Tadjikistan

IFAD Asset Request Portlet

Country

Tadjikistan

5

Projets Inclut les projets programmés, en cours et clôturés

153,17 millions d'USD

Coût total

115,16 millions d'USD

Part du FIDA

127 310

Ménages touchés

Le contexte

Le Tadjikistan est un pays sans accès à la mer situé entre la Chine à l'est et l'Afghanistan au sud. Sa population était estimée à 8,9 9 313 800 millions d'habitants en 2020, dont 74% vivant dans les zones rurales. Le Tadjikistan est le pays le plus pauvre des anciennes républiques soviétiques. Son produit intérieur brut (PIB) par habitant s’élevait en 2020 à 874 USD. Le PIB était de 8,117 milliards d’USD en 2019, dont 20% provenait du secteur agricole.

L’économie du pays s’appuie principalement sur la production d'aluminium et de coton (les principaux produits d'exportation du Tadjikistan), ainsi qu’en partie sur les envois de fonds des ressortissants tadjiks travaillant à l'étranger, qui représentent 28% du PIB. L'agriculture contribue pour près de 20% du PIB et elle fournit 61% des emplois du pays une part importante des moyens d’existence de la population rurale. Toutefois, la pandémie de COVID-19 a eu un impact significativement négatif sur l’économie tadjike, avec une croissance réelle du PIB ralentissant à 4,2% dans les neuf premiers mois de 2020 (à rapporter au 7,2% de croissance de l’année précédente). L’agriculture du Tadjikistan s’appuie sur deux grands types de systèmes agricoles: les hautes terres, où sont cultivés le blé, la pomme de terre et l'horticulture, où l’on trouve aussi des pâturages non irrigués, et la culture irriguée du coton et du blé, qui domine dans les basses terres.

Bien que l’agriculture constitue une ressource cruciale, les terres arables disponibles sont limitées et les investissements dans les infrastructures, les machines agricoles et les équipements agricoles insuffisants. L'élevage joue un rôle de premier plan dans le secteur agricole. Toutefois, les éleveurs n’ont pas la capacité d’exploiter de manière optimale les pâturages, à cause du manque de connaissances techniques dont disposent les petits éleveurs, d’un mauvais encadrement de la gestion des pâturages, de l‘inefficacité de l’exploitation communautaire de l’élevage, de la pénurie d'aliments pour animaux pendant les mois d'hiver, de la dégradation de l'environnement et du manque d'accès à des semences fourragères de bonne qualité.

Malgré une croissance rapide dans les dernières années, l'économie du Tadjikistan reste fragile car les réformes structurelles n'ont pas été régulièrement mises en œuvre, la gouvernance est faible, le chômage est élevé dans tout le pays, des coupures de courant interviennent de manière saisonnières et la dette extérieure pèse lourdement.

Toutefois, le Tadjikistan a accompli un travail remarquable de réduction progressive de la pauvreté qui est tombée de 83% en 2000 à environ 26% en 2020. Toutefois, malgré ces progrès contre la pauvreté, le Tadjikistan reste à la 125e place à l’échelle mondiale. La pauvreté est plus élevée dans les zones rurales, où l’on trouve 73% de la population pauvre du pays. En matière de sécurité alimentaire, c'est aussi le pays le plus vulnérable d'Asie centrale: un tiers de sa population souffre de sous-alimentation

Comme le territoire montagneux oblige la population à se concentrer dans les vallées, la densité démographique au Tadjikistan approche les 488 habitants au kilomètre carré de terre arable, l'un des taux les plus élevé du monde.

Contrairement à ce que l'on pourrait s'attendre, la population rurale du Tadjikistan est en augmentation plutôt qu'en recul. Cela s’explique par un taux de fertilité plus élevé dans les campagnes et des possibilités d'emploi limitées dans les centres urbains.

Plus de moitié du pays étant situé à une altitude supérieure à 3 000 mètres, sa géographie est une difficulté extrêmement contraignante pour un développement durable de l’agriculture. Les reliefs montagneux divisent le pays et compliquent grandement les voyages et les transports, limitant le commerce tant sur le marché intérieur qu'extérieur.

La Stratégie

Le FIDA investit pour les populations rurales pauvres au Tadjikistan depuis 2008 en renforçant les institutions locales et les organisations sur le terrain et en facilitant leur accès à la terre et aux techniques et ressources productives.

