Saut au contenu
X

Policy

Politique révisée du FIDA en matière de prévention de la fraude et de la corruption dans le cadre de ses activités et opérations

En 2005, le Conseil d’administration a adopté une politique de tolérance zéro à l’égard de la fraude et de la corruption dans le cadre des activités et opérations financées ou gérées par le FIDA (EB 2005/85/R.5/Rev.1).

Depuis lors, le modèle opérationnel et le cadre juridique du Fonds ont évolué, et de nouvelles pratiques optimales en matière de prévention de la fraude et de la corruption et de limitation de leurs effets ont vu le jour dans d’autres entités du système des Nations Unies et institutions financières internationales (IFI).

Pour rendre compte de cette évolution du contexte, il est indispensable de réviser certains éléments de la politique établie en 2005.

La révision proposée a pour objet de réaffirmer la détermination sans faille du Fonds et de ses États membres à prévenir la fraude et la corruption et à en limiter les effets dans le cadre des activités et opérations financées ou gérées par le FIDA, et de faire en sorte que le Fonds dispose des mécanismes de protection et des mesures nécessaires à cet effet.

Type

Politiques et stratégies, Politique

Date

Décembre 2018