ffr banner

MFEF

Envois de fonds et développement

Au cours des deux dernières décennies, les envois de fonds des migrants à leurs familles se sont imposés comme représentant une contribution importante à l’amélioration de leurs conditions de vie et au développement des communautés d'origine. En 2019, plus de 200 millions de travailleurs migrants ont envoyé 554 milliards de dollars à leurs familles (soit environ 800 millions de personnes) dans les pays en développement, ce qui représente plus de trois fois le flux annuel de l'aide publique au développement et dépasse l’investissement étranger direct.

Il faut se garder d’assimiler les envois de fonds, qui sont une source privée de capitaux, à d'autres flux financiers internationaux. Cependant, ils peuvent aider des millions de familles de migrants à sortir de la pauvreté, et près d'un milliard de personnes sont concernées, expéditeurs ou destinataires de cet argent. Les envois de fonds permettent aux migrants et aux membres de leur famille d’avoir un meilleur accès à la santé, à l'éducation et au logement, contribuant ainsi à la réalisation de leurs propres objectifs de développement durable (ODD).

Optimiser l'incidence des envois de fonds sur le développement

Depuis 2006, le Mécanisme de financement pour l'envoi de fonds (MFEF) du FIDA, impliquant différents donateurs, vise à optimiser l'impact des envois de fonds sur le développement et à favoriser l'engagement des travailleurs émigrés en faveur de leur pays d'origine.

Avec le financement de près de 70 projets dans plus de 40 pays, le MFEF s'emploie avec succès à intensifier l'incidence des envois de fonds sur le développement, en encourageant des investissements et modalités de transfert porteurs d'innovations; en appuyant des mécanismes ayant une dimension d'inclusion financière; en améliorant la concurrence; en donnant aux travailleurs émigrés et à leurs familles les moyens de leur autonomie, par l'éducation et l'inclusion financières; et en encourageant l'investissement et l'esprit d’entreprise des travailleurs émigrés.

Le MFEF constitue en outre une importante source d'information sur les envois de fonds. Son rapport sur les envois de fonds par les migrants, Sending Money Home, a été le premier à fournir une estimation des flux mondiaux d'envois de fonds à destination des pays en développement.

Il contribue à la concertation sur les politiques publiques au travers de travaux de recherche pratique et du Forum mondial sur les envois de fonds, l'investissement et le développement (GFRID) qui rassemble, à l'échelle mondiale, des parties prenantes du secteur public et du secteur privé concernés par les envois de fonds, les migrations et le développement, ainsi que la société civile. Les précédentes édition du Forum se sont tenues jusqu’à présent à Kuala Lumpur (Asie-Pacifique, 2018), New York, au Siège de l'Organisation des Nations Unies (échelle mondiale, 2017), Milan (Europe, 2015), Bangkok (Asie, 2013), Tunis (Afrique, 2009) et Washington (échelle mondiale, 2007). La prochaine édition du Forum aura lieu en ligne au mois de juin 2021.

Le MFEF a également coordonné l’action ayant conduit à l’adoption officielle  de la Journée internationale des envois de fonds à la famille (16 juin) par l’Assemblée générale des Nations Unies. Cette journée vise à faire prendre conscience de la contribution fondamentale que les travailleurs émigrés apportent non seulement à leur famille et leur communauté mais aussi au développement durable de leur pays d’origine. En 2020, le FIDA a lancé la campagne de la Journée internationale des envois de fonds à la famille Renforcer la résilience en temps de crise, pour inciter les institutions des secteurs public et privé à aider un milliard de personnes – les migrants et leurs familles – à renforcer la résilience en temps de crise, en prenant des mesures accompagnant la réduction des coûts de transfert et la fourniture de services financiers.

Depuis 2019, le MFEF a lancé la Plateforme pour les envois de fonds, les investissements et l’entrepreneuriat des migrants en Afrique (PRIME Afrique) visant à optimiser l'impact des envois de fonds pour des millions de familles en Afrique, en contribuant à promouvoir les possibilités économiques locales dans les pays d'origine des migrants.

Le MFEF est cofinancé par le FIDA, l'Union européenne, le Grand-Duché de Luxembourg, le Ministère des Affaires étrangères de l'Espagne et l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (ASDI)

Restez informés

Nous communiquons des informations régulièrement mises à jour sur les difficultés auxquelles font face les familles vivant des envois de fonds. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse remittances@ifad.org

Agrégateur de contenus

The impact of migrants' remittances and investment on rural youth

In an increasingly globalized world community, rural international migration is often characterized by engagements or links that migrants establish with their home countries, home towns and relatives in their country of origin through transnational economic and social activities. 

