Saut au contenu
X

Contribuer à réduire la pauvreté en produisant des aliments nutritifs

Dans le monde, près de trois milliards de personnes ont un régime alimentaire de mauvaise qualité et plus de deux milliards souffrent de carences en micronutriments. Environ 25% des enfants de moins de cinq ans souffrent de sous-alimentation chronique.      

La malnutrition cause des problèmes de santé et des pertes de productivité économique, qui ont des conséquences sur le produit intérieur brut (PIB). Au cours de leur vie, les personnes malnutries peuvent avoir des revenus jusqu’à 10% inférieurs à ceux des personnes bien nourries.

Si elles n'ont pas accès à une alimentation adéquate, abordable et nutritive, des générations entières restent prises au piège de la pauvreté et sont incapables, sur le plan de l'éducation et de l'emploi, de tirer de réaliser leur potentiel.

Investir dans la nutrition par l’agriculture n’est pas seulement responsable d’un point de vue social; c’est aussi une politique de développement saine et une mesure économique efficace. Les effets se feront ressentir sur plusieurs générations, les enfants pouvant ainsi atteindre leur plein potentiel physique et intellectuel, devenir des adultes sains et s’affranchir de la pauvreté.

Acteur de premier plan dans une agriculture sensible aux enjeux nutritionnels

L’amélioration de la sécurité alimentaire par la mise en place de systèmes de production alimentaire plus efficaces est au cœur de l’action que mène le FIDA. Nous concevons nos projets dans une perspective qui prend en compte les enjeux nutritionnels et de la question du genre, et nous aidons ainsi les populations rurales à améliorer leurs régimes alimentaires en produisant et en consommant des denrées nutritives diversifiées, saines et abordables.

Pour lutter contre la malnutrition, nous conjuguons nos solides connaissances techniques et des investissements dans une agriculture sensible aux enjeux nutritionnels et à la question du genre, en utilisant des approches spécifiques fondées sur l’alimentation. Nous finançons l’éducation nutritionnelle et appuyons les initiatives visant à transformer les systèmes alimentaires et à améliorer la sécurité nutritionnelle.

Nous portons une attention toute particulière au rôle des femmes et des jeunes filles, qui représentent un pourcentage important de la population active dans l’agriculture et dans les systèmes alimentaires des pays en développement. Elles garantissent également l’adoption de régimes alimentaires nutritifs dans leurs familles.

Or autonomiser les femmes en améliorant leurs connaissances en matière de nutrition et en promouvant la nutrition maternelle et la nutrition des jeunes filles, les régimes alimentaires et les comportements en matière d'hygiène, peut contribuer à réduire la sous-nutrition pour des générations entières.

Les projets soucieux de l’égalité femmes-hommes aident à faire en sorte que les femmes aient plus de contrôle sur les ressources et qu'autant les hommes que les femmes des zones rurales aient bien conscience de l’importance du rôle qu’ils peuvent jouer dans la promotion d’une bonne nutrition.

Les changements climatiques alourdissent le fardeau déjà énorme de la malnutrition et mettent à mal les efforts en cours pour réduire la faim et promouvoir la nutrition.

C’est pourquoi le FIDA a indiqué sa volonté accrue de mettre à disposition des ressources pour les questions liées à la nutrition et il s’emploie à intégrer nutrition, égalité femmes-hommes et activités relatives aux changements climatiques dans tous ses programmes et projets.

Nous encourageons la concertation entre les partenaires concernés, notamment les ministères de l’agriculture et de la santé, ainsi qu’entre d’autres institutions publiques et de la société civile. Cela renforce la compréhension mutuelle, facilite la collaboration et ouvre de nouvelle voies pour l’agriculture sensible aux enjeux nutritionnels et à l’égalité femmes-hommes.

Le FIDA s’appuie aussi sur d’autres réservoirs de connaissances et collabore avec des institutions de recherche spécialisées comme les centres nationaux et les instituts internationaux de recherche agricole.

Partage de savoirs et collaboration au niveau mondial

Partout dans le monde, les autorités publiques et les partenaires de développement mettent de plus en plus l’accent sur les investissements agricoles au service d’une meilleure nutrition.

