Market access - banner

Market access

Réduire la pauvreté par la présence sur les marchés

Un accès fiable au marché permet d'améliorer la productivité, les revenus et la sécurité alimentaire. Il peut contribuer à réduire la pauvreté et la faim dans les familles de producteurs et la société où ils vivent, si des mesures appropriées sont prises pour atténuer les risques de marché et les disparités en ce qui concerne le pouvoir de marché.

Pour vendre leurs produits sur le marché, de nombreux producteurs ruraux se heurtent souvent à des difficultés d'accès. Ils sont freinés par leur situation géographique éloignée, les coûts élevés du transport, des connaissances limitées et leurs faibles compétences de gestion. Il leur manque aussi une organisation qui pourrait leur offrir le pouvoir de négociation dont ils ont besoin pour interagir d'égal à égal avec les intermédiaires de marché.

Les marchés agroalimentaires se sont profondément transformés au cours des 30 dernières années. Des filières modernes desservant les marchés nationaux et régionaux – tout particulièrement en milieu urbain – existent désormais à côté des marchés traditionnels. La demande de produits de haute valeur ne cesse de croître. Toutes ces mutations sont synonymes de nouvelles chances à saisir pour les petits paysans, mais aussi de risques s'ils se voient évincés de ces marchés.

Il n'est pas toujours facile d'établir des relations entre les petits exploitants et les marchés, ni de s'assurer que leurs produits satisfont aux normes du marché. Le pouvoir de marché étant inégalement réparti, il est fréquent que les petits producteurs gagnent sensiblement moins que les autres acteurs (grands transformateurs, détaillants ou exportateurs).

Vendre davantage à des prix plus équitables

Améliorer l'accès des ruraux pauvres aux marchés est en tête des priorités du FIDA. La proportion de projets appuyés par le FIDA dotés d'une composante sur l'accès au marché a connu une hausse spectaculaire au fil des années: de 3% en 1999, elle est passée à plus de 75% en 2014.

Un meilleur accès aux marchés nationaux et internationaux permet aux paysans de vendre, de façon fiable, davantage de produits, de meilleure qualité et pour un prix plus élevé. Les agriculteurs sont alors motivés pour investir dans leur propre exploitation et accroître la quantité, la qualité et la diversité des biens qu'ils produisent.

Des partenariats équitables, gagnant-gagnant

Les projets financés par le FIDA visent à développer l'accès au marché et à étoffer les marchés, au profit des ruraux pauvres. Certains des projets du FIDA appuient le développement des infrastructures en vue d'améliorer l'accès physique aux marchés. D'autres soutiennent le développement de la totalité ou de certains segments d'une filière (principalement la production, la transformation primaire et la commercialisation). Ces chaînes de valeur sont complexes: elles ne font pas simplement intervenir les producteurs, mais aussi les fournisseurs d'intrants, les négociants, les transformateurs, les détaillants et d'autres prestataires de services. Intervenir sur différents maillons de cette chaîne peut permettre de créer des revenus pour les ruraux pauvres.

Le FIDA est déterminé à promouvoir une approche plus systématique et plus favorable aux pauvres dans les relations commerciales avec le secteur privé en intervenant dans les filières. C'est dans cette optique qu'il a formulé le concept de partenariat public-privé-producteurs (4P), qui place les petits producteurs au rang de partenaires égaux et respectés dans les partenariats de filière.

Approfondir

Approfondir

Pertes alimentaires et gaspillage de nourriture

Les pertes alimentaires ont des retombées négatives sur les moyens d'existence, la nutrition et la sécurité alimentaire de millions de petits exploitants agricoles. 

Pleins feux sur…

Pleins feux sur…

Au Kirghizistan, les pâturages ancestraux sous la houlette des nouvelles technologies

Urmatbek Omurbekov se souvient d’un temps où faire paître ses bêtes était une activité pratiquée exclusivement hors ligne. Chaque printemps, des bergers tels que lui conduisaient leur bétail au pied des majestueuses montagnes du Tianshan, où ils le laissaient engraisser en prévision de l’hiver suivant.

Tags: ACCÈS AU MARCHÉ, TERRES, ÉLEVAGE ET TERRES DE PARCOURS, ORGANISATIONS PAYSANNES

Projets

Projets

Viet Nam

Projet de développement rural durable au profit des populations pauvres des provinces de Ha Tinh et Quang Binh (SRDP)

Argentine

Inclusive Rural Development Programme (PRODERI)

Madagascar

Rural Income Promotion Programme (PPRR)

Agrégateur de contenus

Experts

Sauli Hurri

Senior Regional Technical Specialist, Rural Finance, Markets and Value Chains

s.hurri@ifad.org

Actualités liées

Actualités liées

De nouveaux investissements dans des solutions numériques pour faciliter l’accès des agriculteurs latino-américains aux marchés et aux services bancaires face aux restrictions liées à la COVID-19.

mars 2021 - ACTUALITÉ
Plus de 10 000 agriculteurs familiaux d’Amérique latine bénéficieront bientôt de solutions numériques pour surmonter les obstacles liés à la pandémie de COVID-19 qui entravent leur accès aux marchés et aux financements.

Le Prix de l'innovation pour les jeunes ruraux récompense des initiatives de jeunes qui favorisent la biodiversité, l'accès aux marchés et la préservation des traditions

juillet 2020 - ACTUALITÉ
Rossana Polastri, Directrice de la Division Amérique latine et Caraïbes du Fonds international de développement agricole (FIDA), a annoncé les lauréats du Prix de l'innovation pour les jeunes ruraux. Le FIDA, institution des Nations Unies, a créé ce prix afin de stimuler et renforcer les capacités des jeunes, et de promouvoir les initiatives mises en œuvre par ces derniers pour faire évoluer le monde rural dans la région.

La République Démocratique du Congo (RDC) et le Fonds international de développement agricole (FIDA) s'engagent sur de nouvelles bases pour la transformation des zones rurales congolaises

octobre 2018 - ACTUALITÉ
Après près de deux années de suspension de ses activités en République démocratique du Congo (RDC), le FIDA a décidé de relancer sa coopération avec le ce pays membre du Fonds et de redémarrer ses opérations d'investissements en faveur des petits producteurs agricoles et ruraux.

Publications sur le sujet

Publications sur le sujet

Note pratique: Interventions en faveur des marchés d’exportation des espèces négligées et sous-utilisées

mars 2021
Cette note pratique est la première d’une série de cinq notes qui accompagnent le cadre opérationnel pour les espèces négligées et sous-utilisées.

Note pratique: Promouvoir les espèces négligées et sousutilisées dans l’intérêt des marchés nationaux

mars 2021
Cette note pratique est la première d’une série de cinq notes qui accompagnent le cadre opérationnel pour les espèces négligées et sous-utilisées.

Note pratique: Étude des besoins du marché et des possibilités nouvelles dans les filières d’espèces négligées et sous-utilisées

mars 2021
Cette note pratique est la première d’une série de cinq notes qui accompagnent le cadre opérationnel pour les espèces négligées et sous-utilisées.