Saut au contenu
X

Gestion financière

Langues: Arabic, English, French, Spanish

Une surveillance et une gestion adéquates des ressources financières sont déterminantes pour que le FIDA puisse atteindre ses objectifs et démontrer aux parties prenantes que des modalités de gouvernance appropriées sont en place. La gestion financière des projets est un élément clé de la structure de gouvernance du FIDA. Elle offre en effet une assurance fiduciaire fondée sur le risque (conformité) et des apports à haute valeur ajoutée. La gestion financière contribue en outre à l'efficacité du FIDA en matière de développement dans la mesure où elle permet d'améliorer les résultats et d'accroître le volume des décaissements.

Institution financière internationale reconnue et partenaire fiable de développement, le FIDA honore ses engagements en faveur du développement: il améliore son modèle opérationnel et poursuit une expansion stratégique de ses activités, notamment en appliquant de bonnes pratiques de gestion financière de manière harmonisée, en modernisant ses politiques opérationnelles et en pratiquant une bonne gestion des savoirs.

Bonne gestion financière

L'Accord portant création du FIDA stipule que les ressources provenant de tout financement (prêts et dons) doivent être utilisées exclusivement aux fins auxquelles le financement a été accordé et conformément aux activités décrites dans le programme de travail et budget annuel. 

Le terme de "gestion financière" désigne la budgétisation, la comptabilité, le contrôle interne, les flux de fonds, l’information financière ainsi que les dispositions en matière d’audit qui permettent aux emprunteurs et bénéficiaires de recevoir des fonds, de les allouer, d’enregistrer leur utilisation et d'en rendre compte. 

Une bonne gestion financière est importante pour le développement d'un pays parce qu'elle offre aux citoyens l'assurance que leurs impôts sont utilisés de façon appropriée, aux donateurs et bailleurs de fonds l'assurance que les ressources qu'ils fournissent sont consacrées aux fins prévues, et au secteur privé l'assurance qu'il existe un environnement favorable à l'investissement et à la croissance.

Cadre d'assurance fondé sur le risque

Le FIDA applique une méthodologie d'assurance fondée sur le risque qui consiste à évaluer et atténuer systématiquement les risques fiduciaires. Une note de risque fiduciaire est attribuée à l'issue de l'évaluation initiale conduite lors de la phase de conception du projet. Cette note est surveillée en permanence et peut être validée ou ajustée, essentiellement en fonction des conclusions des missions annuelles de supervision et d’appui à l'exécution.

L'application du cadre d'assurance fondé sur le risque permet de déterminer et de modifier les besoins de supervision et les modalités de décaissement, afin que les risques fiduciaires soient efficacement atténués pendant tout le cycle du projet. 

Utilisation des systèmes de gestion des finances publiques

À l'instar de ses homologues, le FIDA est déterminé à traduire en actes les objectifs de la Déclaration de Paris, du Programme d’action d’Accra et du Partenariat de Busan, et à aligner le plus possible ses procédures et pratiques sur les systèmes de gestion des finances publiques des pays dans lesquels il opère.

Publication des données financières du projet

Les rapports d'audit de projet rendus publics peuvent être consultés dans le répertoire des documents institutionnels et, lorsqu'ils sont disponibles, sur les pages Projets du site. Les premiers audits de projet disponibles couvrent l'exercice 2017-18. À partir de 2019, la publication est obligatoire pour tous les projets financés par le FIDA.


Consulter l'outil d'apprentissage en ligne du FIDA: Un aperçu des principes et procédures de bonne gestion financière du FIDA (disponible en anglais uniquement)