CRI Banner

CRI Main

Maintenir les avancées durement acquises et atténuer les nouveaux chocs

Les répercussions de la guerre en Ukraine ébranlent jusqu’aux fondements des systèmes alimentaires mondiaux, en particulier en raison du rôle majeur que joue la région dans les marchés mondiaux des produits alimentaires, des engrais et de l’énergie.

Ce conflit vient s’ajouter aux conséquences de la COVID-19 et des changements climatiques. Comme dans n’importe quelle crise alimentaire, ce sont les populations rurales les plus pauvres des pays et communautés les plus vulnérables qui payent le plus lourd tribut. 

Face à cette situation, le FIDA a mis en place l’Initiative de riposte à la crise, qui protégera les moyens d’existence et renforcera la résilience des communautés rurales en répondant aux besoins urgents créés par la guerre tout en tirant parti de nouveaux débouchés commerciaux pour les petits producteurs. Cette Initiative consistera en des interventions sur mesure destinées à prévenir la faim et l’insécurité alimentaire croissantes, tout en favorisant des systèmes alimentaires durables.

Les régions qui suscitent une inquiétude particulière à cet égard sont la Corne de l’Afrique, l’Afrique australe, le Sahel, l’Asie centrale et l’Afrique du Nord. Parce que les besoins sont colossaux et les ressources très limitées, le FIDA accordera la priorité aux pays les plus touchés. Au fur et à mesure que des ressources seront disponibles, il portera son attention sur d’autres pays, en fonction des besoins.

Le FIDA appelle ses États membres à participer au financement conséquent nécessaire pour venir en aide à 22 pays qui en ont besoin, ainsi qu’à tout pays émergent requérant une intervention prioritaire.

Au cours des 40 dernières années, le FIDA a considérablement accru la résilience de millions de personnes pauvres et protégé leurs moyens d’existence de chocs graves. Il l’a fait tout récemment dans le cadre du Mécanisme de relance en faveur des populations rurales pauvres, établi en réponse à la crise de la COVID-19. L’Initiative de riposte à la crise s’appuiera sur cette vaste expérience et fournira un appui crucial aux marchés locaux et régionaux, à un moment où la demande pour la production à petite échelle augmente.

En tant qu’organisme spécialisé des Nations Unies et institution financière internationale, le rôle du FIDA dans cette crise est de renforcer la résilience et les capacités afin d’atténuer les répercussions des chocs, tout en protégeant les avancées à plus long terme acquises en matière de développement.

Des interventions ciblées et sur mesure permettront:

  • de garantir l’accès aux intrants tels que les semences, le carburant et les engrais;
  • d’appuyer l’accès aux financements pour répondre aux besoins immédiats des producteurs ruraux;
  • d’investir dans des infrastructures à petite échelle afin d’améliorer la capacité de production et de réduire les pertes après les récoltes;
  • de faciliter l’accès aux marchés et aux informations sur les marchés.

Agrégateur de contenus

La riposte du FIDA face à la guerre en Ukraine

Conflit et insécurité alimentaire vont de pair.  La guerre en Ukraine a non seulement provoqué une crise humanitaire mais également fait grimper les prix des produits alimentaires et des carburants, qui, à leur tour, ont des effets sur les populations les plus vulnérables du monde.