Saut au contenu
X

Une gestion responsable des pêches mondiales pour de meilleurs moyens d'existence

Pêche et aquaculture offrent un moyen d'existence à près d'un demi-milliard de personnes dans le monde. Pourtant, nombre de pêches à travers le monde sont en grand danger du fait des pressions exercées par l'homme, notamment la surexploitation, la pollution et la modification des habitats.

Les changements climatiques réchauffent l'atmosphère et les océans, et modifie le régime des précipitations. Ce phénomène nuit à la qualité de l'eau et de la vie aquatique qu'elle abrite, et accroît la fréquence des événements climatiques extrêmes.

Nombre de lacs et de masses d'eau continentales sont en voie d'assèchement et, dans certaines régions, les inondations dévastatrices deviennent habituelles. Ces événements ont une incidence sur le régime saisonnier des activités de pêche et des réserves de poissons, et perturbent les moyens de subsistance des habitants du littoral.

Les stocks de poissons sauvages sont décimés par la surpêche, les pratiques de pêche illégales et destructrices, et la mauvaise gestion des pêches. Dans le même temps, l'aquaculture se développe dans le monde entier, offrant des possibilités pour améliorer la nutrition et réduire la pauvreté. Cependant, elle soulève aussi la question de savoir comment assurer une croissance économique, sociale et technique qui soit durable.

Les lourdes pertes après récolte et les droits d'accès des communautés locales aux ressources de pêche sont des sujets de préoccupation supplémentaires. Dans de nombreux cas, ce sont les communautés les plus démunies des pays les plus pauvres qui sont les plus vulnérables.

De l'accès à l'innovation

Les projets appuyés par le FIDA sécurisent les droits de propriété et d'accès des groupes de pêcheurs, et soutiennent le développement des systèmes de petite aquaculture dans les eaux marines, côtières et intérieures. Nos partenaires contribuent à mettre sur pied des filières halieutiques efficientes, à encourager l'utilisation de produits issus des pêches locales et à améliorer la gestion de la pêche.

Le FIDA soutient les droits de propriété et d'accès des populations côtières aux ressources halieutiques et aide les communautés intéressées à se lancer dans l'aquaculture durable. Ces programmes stimulent l'investissement dans les technologies innovantes, les compétences techniques, les systèmes d'approvisionnement en intrants ainsi que les services financiers et de vulgarisation.

Au FIDA, nous appuyons aussi la création de filières efficientes afin de minimiser les pertes après récolte, au bénéfice, tout particulièrement, des millions de femmes qui sont des actrices majeures du traitement et de la commercialisation du poisson.

Le travail du FIDA sur la pêche et l'aquaculture contribue non seulement à la sécurité alimentaire et nutritionnelle mais aussi à la protection de l’environnement, à l'utilisation durable des ressources et à la biodiversité.

Le FIDA s'emploie à renforcer la résilience et les capacités des petites communautés de pêcheurs de façon réglementée et respectueuse de l'environnement.

Agrégateur de contenus

Objectif zéro gaspillage alimentaire chez les communautés de pêcheurs en Indonésie

Parmi les communautés côtières d'Indonésie, de nombreux pêcheurs artisanaux ont bien du mal à gagner leur vie. L'Indonésie est le troisième producteur mondial de poisson, mais beaucoup de ces communautés n'ont jusque là pas eu accès aux technologies et aux ressources qui leur permettraient de conserver correctement leur pêche jusqu'à l'arrivée sur les marchés, qui sont généralement éloignés des criques où ils vivent.

Projets

Indonésie

Coastal Community Development Project
En lire plus

Philippines

Fisheries, Coastal Resources and Livelihood Project (FishCORAL)
En lire plus

Actualités liées

Call for proposals: Small Fish Grant

novembre 2019 - ACTUALITÉ
This call for proposals is to select a recipient or consortium of recipients to receive a three-year IFAD grant financing to implement the project: Promoting sustainable technologies and marketing strategies to increase incomes and reduce food losses in small fish systems for a total amount of up to US$2.5 million.

Le FIDA et ses partenaires investissent 30 millions d'USD à Samoa pour rendre la petite agriculture et la pêche artisanale plus rentables et plus résistantes aux aléas climatiques

octobre 2019 - ACTUALITÉ
Le FIDA et le Gouvernement de Samoa ont signé un accord de financement visant à considérablement accroître la production et les revenus agricoles de 25 000 familles de petits exploitants agricoles et de pêcheurs artisanaux, et à contribuer à la protection contre les catastrophes naturelles sur deux des îles des Samoa, Savai'i et Upolu.

Investir dans l’économie bleue pour accélérer le développement durable en Afrique

mai 2019 - ACTUALITÉ

Le Président du FIDA, Gilbert F. Houngbo, se rendra à Maputo (Mozambique) pour assister à la conférence "Growing Blue" et y parler de la nécessité d’accroître l’investissement dans le développement durable en faveur des populations rurales dont les moyens d’existence dépendent des ressources aquatiques, notamment de la pêche artisanale, de l’aquaculture et des environnements côtiers.

Publications sur le sujet

L’avantage de la pêche et de l’aquaculture: Faire progresser la sécurité alimentaire, la nutrition, les revenus et l’autonomisation

novembre 2019

Dans ce rapport sont présentés certains des résultats obtenus dans le cadre des investissements en matière de pêche et d’aquaculture appuyés par le FIDA.

Research Series Issue 40: Local-economy impacts of cash crop promotion

octobre 2019
This is the first study to quantify the general equilibrium impacts of introducing a new cash crop into a poor isolated economy, including impacts on environmentally sensitive fishing activities.

Voluntary Guidelines on the Responsible Governance of Tenure of Land, Fisheries and Forests - Implications for IFAD

février 2014
Following an inclusive consultation and negotiation process, which involved more than 70 countries, international organizations, and representatives of the civil society and the private sector, the Voluntary Guidelines on the Responsible Governance of Tenure of Land, Fisheries and Forests in the Context of National Food Security (VGs) were officially endorsed by the Committee on World Food Security on 11 May 2012. The VGs set out principles, technical recommendations and practices for improving the governance of tenure of land, fisheries and forests. They promote secure tenure rights and equitable access to these resources as a means of eradicating hunger and poverty, supporting sustainable development and protecting the environment. They give recommendations to countries and to other key actors, who are strongly encouraged to adopt and use them on a voluntary basis.