Saut au contenu
X

L'innovation au service de la transformation rurale

Langues: Arabic, English, French, Spanish

Au moment où le monde entier se mobilise derrière le Programme de développement durable à l'horizon 2030, le FIDA soutient plusieurs plateformes et programmes novateurs à l'appui d'un monde libéré de la faim et de la pauvreté.

De l'adaptation aux changements climatiques ou   des assurances contre les risques météorologiques, à l'impact croissant des transferts de fonds sur le développement, les programmes, initiatives, mécanismes et plateformes qui suivent visent à diversifier le portefeuille du FIDA et à canaliser les financements et l'appui dont les petits exploitants agricoles et les populations rurales ont cruellement besoin.

Découvrez ci-dessous quelques-uns parmi les initiatives et les mécanismes de premier plan déployés par le FIDA:

Programme d'adaptation de l'agriculture paysanne (ASAP)

Les petits exploitants agricoles subissent de plein fouet les effets du changement climatique. Ils habitent des milieux qui sont parmi les plus vulnérables – versants collinaires, aires de parcours, zones arides et semi-arides, deltas et plaines inondables – et dépendent donc pour leur subsistance de ressources naturelles sensibles au climat.

Fonds d'investissement pour l'entrepreneuriat agricole (Fonds ABC)

Dans les pays en développement, des millions de petites et moyennes entreprises (PME) n'ont pas accès au capital pour faire croître leur activité. On estime que, chez pour les petits exploitants agricoles, la demande non satisfaite de financements s'élève à 150 milliards d'USD en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud et du Sud-Est et en Amérique latine.

Mécanisme de coopération Sud-Sud et triangulaire Chine-FIDA

Créé en février 2018, le Mécanisme de coopération Sud-Sud et triangulaire Chine-FIDA est le premier dispositif du FIDA consacré à la CSST.

Couverture produits agricoles et changements climatiques au service de la transformation

L'initiative Couverture produits agricoles et changements climatiques au service de la transformation (ou Climate and Commodity Hedging to Enable Transformation, dont l'acronyme est CACHET) est une solution financière qui offre aux petits exploitants une protection de leur revenu contre les catastrophes naturelles et les chocs sur les prix d'origine climatique. Elle vise à relever deux défis qui limitent l'utilisation des mécanismes de transfert du risque par les petits producteurs: le manque d'accès aux dispositifs existants et leur viabilité limitée à long terme. 

Plateforme pour la gestion des risques agricoles (PARM)

Risques et incertitudes sont inhérents à l'agriculture. Les sources de risques les plus fréquentes sont les conditions météorologiques et climatiques, les maladies, les catastrophes naturelles, ainsi que les chocs de marché et d'environnement. La logistique, les infrastructures, les politiques publiques, la situation politique et les institutions représentent une autre série de risques. Certains risques sont devenus plus aigus ces dernières années en raison des changements climatiques et de la volatilité des prix des denrées alimentaires.

Coalition internationale pour l'accès à la terre (ILC)

Cette alliance mondiale regroupant plus de 200 organisations de la société civile ou intergouvernementales dans 64 pays travaille à mettre les personnes au cœur des questions foncières.   

Mécanisme pour les réfugiés, les migrants et les déplacés forcés, en faveur de la stabilité rurale (FARM)

Au cours des dernières années, les déplacements forcés – provoqués par les conflits, la violence, les persécutions et les violations des droits humains – sont devenus un problème mondial d'une ampleur sans précédent. Alors que le nombre total de personnes déplacées a atteint un niveau record de près de 60 millions de personnes en 2015, l'attention mondiale s’est portée sur le Proche-Orient et l’Afrique du Nord, où la poursuite des conflits et de la violence touche plus durement l'Irak, la Syrie, le Yémen et les pays voisins.

Mécanisme d'assistance pour les peuples autochtones (IPAF)

Peuples autochtones et ribaux ou minorités ethniques comptent parmi les populations les plus pauvres et les plus marginalisées du monde. Ils représentent une proportion anormalement élevée des ruraux pauvres.

Le Mécanisme de financement pour l'envoi de fonds (MFEF)

À l'échelle mondiale, près de 250 millions de migrants internationaux vivent en dehors du pays qu'ils considèrent comme le leur. Au fil de l'histoire, il y a toujours eu des gens qui ont choisi de quitter leur foyer pour partir à la recherche d'une vie meilleure pour eux-mêmes et leur famille.

Initiative internationale pour la transparence de l’aide (IITA)

La transparence est un puissant facteur de transformation. Lorsque les citoyens peuvent facilement obtenir des informations publiques relatives aux actions qui influent sur leur bien-être, ils sont mieux équipés pour demander des comptes à leurs dirigeants et pour participer aux décisions qui façonnent leur vie.

Plateforme de partenariat avec les autorités nationales désignées

Le FIDA et ses partenaires ont mis en place la plateforme de partenariat avec les autorités nationales désignées pour promouvoir le concertation sur les politiques, la programmation du financement de l'action climatique et le renforcement des capacités des agents publics nationaux qui sont les interlocuteurs des fonds d'action climatique et environnementale, à savoir le Fonds vert pour le climat, le Fonds pour l'environnement mondial et le Fonds pour l'adaptation.

Réseau de financement et d’investissement en faveur des PME agricoles et de l’agriculture paysanne (SAFIN)

Le Réseau de financement et d’investissement en faveur des PME agricoles et de l’agriculture paysanne (SAFIN) est un partenariat inclusif d'acteurs opérant dans différents secteurs de l'écosystème en faveur de l'investissement dans les petites et moyennes entreprises (PME) agroalimentaires et rurales, et en particulier de l'accès aux financements et aux services complémentaires.

Mécanisme conjoint FIDA-PAM de gestion des risques météorologiques

Le Mécanisme de gestion des risques météorologiques est un partenariat conjoint, au sein des Nations Unies, entre le FIDA et le Programme alimentaire mondial (PAM). Il soutient des initiatives destinées à réduire la vulnérabilité des petits exploitants face aux phénomènes météorologiques et autres éléments menaçant la production agricole; il vise en outre à encourager et protéger les investissements dans la production de l'agriculture paysanne et à contribuer à la sécurité alimentaire.