Actualités liées

Actualités liées

Troisième tour de l’Appel à propositions national 2021 (Maroc) - Soutenir les transferts de fonds en temps de crise en Afrique

juillet 2021 - ACTUALITÉ
Le Mécanisme de financement pour l’envoi de fonds (MFEF) du FIDA a le plaisir d'annoncer le troisième tour de l’Appel à propositions national 2021 (Maroc) - Soutenir les transferts de fonds en temps de crise en Afrique.

Le manque d’infrastructures numériques pourrait laisser des millions de familles rurales dans la pauvreté – le FIDA lance un appel d’urgence lors de la Journée internationale des envois de fonds à la famille

juin 2021 - ACTUALITÉ
Malgré une augmentation considérable du volume des fonds envoyés par les personnes migrantes vers leurs pays d’origine par des moyens numériques en raison de la pandémie de COVID-19, des millions de membres de leurs familles vivant en milieu rural peinent à accéder aux services bancaires mobiles qui pourraient les aider à sortir de la pauvreté. Le Président du FIDA a demandé aujourd’hui que des fonds d’urgence soient investis dans les infrastructures numériques et les services mobiles des pays en développement afin que les familles rurales ne soient pas laissées pour compte.

En Ouganda, les envois de fonds des migrants diminuent, mais restent une ressource vitale pour les populations rurales

juin 2021 - ACTUALITÉ
En raison de la crise économique mondiale liée à la COVID-19 et de ses répercussions négatives sur l’emploi, les envois de fonds des travailleurs migrants ougandais à destination de leur famille ont diminué. Ces envois de fonds constituent pourtant une aide cruciale pour ces populations qui sont parmi les plus pauvres du monde.

Agrégateur de contenus

Envois de fonds des travailleurs migrants: leur importance en onze points

juin 2021 - RÉCIT
Chaque année, le 16 juin, la Journée internationale des envois de fonds à la famille célèbre l’abnégation et le sacrifice des travailleurs migrants qui aident leur famille restée dans leur pays d’origine et de leur communauté, en leur envoyant de l’argent, même en ces temps de crise.

Sending money home: ten reasons why remittances matter

juin 2019 - RÉCIT
The International Day of Family Remittances is observed every year on 16 June in recognition of the fundamental contribution of migrant workers to their families and communities back home and to the sustainable development of their countries of origin.

Faciliter les envois de fonds dans les zones rurales en République de Moldova

mars 2021 - RÉCIT
Depuis quelque temps, il est devenu difficile de trouver un travail bien rémunéré en République de Moldova. Le plus souvent, ils sont concentrés dans les villes. Conséquence? Un exode important hors des zones rurales.

Restez chez vous! Épargne, mauvaises surprises et porte-monnaie électronique

mai 2020 - RÉCIT
Sans le savoir, l'année dernière, plus de 13 000 jeunes femmes en Colombie ont commencé à se préparer aux impacts économiques et sociaux actuels de la pandémie de COVID-19.

Mobiliser les envois de fonds au service du développement rural

novembre 2019 - RÉCIT
Cela est maintenant bien connu, l'argent que les migrants envoient dans leur pays d’origine sert de complément de revenu à leur famille et il est donc en grande partie destiné à la consommation. Seul un faible montant des envois de fonds est investi dans les actifs productifs, et une moindre part encore dans l'épargne.

Publications sur le sujet

Publications sur le sujet

Utiliser les envois de fonds pour gérer les risques agricoles: le cas du Sénégal

décembre 2020
Cette étude explique le rôle des envois de fonds dans la gestion des risques agricoles.

Comment les réseaux postaux peuvent optimiser l’impact des envois de fonds - Une série de trois documents de travail

juin 2020
Ces trois documents de travail étudient les moyens d’optimiser l’impact des envois de fonds distribués via les bureaux de poste.

Research Series Issue 56: The impact of migrants’ remittances and investment on rural youth

décembre 2019
This study analyses how migrants positively contribute to the sustainable economic development of rural youth in their countries of origin.

Vidéos liées

Vidéos liées

xWO3HIjU7pI
International Day of Family Remittnaces 2021
PbsPxuRCt7c
International Day of Family Remittnaces 2020
AEXxAddlnZc
IDFR 2019 - Remittances: one family at a time
Kt9Rg6wEg0o
IDFR 2019: message from Gilbert F. Houngbo, President of IFAD
KVxCvwtiP2c
IDFR 2018 - Remittances: one family at a time