Saut au contenu
X

Aller plus loin: les facteurs à l'origine de l'extrême pauvreté

Langues: Arabic, English, French, Spanish

Les trois quarts des personnes les plus pauvres et les plus sous-alimentées au monde vivent dans les zones rurales des pays en développement. La plupart de ces hommes et de ces femmes dépendent de la petite agriculture pour assurer leurs moyens d'existence.

Ces paysans font face chaque jour, avec des ressources très limitées, à la pauvreté, à la faim, et bien souvent aussi aux conflits et aux effets des changements climatiques.

Ci-dessous, quelques-uns des principaux enjeux.

Changements climatiques

Les petits agriculteurs et les populations rurales des pays en développement sont souvent les plus durement touchés par les effets des changements climatiques. Élévation du niveau des mers, sécheresses, tempêtes et inondations exercent une pression sur les écosystèmes dont ils dépendent.

Égalité et inclusion sociale

Les inégalités se conjuguent souvent pour aggraver la pauvreté. Par exemple, les inégalités d'accès à la terre confinent souvent les femmes aux activités mal rémunérées. Elles accèdent de ce fait moins facilement aux financements, aux technologies, aux marchés et aux décisions.

Inclusion financière

Les zones rurales des pays en développement sont peu desservies par les institutions financières. Ainsi, la grande majorité des pauvres, femmes et hommes, ne disposent toujours pas de moyens fiables et sûrs pour épargner, protéger et développer leurs actifs, ou transférer des fonds.

Thèmes associés: ACCÈS AU MARCHÉ, FINANCE RURALE

Sécurité alimentaire et nutritionnelle

Dans les pays en développement, quelque 500 millions de petites exploitations subviennent aux besoins de près de 2 milliards de personnes. En Afrique subsaharienne et dans certaines régions d'Asie, ce sont elles qui produisent jusqu'à 80% des denrées alimentaires.

Terres et ressources naturelles

L’accès aux ressources naturelles est fondamental pour les populations rurales. Elles y trouvent nourriture, habitat, revenu et identité sociale. Un accès sûr aux ressources réduit la vulnérabilité à la faim et à la pauvreté. Pourtant, pour de nombreux ruraux, cet accès est de plus en plus menacé.

Thèmes associés: TERRES, L'EAU

Infrastructures

En milieu rural, la croissance économique dépend souvent d'investissements bien pensés dans les infrastructures locales. La distance à parcourir jusqu'aux marchés et l’absence de routes sont donc des enjeux cruciaux pour les communautés rurales du monde en développement.

Recherche et technologie

L'agriculture présente une grande diversité notamment liée à l’éventail des conditions agroécologiques. Des solutions techniques agricoles innovantes peuvent aider à répondre à des situations spécifiques. Mais, souvent élaborées dans les pays riches, elles ne sont pas facilement accessibles aux pays en développement.

Institutions et gouvernance

Les ruraux pauvres sont rarement en mesure de maîtriser les conditions qui déterminent leur existence faute de pouvoir peser sur les décisions qui les touchent. Cette impuissance est étroitement liée à la faiblesse de la gouvernance locale, au manque de services et à la pénurie d’équipements collectifs.

Stabilité des communautés et migration

La crise mondiale des déplacements forcés a touché 65 millions de personnes dans le monde. Les déplacements forcés ont une forte dimension rurale. Ils ont entraîné la dégradation des terres agricoles et l'effondrement de la production alimentaire dans les zones abandonnées.