Bangladesh

IFAD Asset Request Portlet

Country

Bangladesh

35

Projets Inclut les projets programmés, en cours et clôturés

2 537,1 millions d'USD

Coût total

970,58 millions d'USD

Part du FIDA

11 729 563

Ménages touchés

Le contexte

Depuis son indépendance, en 1971, le Bangladesh a vu son revenu par habitant croître de plus de 130% et la pauvreté diminuer de plus de moitié. Il demeure néanmoins un pays à faible revenu, où la pauvreté, les inégalités et le dénuement restent considérables.

Près d'un tiers de la population vit au-dessous du seuil de pauvreté, et ce sont les régions rurales qui souffrent le plus de la pauvreté. En milieu rural, la moitié des enfants sont dans un état chronique de malnutrition et 14% d'entre eux souffrent de malnutrition aiguë.

Bien que l'agriculture représente aujourd'hui moins de 20% du produit intérieur brut, le secteur agricole emploie encore quelque 44% de la population active. Cependant, les superficies de terre arable diminuent sous l'effet de l'urbanisation, et la plupart des ménages ruraux disposent de surfaces agricoles très réduites, voire sont sans terre. Le riz, le blé, le jute, les fruits et les légumes sont les principales cultures vivrières, mais les paysans n'ont pas accès à des intrants agricoles qui peuvent faire la différence, tels que des semences de riz à haut rendement.

Avec les deux tiers de son territoire situés à moins de cinq mètres au-dessus du niveau de la mer, le Bangladesh est particulièrement vulnérable aux changements climatiques. Les pauvres sont les plus durement touchés, parce qu'ils vivent souvent dans des logements de construction médiocre et sur des terres vulnérables aux phénomènes météorologiques extrêmes.

La stratégie

Le FIDA investit dans la population pauvre du Bangladesh depuis près de 40 ans. Son approche actuelle vise à:

  • aider la population pauvre des zones vulnérables à mieux adapter ses moyens de subsistance aux changements climatiques;
  • faire en sorte que les petits producteurs et entrepreneurs tirent parti de l'amélioration des filières et d'un meilleur accès au marché;
  • autonomiser, sur les plans économique et social, les groupes marginalisés notamment les femmes pauvres en milieu rural.

Le FIDA investit dans des infrastructures qui profitent à la population rurale extrêmement pauvre du Bangladesh, en particulier les femmes. Il investit aussi dans des filières qui peuvent aider les paysans les plus en difficulté et sans terre, les petits producteurs et les chefs d'entreprises rurales. Des outils participatifs contribuent à l'inclusion des femmes et des peuples autochtones.

Le FIDA mène aussi diverses activités de recherche et opérations appuyées par des dons au Bangladesh, notamment via des partenariats avec l'Institut international de recherche sur le riz, WorldFish, le Programme alimentaire mondial, la Banque mondiale et le Bureau des statistiques du Bangladesh.

Le pays en quelques chiffres

Au cours des 40 dernières années, cyclones et inondations ont touché plus de 400 millions de personnes au Bangladesh.

Bien que l'agriculture représente moins de 20% du produit intérieur brut, le secteur agricole emploie encore quelque 44% de la population active.

Le FIDA finance des projets de développement agricole au Bangladesh depuis 1979.

Documents de pays

Actifs associés

COSOP Results Review - April 2018 Type: COSOP results review (CRR)
Région: Asie et Pacifique
Les programmes d'options stratégiques pour les pays 2012-2018 Type: Programme d'options stratégiques pour le pays
Région: Asie et Pacifique
2018 COSOP results review Type: COSOP results review (CRR)
Région: Asie et Pacifique

Expert-Country-Highrise (no delete)

Projets et programmes

Projects Browser

Programmé En cours de conception après approbation de la note conceptuelle

Approuvé Approuvés par le Conseil d'administration ou le Président du FIDA

Signé Accords de financement signés

En cours En cours d'exécution

Clôturé Projets achevés ou clôturés

Aucun projet correspondant à votre recherche n'a été trouvé
Aucun projet correspondant à votre recherche n'a été trouvé

Actualités liées

Actifs associés

Bangladesh: un nouveau projet axé sur les microentreprises vise à faire de l’agriculture une activité rentable pour un demi-million de familles

décembre 2019 - ACTUALITÉ
Le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Gouvernement de la République populaire du Bangladesh ont signé un accord sur le lancement d’un projet qui permettra d’accélérer une croissance économique inclusive, de réduire durablement la pauvreté et d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de 445 000 familles rurales.

Le FIDA, le Bangladesh et différents partenaires investiront 54,8 millions d’USD dans l’amélioration des infrastructures et du niveau de vie sur les chars côtiers

août 2019 - ACTUALITÉ
Plus de 342 000 personnes vivant dans le sud-est du Bangladesh sur des îlots côtiers créés par des dépôts de limon (connus localement sous le nom de chars) profiteront d’un nouveau financement dans le cadre d'un projet visant à réduire la pauvreté et la faim et à améliorer les moyens d’existence des ruraux. Dans bien des cas, les habitants des chars sont les plus durement touchés par les effets des changements climatiques.

