ffr banner

FFR

Maximizing the impact of remittances on development

Au cours des deux dernières décennies, les envois de fonds des migrants à leurs familles se sont imposés comme représentant une contribution importante à l’amélioration de leurs conditions de vie et au développement des communautés d'origine.

En 2018, plus de 200 millions de travailleurs migrants ont envoyé 529 milliards de dollars à leurs familles dans les pays en développement, ce qui représente plus de trois fois le flux annuel de l'aide publique au développement et dépasse pour la première fois l’investissement étranger direct.

En 2017, le nombre mondial de migrants internationaux était estimé à 258 millions.

Il faut se garder d’assimiler les envois de fonds, qui sont une source privée de capitaux, à d'autres flux financiers internationaux. Cependant, ils peuvent aider des millions de familles de migrants à sortir de la pauvreté, et près d'un milliard de personnes sont concernées, expéditeurs ou destinataires de cet argent.

Les envois de fonds, qui sont le "visage humain de la mondialisation", permettent aux migrants et aux 800 millions de membres de leur famille d’avoir un meilleur accès à la santé, à l'éducation et au logement, contribuant ainsi à leur échelle à la réalisation de leurs propres objectifs de développement durable (ODD).

L'action du FIDA

Depuis 2006, le Mécanisme de financement pour l'envoi de fonds (MFEF) du FIDA, impliquant différents donateurs, vise à optimiser l'impact des envois de fonds sur le développement et à favoriser l'engagement des travailleurs émigrés en faveur de leur pays d'origine.

Avec le financement de plus de 60 projets dans plus de 40 pays, le MFEF s'emploie avec succès à intensifier l'incidence des envois de fonds sur le développement, en encourageant des investissements et modalités de transfert porteurs d'innovations; en appuyant des mécanismes ayant une dimension d'inclusion financière; en renforçant la concurrence; en autonomisant les travailleurs émigrés et leurs familles par l'éducation et l'inclusion financières; et en encourageant l'investissement et l'esprit d’entreprise des travailleurs émigrés.

Par suite de cette action, les ménages qui bénéficient d’envoi de fonds en zone rurale acquièrent une plus grande indépendance financière et peuvent accéder plus facilement à des services et des produits financiers.

Le MFEF constitue en outre une importante source d'information sur les envois de fonds. Son rapport sur les envois de fonds par les migrants, Sending Money Home, a été le premier à fournir une estimation des flux mondiaux d'envois de fonds à destination des pays en développement. Ces informations sont à présent disponibles sur RemitSCOPE, lancé en 2018

 Il contribue à la concertation sur les politiques publiques au travers de travaux de recherche pratique, du portail web Remittances Gateway et du Forum mondial sur les envois de fonds, l'investissement et le développement (GFRID), organisé tous les deux ans en collaboration avec de grandes organisations d'aide au développement et des institutions financières internationales (IFI).

Ces dix dernières années, le Forum a rassemblé, à l'échelle mondiale, des parties prenantes du secteur public et du secteur privé concernés par les envois de fonds, les migrations et le développement, ainsi que la société civile. Centré à chaque édition sur une région différente, il vise à mobiliser l'attention, encourager le dialogue, favoriser les partenariats et dégager des synergies durables.

Le  Forum s'est tenu jusqu’à présent à :

La prochaine édition du Forum aura lieu à Nairobi, au Kenya, du 15 au 17 juin 2020, et sera centrée sur l’Afrique.

Le MFEF a également coordonné l’action ayant conduit à l’adoption officielle  de la Journée internationale des envois de fonds à la famille (16 juin) par l’Assemblée générale des Nations Unies. Cette journée vise à faire prendre conscience de la contribution fondamentale que les travailleurs émigrés apportent non seulement à leur famille et leur communauté mais aussi au développement durable de leur pays d’origine.

