Saut au contenu
X

Renforcer les communautés de peuples autochtones et leurs organisations

Les peuples autochtones et tribaux et les minorités ethniques comptent parmi les populations les plus pauvres et les plus marginalisées du monde. Ils représentent une proportion anormalement élevée des ruraux pauvres. La plupart des groupes de populations autochtones les plus pauvres sont difficiles à atteindre dans le cadre des programmes de développement classiques.

Plusieurs études récentes montrent que, dans certaines parties du monde, l’écart de pauvreté entre les populations autochtones et les autres populations rurales ne cesse de se creuser. Bien souvent, les peuples autochtones sont dénués de tout pouvoir d’action, car leurs systèmes culturels et sociopolitiques ne sont pas reconnus. Cette situation met en péril leur capital social et leur aptitude à prendre leur destin en main. 

Le Mécanisme d’assistance pour les peuples autochtones (IPAF) est un instrument de financement novateur auquel les communautés autochtones peuvent faire appel pour trouver des solutions à leurs problèmes. Il a pour objectif de renforcer les communautés de peuples autochtones et leurs organisations. À cet effet, il finance de petits projets qui favorisent un développement autonome dans le contexte de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Il permet par la suite de tirer des enseignements et de définir des approches susceptibles d’être reproduites et mises en œuvre à plus grande échelle.

Au moyen de petits dons d’un montant pouvant aller jusqu’à 50 000 USD, le mécanisme soutient des projets conçus et exécutés par des communautés de peuples autochtones et leurs organisations. Les projets financés s’appuient sur la culture, l’identité, les savoirs et les ressources naturelles des peuples autochtones.

Le mécanisme est géré conjointement au niveau régional avec des organisations de peuples autochtones et est administré par un Conseil de six personnes composé de quatre représentants de peuples autochtones (pour l’Afrique, l’Amérique latine et les Caraïbes, l’Asie de l’Est et le Pacifique, et l’Asie du Sud), d’un représentant de l’Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones et d’un membre du FIDA. 

Actualités liées

IPAF l'appel à propositions 2018

février 2018 - ACTUALITÉ
Mis en place par le FIDA en 2006, le Mécanisme d’assistance pour les peuples autochtones (IPAF) est un mécanisme unique fondé sur le principe d'un développement autonome des peuples autochtones dans le cadre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

Un nouveau don du FIDA appuiera les actions entreprises pour aider les peuples autochtones à trouver leur trajectoire de développement

décembre 2017 - ACTUALITÉ

Le Conseil d’administration du Fonds international de développement agricole (FIDA) vient d'approuver un don d’un montant de 3 millions de dollars en faveur des communautés autochtones des pays en développement pour la période 2017-2020.

Publications sur le sujet

Le Mécanisme d’assistance pour les peuples autochtones: Établir un lien entre les organisations communautaires des peuples autochtones et la communauté internationale

février 2019

Les peuples autochtones et tribaux et les minorités ethniques représentent une part considérable des ruraux pauvres. La plupart des communautés de peuples autochtones les plus démunies sont difficiles à atteindre au moyen de programmes de développement classiques. 

Le Mécanisme d'assistance pour les peuples autochtones (IPAF) - Évaluation des résultats du quatrième cycle de l'IPAF

février 2019
En 2017, le FIDA a commandé une évaluation du quatrième cycle de l'IPAF, portant sur l'examen et l'analyse des résultats obtenus par les partenaires régionaux dans la mise en œuvre du Mécanisme ainsi que des résultats obtenus dans l'exécution des projets financés par l'IPAF entre 2015 et 2018.

Resultados relevantes por cada proyecto

juillet 2018
Las organizaciones indígenas parte del IPAF han identificado los resultados más relevantes de sus proyectos.

Vidéos sur le sujet

qB6YfCvShqA
Indigenous Peoples' Forum 2019 interviews
1-9LsMmTwEs
Indigenous Peoples' Forum 2019 interviews in Spanish
rst8JcCOv3M
International Indigenous Women's Forum (FIMI) 2020: Proyectos 1
ErIo2m76IOc
International Indigenous Women's Forum (FIMI) 2020: Proyectos 3
QYYNaZmZ8Sg
International Indigenous Women's Forum (FIMI) 2020: Immaculata
BUWizvf2Gbk
International Indigenous Women's Forum (FIMI) 2020: Yohanis
kKmDBV7E5-Q
International Indigenous Women's Forum (FIMI) 2020: Video final

Agrégateur de contenus

De jeunes leaders au service du développement et de la transformation rurale

août 2020 - PHOTO
Des groupes d'action pour le climat aux instances politiques, les jeunes jouent de plus en plus un rôle de premier plan et apportent de nouvelles perspectives – preuve qu'ils ne sont pas seulement l'avenir, mais aussi le présent.

Six façons d'investir dans les communautés rurales et d’améliorer la santé des populations

avril 2020 - PHOTO

La malnutrition cause des problèmes de santé et des pertes de productivité économique. Au cours de leur vie, les personnes malnutries peuvent avoir des revenus jusqu’à 10% inférieurs à ceux des personnes bien nourries.

Les communautés autochtones de Malaisie renforcent leurs capacités pour devenir plus résilientes

août 2019 - PHOTO
Les Jakun forment le groupe le plus important des peuples autochtones de Malaisie, les Orang Asli. Ils vivent dans une harmonie exceptionnelle d'alliance entre l'homme et la forêt – ils s'en occupent et n'en exploitent que ce dont ils ont besoin pour vivre. Mais leurs moyens d'existence traditionnels sont menacés. 

La valeur des espèces arboricoles indigènes en Éthiopie

avril 2019 - PHOTO

Dans la région de Chencha au sud de l'Éthiopie, l'érosion est une source permanente d'inquiétude pour le peuple Gamo, l'une des principales tribus autochtones du pays. Le peuple Gamo vit dans les hautes terres et pratique généralement à la fois l'agriculture et le tissage.

Increasing the production of traditional crops in Brazil

février 2017 - PHOTO
A better life will soon be a reality for Adriana Pantaleón dos Santos, a 19-year-old from the Kirirí indigenous community of Marcação, Brazil. Since she started to work at the cassava processing unit, she is now able to save extra money so that she can study Medicine at the Federal University of Bahia, in Salvador. 

Partenaires d'exécution régionaux de l'IPAF


Cofinanceurs en 2018