Saut au contenu
X

Partenariat entre Eswatini et le FIDA pour stimuler le caractère inclusif des services financiers proposés aux petits exploitants agricoles

Langues: Arabic, English, French, Spanish

02 octobre 2019

Rome, le 2 octobre 2019 – Environ 30 900 habitants des zones rurales du Royaume d'Eswatini bénéficieront d'un nouveau projet, financé à hauteur de 38,5 millions d'USD, visant à accroître la prospérité et la résilience de petits exploitants agricoles pauvres et vulnérables et de microentrepreneurs dans le pays.

L'accord de financement du Projet d'inclusion financière et de développement des pôles de compétitivité a été signé, par échange de correspondance, par Gilbert F. Houngbo, Président du FIDA, et Neal H. Rijkenberg, Ministre des finances du Royaume d'Eswatini.

Le financement du projet inclut un prêt de 8,9 millions d'USD du FIDA. Le projet sera cofinancé par le Mécanisme de financement pour l'envoi de fonds (don de 300 000 USD), le Gouvernement de l'Eswatini (2,9 millions d'USD), les entreprises (7,4 millions d'USD) et les bénéficiaires eux-mêmes (13,8 millions d'USD). Le FIDA négocie actuellement avec le Fonds vert pour le climat et le Fonds pour l'environnement mondial l'obtention d'un financement climatique (5,0 millions d'USD).

En Eswatini, 63% des habitants vivent dans la pauvreté et 89% des pauvres, en particulier les jeunes et les femmes, vivent dans les zones rurales. Il est essentiel de leur proposer de nouvelles possibilités de gagner leur vie en développant le secteur agricole dans les zones rurales, et de permettre ainsi aux ruraux d'améliorer leurs conditions de vie et celles de leurs familles. D'importants obstacles empêchent toutefois la plupart des petits exploitants de tirer parti de ces possibilités. Ils sont freinés par le manque d'intrants de qualité (comme les semences), la difficulté d'accès aux marchés et l'absence de services financiers, par une forte exposition à la modification des régimes des précipitations et par le caractère limité des réseaux d'irrigation.

Le Projet d'inclusion financière et de développement des pôles de compétitivité a pour but d'accroître le rendement et la pérennité des entreprises agricoles et non agricoles, notamment en ciblant les femmes et les jeunes ruraux pauvres de 18 à 35 ans au moyen d'investissements efficaces des secteurs public et privé. Exécuté à l'échelle nationale et fondé sur le développement de pôles de compétitivité au profit de l'impact, il mettra l'accent sur cinq produits de base: viande rouge (bovins et caprins), volaille, porcins, légumes et semences de légumineuses.

"Ce nouveau projet est pleinement conforme aux diverses stratégies de développement du Royaume d'Eswatini, dont le but est de développer l'infrastructure de commercialisation et de transformation, d'améliorer l'accès à l'information sur les marchés, et d'établir des liaisons entre les agriculteurs et les marchés", a déclaré Jaana Keitaanranta, Directrice de pays du FIDA pour l'Eswatini.

Le projet comprendra également des investissements dans les bonnes pratiques agricoles – amélioration des variétés de semences et renforcement des systèmes d'irrigation – pour améliorer la productivité et la production tout au long de l'année. Il aidera les producteurs à avoir accès aux services financiers et à développer leurs compétences commerciales par la formation. Le projet favorisera également l'inclusion des femmes et des jeunes, et améliorera la nutrition grâce à un accès accru à une alimentation diversifiée et des revenus plus élevés.

Depuis 1985, le FIDA a financé six programmes et projets de développement rural en Eswatini, d'un coût total de 210,5 millions d'USD, dont un investissement du FIDA de 53,3 millions d'USD. Ces projets et programmes ont apporté des avantages directs à 60 055 ménages ruraux.


Communiqué de presse n°: FIDA/38/2019

Le FIDA investit dans les populations rurales, en dotant celles-ci des moyens de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer la résilience. Depuis 1978, nous avons octroyé 21,5 milliards d’USD sous la forme de prêts à faible taux d’intérêt et de dons en faveur de projets qui ont bénéficié à quelque 491 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est à Rome – centre névralgique des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture.

En savoir plus sur le FIDA: www.ifad.org.