IFAD and Bangladesh invest US$109 million to increase incomes of rural households

août 2018 - ACTUALITÉ
The International Fund for Agricultural Development (IFAD) and Bangladesh today signed a financing agreement to significantly increase incomes and food and nutrition security for 250,000 rural households in southern Bangladesh where the highest percentage of rural poor reside.

Récits sur le sujet

Actifs associés

Préserver le bonheur et la santé de sa famille: l'histoire d’Hafeeza

novembre 2020 - RÉCIT
Il y a quatre ans, deux malheurs consécutifs ont bouleversé la vie de Hafeeza Begum. Néanmoins c’était à elle de remettre sa jeune famille sur pied.

Un petit pas... Renforcer les capacités des micro-entreprises et des PME en Asie du Sud

juillet 2020 - RÉCIT
Tout le monde s'accorde à reconnaître que les microentreprises et les PME jouent un rôle central dans l'économie des pays en développement. Pourtant, ce qui est quelque peu paradoxal, peu de services sont proposés à ces entreprises.

Protéger les villages des crues éclair et améliorer les moyens d’existence dans les zones humides du bassin des Haors

septembre 2019 - RÉCIT
La région des Haors est un écosystème de zones humides situé dans le nord-est du Bangladesh, dans une dépression tectonique. Pendant la mousson, les Haors reçoivent entre 3 000 et 4 000 mm de précipitations, auxquelles s’ajoute le débit des cours d’eau en provenance des bassins de Meghalaya et de Barak.

Récits sur le sujet

Actifs associés

Continuité des services de vulgarisation pour les petits producteurs malgré la COVID-19

juin 2020 - BLOG
Les services de vulgarisation agricole contribuent puissamment à renforcer les capacités des producteurs pour ce qui est des bonnes pratiques agricoles.

Le développement à long terme offre des leviers d’action rapide en temps de crise. Point de situation en Asie et dans le Pacifique

mai 2020 - BLOG
Les nouvelles reçues du terrain ces deux derniers mois sont très encourageantes et montrent que les projets soutenus par le FIDA continuent d'apporter une aide bien nécessaire aux agriculteurs et aux populations rurales.

Le FIDA aide le Bangladesh à configurer sa riposte à la crise du coronavirus dans les zones rurales

avril 2020 - BLOG
À la fin mars 2020, mon équipe a constaté un recul soudain de la production et de la distribution des denrées alimentaires au niveau national. En conséquence, l’équipe du FIDA au Bangladesh a formulé une proposition au Gouvernement pour la mise en place d’un système certifié de transport et logistique relatif à la circulation des intrants et des produits dans les zones rurales.

Publications sur le sujet

Actifs associés

Investing in rural people in Bangladesh

juin 2021
IFAD has worked in Bangladesh for almost 40 years. It has supported 34 projects, costing a total of US$2,356 million, with IFAD financing of US$913 million.

Impact assessment: Coastal Climate Resilient Infrastructure Project (CCRIP)

avril 2019
Farmers in southwestern Bangladesh, an area prone to natural disasters, are sometimes unable to reach community markets in the monsoon season.

Gender in climate smart agriculture, Module 18 for the Gender in Agriculture Sourcebook

juillet 2016
This module provides guidance and a comprehensive menu of practical tools for integrating gender in the planning, design, implementation, and evaluation of projects and investments in climate-smart agriculture (CSA). The module emphasizes the importance and ultimate goal of integrating gender in CSA practices, which is to reduce gender inequalities and ensure that men and women can equally benefit from any intervention in the agricultural sector to reduce risks linked to climate change. Climate change has an impact on food and nutrition security and agriculture, and the agriculture sector is one of the largest emitters of greenhouse gases. It is crucial to recognize that climate change affects men and women differently. The initial assumption is that social differences, particularly gender inequality, must be taken into account to strengthen the effectiveness and sustainability of CSA interventions. Women are key players in the agricultural sector, yet compared to men, they own fewer assets and have access to less land, fewer inputs, and fewer financial and extension services.

Vidéos sur le sujet

Actifs associés

Modernizing of micro shoe industries in Bangladesh

août 2018 - VIDÉO
Bhairob, Bangladesh, has traditionally been a footwear producing area, and more than 7000 factories have been established here over the past few decades.

Bangladesh: Breaking down barriers

janvier 2018 - VIDÉO
Traditionally relegated to house chores, most rural women of Bangladesh have had very little access to economic activities outside their homes and they are often the poorest and most marginalized members of their communities.

Bangladesh: Small fish, big gains

juin 2014 - VIDÉO
In a country where over 20 million people are estimated to be deficient in essential vitamins and minerals, eating small nutrient-rich fish can make a vital difference.