Saut au contenu
X

Optimiser l'incidence des envois de fonds sur le développement

Langues: Arabic, English, French, Spanish

Au cours des deux dernières décennies, les envois de fonds des migrants à leurs familles se sont imposés comme représentant une contribution importante à l’amélioration de leurs conditions de vie et au développement des communautés d'origine.

En 2018, plus de 200 millions de travailleurs migrants ont envoyé 529 milliards de dollars à leurs familles dans les pays en développement, ce qui représente plus de trois fois le flux annuel de l'aide publique au développement et dépasse pour la première fois l’investissement étranger direct.

En 2017, le nombre mondial de migrants internationaux était estimé à 258 millions.

Il faut se garder d’assimiler les envois de fonds, qui sont une source privée de capitaux, à d'autres flux financiers internationaux. Cependant, ils peuvent aider des millions de familles de migrants à sortir de la pauvreté, et près d'un milliard de personnes sont concernées, expéditeurs ou destinataires de cet argent.

Les envois de fonds, qui sont le "visage humain de la mondialisation", permettent aux migrants et aux 800 millions de membres de leur famille d’avoir un meilleur accès à la santé, à l'éducation et au logement, contribuant ainsi à leur échelle à la réalisation de leurs propres objectifs de développement durable (ODD).

L'action du FIDA

Depuis 2006, le Mécanisme de financement pour l'envoi de fonds (MFEF) du FIDA, impliquant différents donateurs, vise à optimiser l'impact des envois de fonds sur le développement et à favoriser l'engagement des travailleurs émigrés en faveur de leur pays d'origine.

Avec le financement de plus de 60 projets dans plus de 40 pays, le MFEF s'emploie avec succès à intensifier l'incidence des envois de fonds sur le développement, en encourageant des investissements et modalités de transfert porteurs d'innovations; en appuyant des mécanismes ayant une dimension d'inclusion financière; en renforçant la concurrence; en autonomisant les travailleurs émigrés et leurs familles par l'éducation et l'inclusion financières; et en encourageant l'investissement et l'esprit d’entreprise des travailleurs émigrés.

Par suite de cette action, les ménages qui bénéficient d’envoi de fonds en zone rurale acquièrent une plus grande indépendance financière et peuvent accéder plus facilement à des services et des produits financiers.

Le MFEF constitue en outre une importante source d'information sur les envois de fonds. Son rapport sur les envois de fonds par les migrants, Sending Money Home, a été le premier à fournir une estimation des flux mondiaux d'envois de fonds à destination des pays en développement. Ces informations sont à présent disponibles sur RemitSCOPE, lancé en 2018

 Il contribue à la concertation sur les politiques publiques au travers de travaux de recherche pratique, du portail web Remittances Gateway et du Forum mondial sur les envois de fonds, l'investissement et le développement (GFRID), organisé tous les deux ans en collaboration avec de grandes organisations d'aide au développement et des institutions financières internationales (IFI).

Ces dix dernières années, le Forum a rassemblé, à l'échelle mondiale, des parties prenantes du secteur public et du secteur privé concernés par les envois de fonds, les migrations et le développement, ainsi que la société civile. Centré à chaque édition sur une région différente, il vise à mobiliser l'attention, encourager le dialogue, favoriser les partenariats et dégager des synergies durables.

Le  Forum s'est tenu jusqu’à présent à :

La prochaine édition du Forum aura lieu à Nairobi, au Kenya, du 15 au 17 juin 2020, et sera centrée sur l’Afrique.

Le MFEF a également coordonné l’action ayant conduit à l’adoption officielle  de la Journée internationale des envois de fonds à la famille (16 juin) par l’Assemblée générale des Nations Unies. Cette journée vise à faire prendre conscience de la contribution fondamentale que les travailleurs émigrés apportent non seulement à leur famille et leur communauté mais aussi au développement durable de leur pays d’origine.

En 2019, le FIDA a lancé la campagne #FamilyRemittances2030, pour inciter les institutions des secteurs public et privé à aider un milliard de personnes à atteindre leurs propres ODD en prenant des mesures accompagnant la réduction des coûts de transfert et la fourniture de services financiers aux migrants et à leurs familles.

Début 2019, le MFEF a lancé la mise en œuvre d'une nouvelle initiative, la Plateforme pour les envois de fonds, les investissements et l’entrepreneuriat des migrants en Afrique (PRIME Afrique) visant à optimiser l'impact des envois de fonds pour des millions de familles en Afrique, en contribuant à promouvoir les possibilités économiques locales dans les pays d'origine des migrants.

Le MFEF est cofinancé par le FIDA, l'Union européenne, le Grand-Duché de Luxembourg et le Ministère des Affaires étrangères de l'Espagne.

Agrégateur de contenus

The impact of migrants' remittances and investment on rural youth

In an increasingly globalized world community, rural international migration is often characterized by engagements or links that migrants establish with their home countries, home towns and relatives in their country of origin through transnational economic and social activities. 

Actualités liées

La Journée internationale des envois de fonds à la famille est l’occasion de rappeler qu’une personne sur neuf dans le monde subvient à ses besoins grâce aux envois de fonds des travailleurs migrants

juin 2019 - ACTUALITÉ
Les fonds envoyés par les travailleurs migrants à leur famille devraient dépasser les 550 milliards d’USD en 2019 – c’est-à-dire 20 milliards de plus par rapport aux 529 milliards de l’année dernière – a déclaré aujourd’hui Gilbert F. Houngbo, Président du Fonds international de développement agricole (FIDA).

Call for Proposals: Closing the data gap towards an efficient remittances market in Africa

février 2019 - ACTUALITÉ
IFAD’s FFR is launching a global Call for Proposals (CfP), aimed at identifying strong proposals and methodologies for collecting and analysing data on remittance markets in Africa, along with its most relevant corridors.

En Afrique, les bureaux de poste peuvent jouer un rôle de premier plan dans les services d'envois de fonds et les services financiers dans les zones rurales

juin 2018 - ACTUALITÉ
Les services postaux peuvent jouer un rôle central dans les services de transfert de fonds, en réduisant le coût des transferts et en fournissant un accès aux services financiers de base en Afrique: telle est la conclusion d'un rapport publié aujourd'hui par le Fonds international de développement agricole (FIDA) et la Commission européenne (CE) à l'occasion de la Journée internationale des envois de fonds familiaux, qui sera célébrée demain.

Publications sur le sujet

A manual in mobilizing migrant resources towards agricultural development in the Philippines

novembre 2019
This manual discusses the strategy, lessons learned and recommendations of Atikha in scaling up initiatives in mobilizing migrant resources towards agriculture development in the country. 

International Day of Family Remittances booklet 2019

juin 2019
International Day of Family Remittances booklet for 2019

PRIME Afrique

avril 2019
Plateforme pour les envois de fonds, les investissements et l’entrepreneuriat des migrants en Afrique

Vidéos liées

AEXxAddlnZc
IDFR 2019 - Remittances: one family at a time
Kt9Rg6wEg0o
IDFR 2019: message from Gilbert F. Houngbo, President of IFAD
KVxCvwtiP2c
IDFR 2018 - Remittances: one family at a time