En 2019, le FIDA a lancé la campagne #FamilyRemittances2030, pour inciter les institutions des secteurs public et privé à aider un milliard de personnes à atteindre leurs propres ODD en prenant des mesures accompagnant la réduction des coûts de transfert et la fourniture de services financiers aux migrants et à leurs familles.

Début 2019, le MFEF a lancé la mise en œuvre d'une nouvelle initiative, la Plateforme pour les envois de fonds, les investissements et l’entrepreneuriat des migrants en Afrique (PRIME Afrique) visant à optimiser l'impact des envois de fonds pour des millions de familles en Afrique, en contribuant à promouvoir les possibilités économiques locales dans les pays d'origine des migrants.

Le MFEF est cofinancé par le FIDA, l'Union européenne, le Grand-Duché de Luxembourg et le Ministère des Affaires étrangères de l'Espagne.

Spotlight

Spotlight

The impact of migrants' remittances and investment on rural youth

In an increasingly globalized world community, rural international migration is often characterized by engagements or links that migrants establish with their home countries, home towns and relatives in their country of origin through transnational economic and social activities. 

Related news

Related news

Second round of National Calls for Proposals (Kenya and Uganda): Supporting remittances in times of crisis in Africa

April 2021 - NEWS
The Financing Facility for Remittances of IFAD is pleased to announce the second round of National Calls for Proposals (Kenya, Uganda) 2021: supporting remittances in times of crisis in Africa.

National Calls for Proposals (The Gambia, Ghana, Senegal): Supporting remittances in times of crisis in Africa

December 2020 - NEWS
The Financing Facility for Remittances (FFR) of IFAD is pleased to announce the 2020 National Calls for Proposals: Supporting Remittances in Times of Crisis in Africa.

On International Day of Family Remittances, IFAD calls for remittance service providers to be declared essential businesses in times of crisis

June 2020 - NEWS
With the significant decline in money sent home by migrants due to the impacts of the COVID-19 pandemic,IFAD today called for governments across the world to declare remittance service providers essential businesses in times of crisis.

Related stories

Related stories

Helping remittances reach rural areas in Moldova

March 2021 - STORY
For some time now, it has been difficult to find well-paid work in Moldova. Most of the good jobs available are concentrated in the cities, resulting in significant migration out of the country’s rural areas.

Sending money home: Ten reasons why remittances matter, now more than ever

June 2020 - STORY
Every year, on 16 June, the International Day of Family Remittances (IDFR) is observed in recognition of the fundamental contribution of migrant workers to their families and communities back home and to the sustainable development of their countries of origin.

Stay at home! Savings, contingencies and electronic wallet use

May 2020 - STORY
Without initially knowing it, last year more than 13,000 young women in Colombia began to prepare for the current economic and social impacts of the COVID-19 pandemic.

Mobilizing inclusive remittances for rural development

November 2019 - STORY
It has long been recognized that the money remitted by migrants is used to supplement the receiving family’s income and is therefore largely spent on consumption. Only a small amount of remittances is invested in productive assets, much less saved.

Sending money home: ten reasons why remittances matter

June 2019 - STORY
The International Day of Family Remittances is observed every year on 16 June in recognition of the fundamental contribution of migrant workers to their families and communities back home and to the sustainable development of their countries of origin.

Related publications

Related publications

Managing agricultural risk through remittances: the case of Senegal

December 2020
This feasibility study explains the role of remittances in agricultural risk management.

How post offices can leverage the impact of remittances: A set of working papers

June 2020
This set of three working papers explores ways to maximize the impact of remittances delivered through post offices.

Research Series Issue 56: The impact of migrants’ remittances and investment on rural youth

December 2019
This study analyses how migrants positively contribute to the sustainable economic development of rural youth in their countries of origin.

Related videos

Related videos

AEXxAddlnZc
IDFR 2019 - Remittances: one family at a time
Kt9Rg6wEg0o
IDFR 2019: message from Gilbert F. Houngbo, President of IFAD
KVxCvwtiP2c
IDFR 2018 - Remittances: one family at a time