Saut au contenu
X

Une réponse internationale à la pénurie mondiale de denrées alimentaires

Le Fonds international de développement agricole (FIDA), une agence spécialisée des Nations Unies, a été l'un des principaux aboutissements de la Conférence mondiale de l’alimentation qui s'est tenue en 1974.

Cette conférence a été organisée par les Nations Unies en réponse aux crises alimentaires du début des années 1970, lorsqu'une pénurie de denrées alimentaires a provoqué une vague de famine et malnutrition, principalement dans les pays sahéliens d'Afrique.

Les dirigeants mondiaux ont alors établi que les causes de l'insécurité alimentaire et de la famine n'étaient pas tant des défaillances de la production alimentaire que des problèmes structurels liés à la pauvreté. La situation était aggravée par le fait que la majorité des pauvres du monde en développement vivaient en milieu rural.

En réponse à ces défis complexes, il a été décidé qu'"il faudrait créer immédiatement un Fonds international de développement agricole pour financer des projets agricoles principalement axés sur la production alimentaire dans les pays en développement […]  le Fonds fournit des moyens financiers, principalement pour des projets et programmes visant expressément à créer, développer ou améliorer des systèmes de production alimentaire et à renforcer les politiques et institutions connexes [...]".

En 1977, trois ans après la conférence de Rome, le FIDA a été créé en tant qu’institution financière internationale.

Depuis lors, les projets financés par le FIDA ont bénéficié à des millions de personnes.