Les activités prévoient notamment:

  • la gestion des ressources naturelles;
  • la mise en œuvres de réformes agraires;
  • le renforcement des institutions locales et des organisations de terrain.

Au total, l'impact du portefeuille de pays du FIDA a bénéficié aux communautés rurales grâce à l'augmentation des investissements dans les infrastructures et les équipements de production, à une meilleure gestion des ressources de base, à une production agricole plus durable et à une amélioration de la santé animale et de la productivité dans l’élevage.

Le pays en quelques chiffres

Le Tadjikistan a accompli un travail remarquable en réduisant la pauvreté, tombée de 83% en 2000 à environ 26% en 2020.

Le Tadjikistan reste un des pays les plus pauvres d'Asie Centrale.

Près de 35% de la population a moins de 15 ans.

Environ 73% de la population vit en zone rurale. L'agriculture est la principale source de revenus du pays

Le FIDA finance des projets de développement agricole au Tadjikistan depuis 2008.

Documents de pays

Actifs associés

République du Tadjikistan: Programme d’options stratégiques pour le pays 2019-2024 Type: Programme d'options stratégiques pour le pays
Région: Proche-Orient Afrique du Nord Europe et Asie centrale

Country Experts

Projets et programmes

Projects Browser

Programmé En cours de conception après approbation de la note conceptuelle

Approuvé Approuvés par le Conseil d'administration ou le Président du FIDA

Signé Accords de financement signés

En cours En cours d'exécution

Clôturé Projets achevés ou clôturés

Aucun projet correspondant à votre recherche n'a été trouvé
Aucun projet correspondant à votre recherche n'a été trouvé
Aucun projet correspondant à votre recherche n'a été trouvé

Actualités liées

Actifs associés

Récits et blogs sur le sujet

Actifs associés

Strengthening rural value chains, one link at a time

février 2024 - RÉCIT
A well-oiled agricultural value chain allow small-scale farmers to make the most of their produce. That’s why IFAD works with rural communities around the world to strengthen local value chains and overcome the challenges that arise along the way.

Quand les abeilles offrent une voie royale aux populations rurales

mai 2023 - RÉCIT
À l'occasion de la Journée mondiale des abeilles, partons à la rencontre de ces pollinisatrices qui bourdonnent pour protéger notre planète et les apiculteurs ruraux.

Partons à la rencontre des agriculteurs et agricultrices qui se battent pour nos écosystèmes

avril 2023 - RÉCIT
Les écosystèmes du monde entier se dégradent chaque jour. Voici trois exemples de la manière dont les petits agriculteurs s'emploient à restaurer et à conserver nos habitats.

Publications sur le sujet

Actifs associés

Tadjikistan : Projet de développement de l’élevage et des pâturages – Phase II

octobre 2023
Dans le cadre du développement durable des zones rurales, la deuxième phase du Projet de développement de l’élevage et des pâturages (LPDP-II) a permis aux populations rurales de créer des unions d’usagers des pâturages et d’élaborer des plans communautaires de gestion en la matière pour l’élevage du bétail afin de lutter contre la dégradation des ressources tirées des pâturages.

Réduire la pauvreté rurale et améliorer la sécurité alimentaire au Tadjikistan

mai 2023
Ce fascicule met en lumière les témoignages de certains des participants au Projet communautaire d'appui au secteur agricole mené dans les zones rurales du Tadjikistan.

Tadjikistan: protéger l’environnement tout en créant des perspectives économiques

avril 2023
Plus de la moitié du pays étant située à plus de 3 000 mètres au-dessus du niveau de la mer, seul un quart des terres du pays environ convient pour l’agriculture. Ce secteur est pourtant le pilier de l’économie tadjike.

Gestion du bétail grâce à la technique du pâturage tournant

octobre 2022
Cette publication donne un aperçu de la gestion des pâturages au Tadjikistan et présente les principes fondamentaux de la technique du pâturage tournant, en expliquant comment et pourquoi ce système permet assure la durabilité écologique.  

Women-led business and value chain development; a case study in Tajikistan

avril 2018
Investments in smallholder goat development and related value chains are effective means to reduce poverty and increase the incomes of men and women from resource-poor households. They are also effective channels to promote gender equality and women’s empowerment in remote mountainous areas.  

Vidéos sur le sujet

Actifs associés