Saut au contenu
X

Le FIDA ouvre un Bureau de liaison à Riyad pour renforcer les partenariats avec les États du Golfe

18 décembre 2019

Riyad, le 18 décembre 2019 – Le Fonds international de développement agricole (FIDA), l’un des organismes spécialisés des Nations Unies, inaugurera aujourd’hui son premier Bureau de liaison dans la région du Golfe.

Situé à Riyad, le bureau jouera un rôle de premier plan dans le renforcement des partenariats du FIDA avec les États membres du Conseil de coopération du Golfe, leurs institutions, leurs sociétés privées, fondations et centres de recherche.

"Les pays arabes du Golfe ont largement contribué à la création du FIDA, et ont apporté un appui solide à l’organisation pendant plus de 40 ans", a déclaré le Président du FIDA, Gilbert F. Houngbo, qui se trouve à Riyad pour cette inauguration.

"L’ouverture du bureau renforcera notre collaboration dans la lutte contre l’extrême pauvreté et la faim touchant les pays en développement, dans le partage des savoirs et dans l’optimisation de l’application des compétences techniques du FIDA à l’appui d’une sécurité alimentaire durable dans la région", a-t-il ajouté.

Plusieurs représentants du Gouvernement saoudien seront présents à l’inauguration du bureau, et notamment Abdurahman bin Abdulmohsen Al-Fadli, Ministre de l’environnement, de l’eau et de l’agriculture, et Munir bin Fahad Al Sahli, Directeur général du Fonds de développement agricole.

Le Bureau de liaison jouera un rôle essentiel en cultivant et renforçant les alliances entre le FIDA et les pays arabes du Golfe membres du FIDA – Koweït, Oman, Qatar, Arabie saoudite et Émirats arabes unis. Il devra aussi sensibiliser à l’importance des investissements dans l’agriculture paysanne pour réduire la faim et la pauvreté.

Le bureau facilitera par ailleurs le partage des savoirs et l’exécution de programmes régionaux, y compris l’assistance technique remboursable, pour aider les États du Golfe à répondre à leurs propres préoccupations en matière de sécurité alimentaire.

Conduit dans la région de Jazan en Arabie saoudite, le premier projet d’assistance technique du FIDA encourage la production de café et de mangues par la formation de 30 000 petits exploitants agricoles.

L’Arabie saoudite, qui a pris la présidence du G20 en décembre 2019 et accueillera à Riyad le sommet du G20 en 2020, est l’un des membres fondateurs du FIDA et siège au sein de son Conseil d’administration. Elle a apporté au Fonds, depuis 1977, une contribution de plus de 485 millions d’USD.

 

 

Communiqué de presse N°: IFAD/55/2019

Le FIDA investit dans les populations rurales, en dotant celles-ci des moyens de réduire la pauvreté, d'améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition, et de renforcer la résilience. Depuis 1978, nous avons octroyé 21,5 milliards d’USD sous la forme de prêts à faible taux d’intérêt et de dons en faveur de projets qui ont bénéficié à quelque 491 millions de personnes. Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme spécialisé des Nations Unies dont le siège est à Rome – centre névralgique des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture.

En savoir plus sur le FIDA: www.ifad.org/fr.