En Chine, une production spécialisée assure un meilleur revenu aux ménages ruraux

IFAD Asset Request Portlet

Agrégateur de contenus

En Chine, une production spécialisée assure un meilleur revenu aux ménages ruraux

©Natalia Espinel/FIDA

La croissance économique rapide de la Chine a eu de nombreux effets positifs, mais ne va pas non plus sans difficultés. L’urbanisation accélérée, la vulnérabilité environnementale, le vieillissement de la population et les migrations intérieures des hommes les plus jeunes exercent une pression sur les systèmes de production agricole ruraux.

La province de Jiangxi, au sud-est de la Chine, qui se caractérise par un paysage de rizières, de rivières, de montagnes, et une population de plus de 45 millions d’habitants, est également touchée par ce phénomène. Un projet financé par le FIDA aide déjà à réduire la pauvreté rurale dans dix communes de la province. Le Projet d’appui au secteur agroalimentaire dans la région montagneuse du Jiangxi cible les ménages paysans pauvres en fournissant aux exploitations des solutions techniques agricoles de pointe. Il s’agit d’un projet de nouvelle génération du FIDA en Chine, qui vise à créer des liens entre les petits exploitants et les marchés, à développer des filières inclusives et à forger des partenariats public-privé en faveur des populations démunies.

Des débouchés hors exploitation pour les femmes et les hommes des zones rurales

Zhong Shuanyan, jeune agricultrice et mère de deux enfants, travaille dans une société de production de champignons, Jingxian Fungus Science and Technology Sharehold Corporation, soutenue par le projet financé par le FIDA dans le district de Jinggangshang.

"Depuis que j’ai commencé à travailler ici, je peux aider financièrement ma famille et ma belle-mère. J’ai également amélioré mes connaissances et mes compétences en production agricole. Nous ne faisons pas que produire les champignons, nous les utilisons aussi pour fabriquer d’autres produits, comme de la poudre destinée à des fabricants d’aliments pour poulet ou des engrais organiques", explique Zhong.

Des investissements dans de nouvelles cultures pour diversifier les sources de revenus

Huang Beijing, un homme de 53 ans du village de Taoling, dans la commune de Ruijin, fait partie de l’un des 142 000 ménages d’agriculteurs participant au projet. Il travaille sur une plantation d’arbres à thé depuis 2016.

"Avant le projet, la terre était utilisée pour la production de riz paddy, ce qui ne procurait pas un revenu stable. Mais avec l’huile d’arbre à thé, nous générons plus de profit et nos revenus ont augmenté", dit Huang. L’huile est utilisée à la fois pour la cuisine et dans la médecine traditionnelle.

Huang vit avec sa femme, sa mère, son beau-père et sa nièce. Ses deux fils ont migré vers d’autres villes pour trouver du travail. "Les jeunes travailleurs sont partis et envoient de l’argent à leur famille. Ils reviennent une fois par an pour le Nouvel An chinois; il n’y plus qu’un seul élève à l’école primaire parce que les autres ont rejoint leurs parents en ville", dit Huang.

"Grâce au FIDA, j’ai un revenu et je peux servir d’exemple aux autres ménages de la communauté et les aider ainsi à surmonter la pauvreté. À l’avenir, j’ai l’intention de me charger moi-même du processus d’extraction d’huile, et ensuite de la commercialiser."

Relier les agriculteurs aux consommateurs grâce au commerce électronique
Xin Hua Zeng, 43 ans, agricultrice et mère d’un enfant, dirige une plantation d’asperges à Jinggangshan. Cette entreprise intègre la recherche scientifique, le développement, la production, la transformation des asperges, de plantes médicinales et d’autres produits agricoles. En plus de ses asperges biologiques de haute qualité, elle commercialise également des pêches jaunes et des kiwis, grâce au commerce électronique, ce qui permet aux agriculteurs de toucher de nouveaux marchés jusque-là inexploités.

"J’apprends aux autres agriculteurs comment travailler la terre, l’irriguer et récolter les asperges. Nous préparons environ 300 boîtes par jour qui sont vendues par internet. Mes bénéfices me permettent de subvenir aux besoins de mon fils et de mes parents; avant, je n’en étais pas capable", dit Xin Hua Zeng, tout sourire.

 

En savoir plus sur l'action du FIDA en Chine