Saut au contenu
X

"Pourtant je m’élève" – Le FIDA lance un film en hommage aux rurales, femmes et filles, avec la voix de Maya Angelou

Langues: Arabic, English, French, Spanish

15 octobre 2019


Rome, le 15 octobre 2019 – Aujourd'hui, à l’occasion de la Journée internationale des femmes rurales, le Fonds international de développement agricole (FIDA) a présenté un court-métrage saisissant où l’on entend les mots et la voix de la célèbre poétesse Maya Angelou; le Fonds espère ainsi faire prendre conscience de la force et du rôle que peuvent avoir les femmes des zones rurales dans la lutte contre la faim dans le monde.

Le film "This Is How We Rise" (Nous nous levons contre la pauvreté) est produit par la maison de production primée Somesuch & Co. et fait partie de la campagne mondiale du FIDA intitulée "Real Groundbreakers/De vraies pionnières", qui vise à accroître les investissements en faveur de l’émancipation économique et sociale des femmes par le développement rural et agricole.

"La faim s’est aggravée ces dernières années, et c’est pourquoi l’autonomisation des femmes doit être au premier plan de toutes les actions menées en faveur du développement" a déclaré le Président du FIDA, Gilbert F. Houngbo."

Les femmes sont un pilier de la construction de systèmes alimentaires intégrés et durables. Tout le monde sera gagnant – hommes et femmes, populations et pays – quand les femmes et les filles qui vivent en zone rurale, soit 1,7 milliard de personnes, auront accès aux ressources sur un pied d'égalité."

Si les femmes représentent environ la moitié de la population active agricole mondiale, l’écart entre les sexes dans le domaine de l’alimentation et de l’agriculture demeure considérable. Dans toutes les régions du globe, les femmes sont plus exposées que les hommes à l’insécurité alimentaire.

En tant que productrices, les femmes rurales ont davantage de difficultés que les hommes à accéder aux ressources et services de production, à la technologie, aux informations sur l’état du marché et aux ressources financières dont elles ont un besoin essentiel.

Il ressort de nombreuses études que lorsque les femmes peuvent disposer d'un revenu propre, elles en réinvestissent la majeure partie en faveur de leur famille – dans la nutrition, l’alimentation, les soins de santé, l’éducation et les activités agricoles.

"La mobilisation d’un soutien politique en faveur de l’autonomisation des femmes rurales et l’augmentation du financement du développement agricole par l’intermédiaire du FIDA et d’autres auraient pour effet d’accroître la production alimentaire générale, d’améliorer la nutrition, de réduire la pauvreté et d'accroître l’accès à l'éducation", a dit Gilbert F. Houngbo.

Le film fait entendre la voix de Maya Angelou qui lit des vers de son poème emblématique "Still I Rise" (Pourtant je m’élève). Les images du film montrent des femmes rurales bénéficiaires de projets appuyés par le FIDA au Mozambique et au Népal qui se heurtent aux difficultés du quotidien dans certaines des régions rurales les plus pauvres du monde. Comme dans le poème de Maya Angelou, ces femmes témoignent de leur force et de leur détermination dans l’exécution de leurs tâches journalières et dans la création de leur propre entreprise agricole.

"Les femmes qui apparaissent dans ce film ont été choisies sur place. Ce sont de vraies agricultrices, pêcheuses, mères, sœurs, amies et cheffes de communautés. Les côtoyer a été une grande leçon d’humilité", a déclaré la réalisatrice du film, Camille Summers-Valli.

"Nous souhaitions révéler la beauté et le potentiel des femmes et des filles rurales en les filmant dans leur environnement et leurs activités quotidiennes", a-t-elle dit. "Ce film entend faire passer un message d’espoir et de force."

Par ses enseignements, ses écrits et ses actes, Maya Angelou, poétesse, philanthrope et militante des droits civils décédée en 2014, a joué un rôle dans la vie de millions de personnes aux quatre coins du monde. Dans ses œuvres et par son action, elle a défendu la cause des femmes et de l’égalité des sexes.

Le film sera diffusé sur des chaînes de télévision dans le monde entier et sur d’autres plateformes.

NOTE AUX JOURNALISTES (PRESSE ÉCRITE ET AUDIOVISUELLE)

L’action du FIDA avec les femmes rurales

La promotion de l’égalité des sexes occupe une place de choix dans l’action que mène le FIDA pour réduire la pauvreté rurale et améliorer la sécurité alimentaire. Environ la moitié des participants aux projets que le FIDA finance sont des femmes. Ces projets aident les femmes à produire plus, à se connecter aux marchés, à accroître leurs revenus et à acquérir des connaissances et des compétences en matière financière. 

Voir le court métrage

Photogrammes extraits du film:

Site Web de la campagne
Real Groundbreakers/De vraies pionnières (en anglais)


PR/41/2019

Le FIDA investit dans les populations rurales, en dotant celles-ci des moyens de réduire la pauvreté, d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer la nutrition et de renforcer la résilience. Depuis 1978, nous avons octroyé 21,5 milliards d’USD sous la forme de prêts à faible taux d’intérêt et de dons en faveur de projets qui ont bénéficié à quelque 491 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est à Rome – centre névralgique des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture.

En savoir plus sur le FIDA: www.ifad.org.