonnes pratiques.

Les projets du FIDA, qui mettaient à l'origine l'accent sur la sécurité alimentaire, ont ensuite évolué vers une approche du développement de l'emploi et des entreprises par le biais de micro-entreprises rurales, puis vers l'intégration des petits agriculteurs à des entreprises de plus grande taille et à des filières à valeur ajoutée.

Les principales activités prévoient notamment de:

  • faciliter l'accès aux actifs, aux marchés et aux activités génératrices de revenus, et développer les possibilités d'emploi;
  • accroître la productivité du travail par le biais d'incitations facilitant l'accès à l'information, à la technologie ainsi qu'aux services techniques et financiers;
  • améliorer la durabilité environnementale, budgétaire et institutionnelle.

Par ailleurs – et en association avec d'autres partenaires, des institutions publiques et des organisations paysannes –, le FIDA se charge de promouvoir la gestion des savoirs, en normalisant les innovations réussies pour parvenir à des pratiques plus efficaces de développement rural.

Les résultats et les enseignements tirés de l'exécution des projets alimentent le dialogue avec le gouvernement et l'élaboration d'instruments de politique sectorielle, en particulier pour ce qui est de l'inclusion des femmes ou des paysans dans les filières et de leur accès aux marchés, ainsi que du travail indépendant et de la création de possibilités d'emplois. 

COSOP – Programme d’options stratégiques pour le pays axé sur les résultats 
Anglais | Arabe | Espagnol | Français

Le pays en quelques chiffres

Au Nicaragua, l'agriculture représente 20% du produit intérieur brut (PIB) et emploie près de 40% de la population active.

Les petits agriculteurs produisent 90% du panier alimentaire de base, 65% des produits de l'élevage et 56% des exportations agricoles.

Le développement de l'agriculture est freiné par le manque d'infrastructures, de main-d’œuvre qualifiée, de services de base et de transports. En 2016, 75% de la main-d’œuvre relevait de l'économie informelle.

Le FIDA finance des projets de développement agricole au Nicaragua depuis 1980.

Documents de pays

Actifs associés

Examen de los resultados del COSOP Type: Programme d'options stratégiques pour le pays
Région: Amérique latine et Caraïbes

Expert-Country-Highrise (no delete)

Projets et programmes

Projects Browser

Programmé En cours de conception après approbation de la note conceptuelle

Approuvé Approuvés par le Conseil d'administration ou le Président du FIDA

Signé Accords de financement signés

En cours En cours d'exécution

Clôturé Projets achevés ou clôturés

Aucun projet correspondant à votre recherche n'a été trouvé
Aucun projet correspondant à votre recherche n'a été trouvé

Actualités liées

Actifs associés

Evaluación independiente concluye que las operaciones apoyadas por el FIDA en Nicaragua aportan valiosa contribución al desarrollo rural

janvier 2017 - ACTUALITÉ
Los proyectos de desarrollo apoyados por el Fondo Internacional de Desarrollo Agrícola (FIDA) en Nicaragua han sido eficaces para mejorar los medios de subsistencia de la población rural pobre y fortalecer sus sistemas de producción de alimentos, según la evaluación de la estrategia y el programa en el país presentada hoy en Managua por la Oficina de Evaluación Independiente del FIDA.

Nicaragua y agencia de las Naciones Unidas discutirán cómo impulsar el desarrollo rural

janvier 2017 - ACTUALITÉ
La Oficina de Evaluación Independiente del Fondo Internacional de Desarrollo Agrícola (FIDA) presentará las conclusiones de una evaluación independiente del programa apoyado por el FIDA en Nicaragua durante una mesa redonda nacional que se llevará a cabo en Managua el 20 de enero de 2017. El FIDA es una institución financiera internacional y una agencia especializada de las Naciones Unidas que trabaja para erradicar la pobreza rural.

IFAD President to meet head of state and ministers in Nicaragua: investment in agriculture on top of agenda

décembre 2014 - ACTUALITÉ
Rome, 11 July 2013 – The President of the International Fund for Agricultural Development (IFAD), Kanayo F. Nwanze, will visit the Republic of Nicaragua

Récits sur le sujet

Actifs associés

Recipes for Change: Riz aux haricots noirs et rouges

juin 2016 - RÉCIT
Les haricots noirs proviennent d'Amérique du Sud, avec comme producteurs principaux le sud du Mexique, le Guatemala, le Honduras et le Costa Rica. Ces

Récits sur le sujet

Actifs associés

Publications sur le sujet

Actifs associés

Investing in rural people in Nicaragua

janvier 2017
IFAD’s strategy in Nicaragua supports the efforts of farmers’ organizations and the government to increase inclusive growth in the agricultural sector as a vehicle for reducing poverty, generating employment and improving family food consumption, as well as contributing to sustainability and the replication of good practices. The strategic objectives centre on: • Inclusion. Access is facilitated to assets, markets and income-generating activities, and job opportunities increase. • Productivity. Labour productivity is increased through incentives that facilitate access to information, technology and technical and financial services. • Sustainability. Environmental, fiscal and institutional sustainability are improved.

ASAP Nicaragua factsheet

septembre 2014
NICADAPTA will improve incomes and quality of life for rural families – and reduce their vulnerability to the impact of climate change – by facilitating access to markets for valueadded coffee and cocoa. It will introduce water efficiency and crop diversification measures such as coffee-cocoa intercropping in coffee plantations to buffer the effects of rising temperatures.

Vidéos sur le sujet

Actifs associés