Plus de 50 pays ont déjà adhéré à l’initiative Renforcer la nutrition, ce qui montre clairement que la nutrition est une question hautement prioritaire à l’échelle mondiale.

Le FIDA joue un rôle actif au sein du Comité permanent de la nutrition du système des Nations Unies. Cette plateforme permet une concertation ouverte, approfondie et constructive sur les stratégies et initiatives mondiales de nutrition. Cornelia Richter, Vice-Présidente du FIDA, préside actuellement le Comité.

La sécurité alimentaire et nutritionnelle est à la fois un indicateur et un levier de croissance économique inclusive et de développement durable. C’est également un investissement pour l’avenir.

C’est pourquoi, face à l’ampleur de la malnutrition au niveau mondial, il importe au plus haut point d’adopter une approche solide et concertée, qui tient compte des réalités locales des petits agriculteurs et des systèmes alimentaires ruraux.

Pleins feux sur…

Mettre les variétés de culture locales au service d'une agriculture axée sur la nutrition

Un nouveau cadre opérationnel montre aux praticiens un large éventail d'espèces de cultures permettant de remettre la nutrition au centre de la table.

Projets

Bénin

The Market Gardening Development Support Project
En lire plus

Niger

Food Security and Development Support Project in the Maradi Region
En lire plus

République démocratique populaire lao

Southern Laos Food and Nutrition Security and Market Linkages Programme
En lire plus

Actualités liées

Populations autochtones, jeunes et femmes jouent un rôle essentiel dans la lutte contre les changements climatiques en Amérique latine et dans les Caraïbes

décembre 2019 - ACTUALITÉ
Selon un rapport publié aujourd'hui par le FIDA, les projets de développement en Amérique latine et dans les Caraïbes qui investissent en faveur des populations autochtones, des jeunes et des femmes, tout en prévoyant des mesures d'adaptation aux changements climatiques, auraient de meilleurs résultats.

As climate shocks intensify, UN food agencies urge more support for southern Africa's hungry people

octobre 2019 - ACTUALITÉ
The Food and Agriculture Organization (FAO), the International Fund for Agricultural Development (IFAD) and the World Food Programme (WFP) are calling for urgent funding to avert a major hunger crisis and for the international community to step up investment in long-term measures to combat the impact of climate shocks and build the capacity of communities and countries to withstand them.

Le Soudan et le FIDA aideront les petits exploitants agricoles à s'adapter aux changements climatiques et à gérer les ressources naturelles

octobre 2019 - ACTUALITÉ
Plus de 80% de la main d'œuvre soudanaise exerce une activité agricole, le nouveau programme de 77,7 millions d’euros qui visera à renforcer la sécurité alimentaire et à garantir l’accès aux ressources naturelles constitue donc un investissement essentiel pour l’avenir du Soudan. 

Publications sur le sujet

The Latin America and Caribbean Advantage: Family farming – a critical success factor for resilient food security and nutrition

décembre 2019
Development projects that integrate investments in rural indigenous people, youth and women with measures to adapt to climate change are more likely to be successful in Latin America and the Caribbean, according to a new report launched today by the International Fund for Agricultural Development (IFAD).

The West and Central Africa Advantage

novembre 2019

A new report from the International Fund for Agricultural Development (IFAD) shows that by working with women, men, young people and indigenous peoples as change agents we are best placed to beat back the impact of climate change on rural communities in West and Central Africa (WCA).

The Fisheries and Aquaculture Advantage: Fostering food security and nutrition, increasing incomes and empowerment

novembre 2019

This report presents selected achievements and lessons from the growing portfolio of fisheries and aquaculture investments supported by IFAD.

Documents liés

Plan d’action FIDA Nutrition 2019-2025

août 2019 - CORPORATE
Le présent Plan d’action pour la nutrition (2019 2025) définit le cadre qui orientera les mesures prises par le FIDA pour accélérer l’intégration de l’enjeu nutritionnel dans ses investissements.

Vidéos

2NiR7f4ZtVg
Bangladesh: Small fish, big gains
fmfsE31-yCA
Laos: Nutritious Entertainment
wnKmHKb2iwk
Mozambique: Living Healthy
z4oZtVmWgOw
Bolivia: Crazy for Quinoa
cX6ws6AM_2k
India: Millet Madness